MAJ du 1er Mai 2020. Les modérateurs de Facebook sont passés à l’action. Vous ne retrouverez pas de publication Breizh-Info les prochains jours, en raison de la publication début mars de cet article sur Tommy Robinson. Nous sommes tout simplement censurés par les petits soldats qui oeuvrent (en télétravail ?) derrière leur clavier. Verdict pour eux à la Libération, dans quelques années ? 10 ans de bagne infligé par la justice populaire, pour qu’ils puissent réfléchir tranquillement à la notion de liberté et aux actes de censure politique qu’ils ne cessent de commettre en toute impunité.

Les obscurs tâcherons qui modèrent Facebook en France et dans le monde, sous les ordres d’individus qui auraient eu toute leur place de chefs dans les camps de rééducation des Khmers rouges, censurent de plus en plus. Breizh-info vient d’en faire les frais…

Ainsi, après avoir fait sauter des milliers de comptes Facebook et de pages d’organisations qui ont pourtant pignon sur rue (comme Génération identitaire, ou encore Casapound avant d’être contraint de le réactiver par la justice italienne), voici qu’il devient même interdit de parler de ces organisations, ou de dissidents comme Tommy Robinson, sous peine de voir son post supprimé, et de se voir expulsé temporairement de Facebook (interdiction de publier ou de poster des commentaires).

Nous en avons une nouvelle preuve avec ces captures d’écran reçues hier, 14 avril, au sujet d’une publication de Breizh Info datant de mars 2020, publication relayant un article sur Tommy Robinson, et sur sa fille victime d’une tentative d’agression sexuelle.

Tommy Robinson est un dissident britannique persécuté depuis des années par les autorités de son pays, mais aussi par les GAFA qui l’ont tout simplement effacé de la toile l’an passé.

La tyrannie en ligne

Mais les modérateurs Facebook ne s’arrêtent pas en si bon chemin sur la route de la censure et de la tyrannie en ligne : la page de nos confrères de Paris Vox, avec ses 11 000 abonnés, est menacée de dépublication par FB à cause d’un article relatant la manifestation de Génération Identitaire devant l’ambassade de Turquie. Celui-ci contreviendrait aux standards de la communauté concernant « les personnes et les organismes dangereux »… Nos confrères de TV Libertés ont subi la même censure, ainsi que, entre autres, toute la « Galaxie Alain Soral » qui regroupait pourtant des centaines de milliers de lecteurs, pour ne citer qu’elle.

Du côté judiciaire, Génération Identitaire a voulu engager une bataille juridique contre Facebook, mais le tribunal saisi… s’est déclaré incompétent et a argué que GI devait saisir… les tribunaux irlandais.

Désormais, outre le site Internet, retrouvez-nous également sur Telegram : https://t.me/breizhinfofficiel pour suivre facilement nos publications.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

2 Commentaires

Comments are closed.