Coronavirus et peste de 1347 : pourquoi Jérôme Salomon ose-t-il la comparaison ?

A LA UNE

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

La Bretagne, région française la plus impliquée dans la traite des Noirs ?

Des Bretons ont joué un rôle massif dans le commerce des esclaves, un business florissant de l'époque des Lumières....

Un livre sur les trois épurations dans l’armée française entre 1940 et 1966 [Interview]

André Bourachot et Henri Ortholan sont deux officiers de l’armée de terre, un général en 2ème section et un...

La pandémie actuelle de coronavirus « peut être comparée à la peste de 1347 ». Chacun a pu entendre Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, faire cette déclaration ahurissante devant une brochette de députés, mercredi dernier.

À ce jour, le coronavirus a tué environ 23.000 personnes en France, soit quelque 0,035 % de la population. La « peste noire » de 1347 – qui en réalité a surtout sévi en 1348 et 1349 – a tué entre 25 % et 50 % de la population européenne. On estime que quatre malades sur cinq en mouraient.

L’effet de l’épidémie en Bretagne n’est pas connu précisément faute de documents. Sans doute les survivants étaient-ils trop occupés à enterrer les morts pour en tenir le compte. Mais on sait qu’elle a fait beaucoup de victimes à Nantes, à Brest, à Quimper, à Saint-Brieuc. Surtout, elle a laissé dans la mémoire collective la trace d’une catastrophe épouvantable.

C’est probablement de cette époque que date la gwerz « La Peste d’Elliant » reproduite dans le Barzaz Breiz. (Même si Théodore Hersart de La Villemarqué la fait remonter au VIe siècle.) « En vérité, la Mort est descendue dans le pays d’Elliant, tout le monde a péri, hormis deux personnes », dit la gwerz. « Il y avait neuf enfants dans une même maison, un même tombereau les porta en terre. Et leur pauvre mère les traînait. Le père suivait en sifflant… Il avait perdu la raison. »

Que masque la peste ?

Le sort tragique des enfants d’Elliant frappe encore aujourd’hui les visiteurs du musée des Beaux-arts de Quimper. La Peste à Elliant, du peintre Louis Duveau, originaire de Saint-Malo, arrête inévitablement leur regard. À deux pas de là, au fond de la cathédrale Saint-Corentin, il peuvent déposer leur obole près du crâne du Santig Du, Yann Discalceat. Le « petit saint noir », un moine franciscain, a été emporté par la peste après s’être dévoué au service des malades.

Il y a quelque chose d’effarant à comparer la peste et le coronavirus. Chaque soir, devant les caméras de télévision, Jérôme Salomon paraphrase les statistiques livrées par son tableur – tant de nouvelles hospitalisations, tant de sorties de réanimation… Le numéro deux du ministère de la Santé sait pertinemment que ces chiffres sont sans commune mesure avec ceux de la peste de 1347. Mais cet homme de chiffres est aussi un homme de communication. En faisant référence au désastre absolu du XIVe s., il comptait probablement minorer les insuffisances de son ministère.

Et peut-être détourner l’attention de ses déclarations antérieures. Après tout, c’est lui qui expliquait début mars que les masques ne servaient à rien, puis début avril qu’il fallait en porter.

E.F.

Crédit photo : La Peste d’Elliant par Louis Duveau (1818-1867), Musée des Beaux-arts de Quimper, domaine public via Wikimedia Commons.
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Natalité en crise : pas de baby-boom spécial Covid

Au sommaire : Actualités des parents : pas de baby-boom spécial Covid Consommation : anniversaire pour vos enfants, pourquoi...

Seule boxeuse professionnelle en Bretagne, elle rêve de décrocher un titre de championne de France

Seule boxeuse professionnelle en Bretagne, la guingampaise Sandra Morcet va enfin pouvoir disputer son combat pour le titre de...

2 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Alexis Poulin. « Sur l’origine du Covid, des scientifiques pensent à une fuite d’un laboratoire »

Alexis Poulin. « Sur l'origine du Covid, des scientifiques pensent à une fuite d'un laboratoire ». Des scientifiques demandent à la Chine de publier des...

Covid-19 : la consommation de cidre a chuté de 30%

Rencontre réalisée par France 3 Bretagne avec Maugane et Hervé Seznec, producteurs de cidre dans le Finistère. Pour la 2e année, la Covid bouleverse...

Covid-19, Pr Raoult, traitements, vaccins : l’interview d’Alex Sam, biologiste

Alexander Samuel est docteur en biologie moléculaire, professeur de mathématiques en lycée, connu pour son implication dans le mouvement des Gilets Jaunes et son...

Vaccins : bénéfices et risques pour qui ?

Au sommaire de cette édition, le point sur la vaccination du professeur Raoult rue dans les brancards. Dans sa dernière vidéo, l’infectiologue marseillais revient...