Informatique. 5 menaces de Cyber Sécurité qui profitent des peurs liées au COVID-19

A LA UNE

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Dans le sillage de la crise que nous traversons, les cyber criminels ne restent malheureusement. pas actifs. Ils multiplient les attaques de ‘phishing’ exploitant les angoisses liées au coronavirus, ciblant en priorité les millions de professionnels actuellement en télétravail.

Voici les cinq types d’attaques les plus couramment rencontrées.

Faux Emails du Ministère de la Santé et de l’OMS

Depuis le démarrage de l’épidémie du COVID-19, nous avons enregistré plusieurs attaques de ‘phishing’ par email de la part de cyber criminels usurpant des organisations gouvernementales. Ces emails émanaient généralement soit du Ministère de la Santé dans différents pays soit de l’OMS et incitaient leurs destinataires à cliquer sur un lien malveillant pour obtenir « plus d’informations sur le COVID-19. » Voici deux exemples ci-dessous.

Faux Emails offrant une assistance financière

Dans le sillage des mesures d’aide sociale mises en place dans de nombreux pays, un grand nombre d’attaques de phishing par email ont été récemment identifiées offrant une assistance financière à leurs destinataires. A titre d’exemple, l’email ci-dessous semble émaner du gouvernement britannique et demande à cliquer sur un lien pour bénéficier d’un programme de remboursement d’impôts. Ces campagnes d’emails se sont multipliées ces derniers jours, profitant de la mise au chômage de millions d’employés.

Faux SMS et appels téléphoniques promettant des informations

Les cyber criminels n’exploitent pas seulement les adresses email, mais essaient également de contacter leurs victimes potentielles vie des SMS ou des appels téléphoniques. Ces attaques promettent les mêmes informations que les campagnes de phishing, mais empruntent simplement un canal de communication différent. Le SMS ci-dessous invite par exemple son destinataire à se faire tester pour vérifier son infection au COVID-19.

Faux sites web d’informations sur le COVID-19.

Beaucoup d’entre nous consultent régulièrement des sites en ligne pour avoir de nouvelles informations en temps réel sur l’évolution de l’épidémie. Les cyber criminels exploitent ce penchant naturel en mettant en ligne de faux sites web malveillants. Le faux site ci-dessous, Corona-Virus-Map.com, contient un malware d’espionnage qui peut voler vos données personnelles.

Fausses applications mobiles liées au COVID-19

Dans le monde digital actuel, les acteurs malveillants ne se limitent pas aux emails de phishing et aux faux sites web. Certains développent aussi de fausses applications mobiles. L’exemple ci-dessous est une application Android qui promet l’envoi d’un masque de protection contre le virus. Il suffit de l’installer et de remplir le formulaire de commande. En réalité, son seul but est d’exfiltrer l’ensemble de votre liste de contacts.

Pour reconnaître et contrer ce type d’attaques, la meilleure attitude consiste à :

  1. Faire une pause
  2. Respirer à fond
  3. Prendre le temps de réfléchir
  4. Replacer l’email reçu en perspective, et contacter au besoin son service informatique.

En effet, si vous faites une pause et respirez à fond, vous aurez le temps de réfléchir. Vous aurez le temps de reconnaître la personne qui vous a envoyé un lien ou un attachement avant de cliquer dessus ; vous aurez le temps de réaliser que certains mots sont mal orthographiés.

Et peut-être réfléchirez-vous désormais à deux fois avant de divulguer toute donnée personnelle ou d’autoriser le partage de vos contacts.

Alicia Townsend (One Login)

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Rugby. Le RC Vannes battu à Grenoble (13-6)

Deuxième défaite consécutive pour le RC Vannes, à Grenoble cette fois-ci. Une défaite 13-6 au goût amer, avec un...

Meurtre d’Éric Masson, policier tué par balle à Avignon : le tireur présumé Ilyes Akoudad et son complice Ayoub Abdi, mis en examen et...

Ilyes Akoudad, 19 ans, a été mis en examen et écroué pour le meurtre d’Eric Masson et tentative de...

Articles liés

Alternative au vaccin Covid-19. La biotech nantaise Xenothera annonce une précommande de la France pour son traitement

Il aura fallu du temps pour que l'Etat se décide ! La biotech nantaise Xenothera, créée en 2014, a annoncé mardi 11 mai avoir...

Covid-19 : la fin du début ou le début de la fin de l’état d’urgence ?

A la Une de cette édition, retour sur l’actualité du Covid. Alors que la réouverture des terrasses se confirme pour le 19 mai prochain,...

Covid-19. « Se vacciner pour protéger les autres ». A quand une grande vaccination contre l’immigration de masse ? [L’Agora]

L’argument pour faire que les Français se vaccinent en masse contre le Covid-19 est, outre le fait de retrouver les libertés que les autorités...

Alexis Poulin. « Sur l’origine du Covid, des scientifiques pensent à une fuite d’un laboratoire »

Alexis Poulin. « Sur l'origine du Covid, des scientifiques pensent à une fuite d'un laboratoire ». Des scientifiques demandent à la Chine de publier des...