Le FIL (Festival Interceltique de Lorient) dévoile son affiche 2020

A LA UNE

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

En 2020 à Lorient, ce sera l’année de la Bretagne pour le FIL, le Festival Interceltique. Les responsables viennent à cet effet de dévoiler l’affiche, superbe, qui ornera les rues du festival.

L’ambiance bretonne rayonnera dès ce mois de janvier, à travers la nouvelle affiche qui présente un clin d’oeil graphique aux origines du festival, à la fois traditionnelles et modernes ainsi que des symboles forts de la culture bretonne et celtique. 

« Au centre du visuel, le « triskœur », qui illustre l’accroche « 50 ans au cœur du monde celte ». Un cœur plein d’énergie, vibrant, avec en son centre le triskel, symbole universel de la celtitude. Son battement s’est calé, année après année, sur les pas des ridées, sur le souffle des sonneurs, sur les applaudissements des festivaliers. C’est un cœur plein de ressources, de chaleur, le cœur de tous les celtes, l’attachement que chacun porte au Festival et ses retrouvailles annuelles » expliquent les organisateurs.

« Autre élément principal du visuel, le phare, référent maritime de la Bretagne et marqueur fort du Festival Interceltique de Lorient en 2020. Le phare de la celtitude est un repère immuable vers lequel on se tourne, qui rassemble et fédère. C’est également un édifice qui par ses faisceaux, éclaire autour de lui, met en lumière les Nations celtes, et Lorient, la capitale Interceltique.»

La 50édition aura lieu du 7 au 16 août prochain.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Tour d’Italie (cyclisme). Caleb Ewan remporte la 5e étape du Giro 2021

La 5ème étape du Giro 2021 semblait réservée aux sprinteurs, c'est ce qui s'est passé. En conclusion, après une...

Argent public et immigration. Gilles Pennelle dénonce les manoeuvres de la Région Bretagne

Conseiller régional de Bretagne, Gilles Pennelle a dénoncé dans un communiqué une nouvelle subvention de la région Bretagne à...

Articles liés

Football. Victoires du Stade Rennais, nul du Stade Brestois et dans le derby breton entre Nantes et Lorient

30ème journée de Ligue 1 ce week-end, avec la belle victoire du Stade Rennais à Metz (1-3) tandis que le Stade Brestois patine (0-0...

Le Grand Théâtre de Lorient occupé

Depuis le lundi 15 mars, intermittents, travailleurs précaires et chômeurs occupent le Grand Théâtre. Principale revendication le retrait de la réforme de l'assurance chômage. https://www.youtube.com/watch?v=Y3OrLqwkI9c Crédit...

Charlie Lebrun chante Lorient et le Festival Interceltique

LORIENT est un titre écrit, composé et interprété par Charlie Le Brun. Cette chanson, inspirée du Festival Interceltique de Lorient, raconte en musique la...

Ligue 1. Le Stade Rennais et le FC Nantes s’enfoncent, victoire de Brest, nul de Lorient

La 28ème journée de Ligue 1 a rendu son verdict mercredi soir. Pour les clubs bretons, rien ne va plus pour le Stade Rennais,...