Archives Irlande du Nord. The Enemy Inside. Un reportage pour l’histoire sur la vie à la prison de Maze (Long Kesh) en 1990

A LA UNE

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Covid-19. La situation s’améliore partout dans le monde, à l’exception de l’Asie de l’Ouest

Après avoir plafonné dans la semaine du 24 avril au 1er mai, les nombres hebdomadaires de contamination (-5%) et...

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir un reportage (en anglais, que vous pouvez sous-titrer en anglais uniquement) sur la sinistre prison de Maze (Long Kesh) qui accueillait notamment les prisonniers politiques (non reconnus comme tels) de l’IRA et des groupes paramilitaires loyalistes, durant les Troubles en Irlande du Nord.

Connu sous le nom de Long KeshThe Maze et The H Blocks, cet établissement a fait partie intégrante de l’histoire irlandaise, notamment lors de la grève de la faim de 1981 au cours de laquelle Bobby Sands est décédé après 66 jours de jeûne avant que 9 autres militants (6 de l’IRA et 3 de l’INLA) ne décèdent également dans la foulée.

Un reportage pour l’histoire, durant lequel le journaliste donne la parole à ces hommes, enfermés pendant des années, certains condamnés à de la prison à vie, et qui ne savent pas encore (nous sommes en 1990) que 8 ans plus tard, ils sortiront tous, en vertu des accords du Vendredi saint.

Vous y rencontrez des soldats républicains, des soldats loyalistes, mais aussi leurs gardiens, qui tous, racontent leur détention, mais également les raisons de leurs engagements respectifs, leurs états d’âmes (ou pas) après des assassinats, et la guerre civile.

Un reportage indispensable à visionner (ou à revoir) pour quiconque s’intéresse à une des dernières guerres civiles (avec celle des Balkans) qui s’est déroulée en Europe ces dernières décennies.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Rugby. RC Vannes – Oyonnax (13-26) : un match à oublier

Le RC Vannes s'est incliné jeudi soir, face à un prétendant sérieux au top 14, Oyonnax, qui est venu...

Ar Bibl Santel e skritur enlaka

Setu, emañ viloc'h-vilañ ar gevredigezh a-vremañ evel ar seizh pec'hed kapital. Embannet eo bet gant an iliz katolik eus...

Articles liés

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger les vétérans de l'armée contre...

Irlande du Nord. Deux membres présumés de la New IRA arrêtés en lien avec la tentative de meurtre d’un policier

Deux hommes ont été arrêtés en relation avec la tentative de meurtre d'un officier de police et une série d'autres infractions liées à la...

Irlande du Nord. Le prix de la pinte de bière va augmenter !

C'est ce qu'on appelle se faire enfler plusieurs fois. Les consommateurs d'Irlande du Nord ont été avertis qu'ils devaient s'habituer à des prix plus...

Irlande du Nord. L’identité brittannique en déclin ?

Nous vous avons évoqué dans notre édition du 2 mai le centenaire de l'Irlande du Nord ainsi que la parution d'un sondage montrant les...