Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

De Gaulle – Le Drian, même combat ?

Il y a plusieurs façons de concevoir l’Europe. L’Union européenne en est une. Mais Jean-Yves Le Drian vient de découvrir l’Europe « géopolitique ».

Longue interview de Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères, dans Le Monde (20 avril 2020) : une page pour nous parler de la Chine, des USA, de l’OMS, de l’Afrique… Certains passages méritent une attention particulière : « Je lis et j’entends que le monde d’après n’aurait rien à voir avec le monde d’avant. Je partage ce vœu, mais c’est de l’ordre de la prédiction. Ma crainte, c’est que le monde d’après ressemble furieusement au monde d’avant, mais en pire.

Il me semble que nous assistons à une amplification des fractures qui minent l’ordre international depuis des années. La pandémie est la continuation, par d’autres moyens, de la lutte entre puissances. » Nous avons déjà eu l’occasion de lire quelque chose de ce genre-là avec Carl von Clausewitz : « La guerre n’est que la simple continuation de la politique par d’autres moyens ».

« L’Europe doit devenir géopolitique. »

Plus loin, Le Drian émet un autre souhait : « L’Europe doit devenir géopolitique. Elle doit être au rendez-vous de son histoire, mais aussi assumer ses responsabilités sur le plan international. » Charles de Gaulle avait déjà répondu à la question en 1961 : « Il ne peut y avoir d’unité de l’Europe que si l’Europe constitue une entité politique distincte des autres entités. Une personnalité. Mais il ne peut y avoir de personnalité politique de l’Europe, si l’Europe n’a pas de personnalité au point de vue de la défense. La défense est toujours à la base de la politique. Quand on ne veut pas “se” défendre, ou bien on est conquis par certains, ou bien on est protégé par d’autres. De toute manière, on perd sa personnalité politique, on n’a pas de politique. »

Rappelons le comportement de la République française en la matière. En 1966, Charles de Gaulle annonce que la France ne participe plus aux commandements intégrés de l’OTAN. En 1995, elle recommence à siéger au comité militaire de l’OTAN – le « gaulliste » Chirac étant président de la République. En 2004, Paris envoie des officiers au SHAPE, le quartier général allié en Europe – toujours grâce à Chirac. En 2009, la France réintègre le commandement intégré de l’OTAN – un autre « gaulliste », Nicolas Sarkozy, étant président de la République. Bien entendu, pendant le mandat de François Hollande, rien ne changera, les « socialistes » demeurant fidèles à leur culture atlantiste. Une ligne parfaitement assumée par Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense…

Aujourd’hui, le titulaire du Quai d’Orsay affirme d’un côté : « Nous souhaitons que les États-Unis remplissent leurs responsabilités et gardent une relation de confiance avec leurs alliés. » ; et de l’autre que « l’enjeu est surtout que l’Europe exerce sa souveraineté et se trouve un destin de leadership. Qu’elle se projette dans ce rôle. Qu’elle ne se contente pas de s’interroger sur elle-même, sur la manière dont elle sortira de la crise, dont elle défendra sa souveraineté sécuritaire, d’une manière générale, pour ne pas dépendre de l’extérieur. » Reste à savoir si l’UE voudra exercer sa « souveraineté » et se trouver un « destin de leadership ». Le doute est permis.

Bernard Morvan

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Culture & Patrimoine, Histoire

« Tuez De Gaulle », la bande dessinée qui décrit les attentats organisés par Bastien-Thiry.

Découvrir l'article

A La Une, Histoire

L’Hiver du Connétable. Pierre Joannon évoque le séjour de Charles de Gaulle en Irlande… sur la terre de ses ancêtres [Interview]

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Jean-Yves le Drian rentre à Guidel

Découvrir l'article

Politique

Lettre ouverte à Loïg Chesnais-Girard sur la question de l’autonomie de la Bretagne [l’Agora]

Découvrir l'article

Vu ailleurs

Le général de Gaulle : identité, souveraineté, dissidence

Découvrir l'article

International

Sous-marins australiens : après les Mistral russes, Ayrault et Le Drian n’avaient-ils rien compris ?

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Régionales. Loïg Chesnais-Girard est confronté à la quadrature du cercle

Découvrir l'article

Politique

Élections régionales. L’Élysée fera tout pour empêcher le RN de s’emparer de la région Bretagne

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Élections régionales. La recette de Jean-Yves Le Drian

Découvrir l'article

Politique

Élections régionales. Jean-Yves Le Drian, le retour ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍