festival_interceltique

Le Festival Interceltique célébrera l’année de la Bretagne l’an prochain du 6 au 15 août 2021, report de l’édition 2020 oblige, pour cause de coronavirus.

Le Conseil d’Administration du FIL s’est réuni ce jeudi 30 avril, deux jours après l’annonce du Premier Ministre devant l’Assemblée Nationale indiquant que « les grandes manifestations sportives, culturelles, notamment les festivals, les grands salons professionnels, tous les évènements qui regroupent plus de 5000 participants et font à ce titre l’objet d’une déclarationen préfecture et doivent être organisés longtemps à l’avance, ne pourront se tenir avant le mois de septembre. » L’édition 2020 du Festival Interceltique n’aura donc pas lieu.

« Le FIL sait, avec regret, que le report de son édition 2020 aura des impacts importants sur l’économie culturelle (artistes, salariés, intermittents, sociétés de production) et touristique (hébergement, restauration, loisirs, transports). Si l’on en croit l’enquête AUDELOR de 2017, ce sont quelque 23M€ de dépenses, et donc de recettes, qui ne se réaliseront pas cette année. Il sait le rôle culturel, sociétal et aussi économique qu’il joue en Bretagne et il mesure le poids du report du Festival à août 2021. Mais en tant qu’organisation responsable, il partage la décision du gouvernement sur les grands rassemblements » expliquent les organisateurs.

Ils poursuivent : « Nous pensons aussi que les personnels de santé (hôpital, sécurité civile, médecins urgentistes, etc.) et de sécurité (forces de l’ordre, armées), dont tous s’accordent à saluer l’engagement en cette période difficile, auront besoin de repos mérité après plusieurs mois éprouvants. Nous sommes convaincus qu’il ne faut pas mettre en danger sanitaire les plus de 1 700 bénévoles, les salariés permanents, les contractuels et intermittents du spectacle, les centaines de milliers de festivaliers et tout le reste de la population, sans oublier nos amis des pays celtes. Il faut, à tout prix, éviter une reprise de l’épidémie.

Le report du FIL en 2021 se traduira cependant par un résultat négatif en 2020, malgré le maintien des subventions des collectivités publiques et des dons des mécènes, que nous remercions sincèrement. En 2020, le FIL devra essuyer une perte financière de 0,2 à 0,3 millions d’euros après plusieurs exercices positifs. C’est donc un coup dur pour lui financièrement.

Le FIL aurait tant souhaité apporter du baume au cœur, de l’envie, du rêve, de la lumière aux centaines de milliers de visiteurs et spectateurs en leur offrant une magnifique édition. De nombreux artistes et de groupes, les fédérations Sonerion, War ‘l Leur et Kendalc’h leur auraient offert des moments inoubliables. C’est devenu impossible.

Néanmoins, le FIL souhaite faire découvrir, à toutes celles et tous ceux qui attendaient ce moment unique, la programmation 2020 qu’ils auraient dû avoir. Ils connaîtront ainsi la richesse et la nouveauté d’une programmation qui ne les aurait pas déçus. Ils pourront la découvrir prochainement sur le site internet du FIL. Ils pourront encore rêver »

Tous les billets achetés sont automatiquement reportés à l’édition 2021. Pour ceux qui voudraient se faire rembourser, une plateforme de remboursement qui sera accessible à compter du lundi 4 mai sur le site internet.

Découvrez déjà la liste des artistes qui ont validé leur participation en 2021

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine