Étiquette : Jean-Yves Le Drian

Jean-Yves le Drian rentre à Guidel

« Contrairement à ce que certains pouvaient sous-entendre avant le remaniement, Jean-Yves Le Drian ne souhaitait pas prolonger son engagement dans un nouveau mandat. A 75 ans, le ministre dont la carrière n’a pas d’égal dans la cinquième République, avait déjà prévenu, il ya quelques mois, que la fin de ce premier mandat du président Macron marquerait aussi la fin de

Lettre ouverte à Loïg Chesnais-Girard sur la question de l’autonomie de la Bretagne [l’Agora]

Cher Loïg Chesnais-Girard, Visiblement le gouvernement français a décidé de donner l’autonomie à la Corse. Voyez-vous où je veux en venir ? Il serait donc temps de demander la même chose pour la Bretagne ! Se basant ainsi sur ce qu’avait réclamé votre prédécesseur Jean-Yves Le Drian, à savoir le « droit à l’expérimentation » en matière culturelle, de gestion de l’eau,

Sous-marins australiens : après les Mistral russes, Ayrault et Le Drian n’avaient-ils rien compris ?

Quand l’Australie a décidé de commander à la France une douzaine de sous-marins à longue portée, on a salué un grand succès technique et commercial français. Patatras ! le succès vient de s’évaporer d’un coup : l’Australie déchire le contrat signé début 2019. Il avait été négocié en 2016 par deux Bretons, Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense

Régionales. Loïg Chesnais-Girard est confronté à la quadrature du cercle

Seule la victoire est jolie, semble penser Loïg Chesnais-Girard. Alors que le premier tour des élections régionales aura lieu dans un mois, il se refuse à préciser ses intentions pour le second tour. S’il est contraint de fusionner sa liste avec une autre, avec qui compte-t-il s’allier ? Avec les écolos ou bien avec les marcheurs… Pas de réponse pour l’instant.

Élections régionales. L’Élysée fera tout pour empêcher le RN de s’emparer de la région Bretagne

La liste du Rassemblement national arrivera peut-être en tête au premier tour des élections régionales en Bretagne. Mais tout sera fait pour l’empêcher de l’emporter au second tour. La méthode s’appelle « Front républicain ». Dans le mois précédant ces élections, les sondages indiqueront la marche à suivre… Avoir un bon résultat au premier tour ne signifie pas victoire au second. C’est

Élections régionales. La recette de Jean-Yves Le Drian

Loïg Chesnais-Girard,( PS) est invité à écouter les conseils de Jean-Yves Le Drian : pour les régionales : « Il faut rassembler autour d’un projet un maximum de gens ». Pour le second tour, les marcheurs ou bien les écolos ? Jean-Yves Le Drian ne répond pas à la question. Jean-Yves Le Drian est gonflé. En tous les cas sa petite musique fait rire : pour

Élections régionales. Jean-Yves Le Drian, le retour ?

Aujourd’hui, la politique repose sur deux piliers : l’argent et les sondages portant sur les intentions de vote. Ce sont ces deux éléments qui font et défont les candidatures. Il parait qu’une liste conduite par Jean-Yves Le Drian arriverait largement en tête… Les lecteurs de Libération connaissent bien le journaliste Pierre-Henri Allain, correspondant à Rennes du quotidien. Outre la liberté de

Aux élections régionales, Loïg Chesnais-Girard veut refaire 2015 en 2021

Aux élections régionales, l’objectif reste toujours le même : terminer en tête le second dimanche afin de pouvoir mettre la main sur l’exécutif. Si Jean-Yves Le Drian, en 2015, se permettait une promenade en solitaire,  Loïg Chesnais-Girard sera probablement contraint de fusionner au second tour avec une autre liste. Donc de négocier… Il y a encore quelques semaines, on ne savait

Le Drian connaît la recette du « grand projet régional mobilisateur »

Avec Jean-Yves Le Drian, les choses étaient faciles aux élections régionales. On ne votait pas « gauche » ou « PS », mais Le Drian – le seul homme politique que les Bretons connaissent pour le voir fréquemment dans les journaux et à la télévision. Qui soutiendra-t-il en mars 2021 ? Les élections municipales sont derrière nous, les élections sénatoriales appartiennent maintenant au passé –

Bientôt le retour des Bonnets rouges ?

Que ce soit dans le nord de la Bretagne (Trégor et Léon) ou bien dans la Basse-Loire (Nantes et Saint-Nazaire), les difficultés sociales s’accumulent en ce moment : Brittany Ferries, Airbus… Les élections régionales approchent. L’inquiétude de l’Élysée Il paraît qu’à l’Élysée on surveille tout particulièrement la Bretagne car les dossiers industriels et les risques sociaux inquiètent. On peut rappeler

Bretagne. Jean-Yves Le Drian est-il toujours le « boss » ?

Aux élections régionales de 2021, Jean-Yves Le Drian peut-il reprendre les rênes de la Bretagne ? En clair, peut-il prendre la direction d’une liste gaucho-progressiste ? A défaut, peut-il œuvrer dans les coulisses pour favoriser une liste unique conduite par Loïg Chesnais-Girard qui ressemblerait étrangement à celle que lui-même dirigeait en 2015 ? C’est-à-dire toutes les familles de la gauche,

Le Drian avait l’occasion de devenir ministre de l’Intérieur

Un beau tableau de chasse pour Jean-Yves Le Drian. Il a commencé sa carrière ministérielle comme secrétaire d’État à la Mer, on le retrouve, en 2012, ministre de la Défense nationale, puis ministre des Affaires étrangères en 2017. En juillet, Emmanuel Macron lui a proposé le ministère de l’Intérieur… Le nouveau Premier ministre Jean Castex termine sa déclaration de politique

Conseil régional de Bretagne : socialistes et marcheurs divorcent

On prête à Richard Ferrand des ambitions pour les prochaines élections régionales. S’il est contraint d’y renoncer, il pourra négocier un nombre important de places éligibles sur la liste « officielle ». En créant un groupe, il aura forcément réfléchi à toutes ces données. Au second tour des élections régionales de décembre 2015, la liste conduite par Jean-Yves Le Drian l’avait emporté

Fonderies de Bretagne. La direction de Renault avait oublié l’existence de Le Drian

Dans un système centralisé, avoir un ministre « poids lourd » peut être utile. C’est ce qui vient de se passer avec Le Drian qui a mis sa démission dans la balance pour empêcher la fermeture de l’usine de Caudan (groupe Renault). S’ils avaient connu la géographie politique de la Bretagne, les dirigeants de Renault n’auraient jamais songé à fermer

De Gaulle – Le Drian, même combat ?

Il y a plusieurs façons de concevoir l’Europe. L’Union européenne en est une. Mais Jean-Yves Le Drian vient de découvrir l’Europe « géopolitique ». Longue interview de Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères, dans Le Monde (20 avril 2020) : une page pour nous parler de la Chine, des USA, de l’OMS, de l’Afrique… Certains passages méritent une attention particulière :

Bretagne. Jean-Yves Le Drian surveille le terrain de jeu

On parle déjà des prochaines élections régionales. S’il faut barrer la route à Richard Ferrand, on peut compter sur Le Drian… En 2010,  ce dernier était bien parvenu à éliminer Marylise Lebranchu, alors ministre… Les élections municipales ne sont pas encore terminées que, déjà, les professionnels de la politique songent aux régionales de mars 2021. En Bretagne (4), on peut

Sahel. Le Drian l’Africain fait ce qu’il peut

La croisade au Sahel dénommée « Barkhane » ne donne pas de bons résultats. Les djihadistes ont pour allés la corruption des gouvernants et la misère des populations. Jean-yves Le Drian se débat au milieu de ce bourbier. S’il est ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian est également « ministre de la guerre » en Afrique – tout particulièrement dans un

Yvon Ollivier malmène Le Drian

Jean-Yves Le Drian en prend plein la poire dans La lettre à ceux qui ont renoncé à la Bretagne. Son auteur, Yvon Ollivier, oublie trois notions essentielles : le rapport de force, le poids politique et l’appui médiatique. La polémique, un exercice difficile La polémique est un exercice difficile. Yvon Ollivier s’y essaie dans La lettre à ceux qui ont

On retrouve Le Drian sur tous les fronts

518 personnes sont inscrites à Breizh Lab ; ce qui semble satisfaire Jean-Yves Le Drian. L’un des groupes de travail planche sur la décentralisation. Autant dire qu’il est impossible d’oublier la réunification. Il faut croire que le métier de ministre de l’Europe et des Affaires étrangères ne suffit pas au bonheur de Jean-Yves Le Drian puisqu’il vient d’annoncer le prochain lancement

Ayrault, Le Drian, Le Foll et les autres

Quelques morceaux choisis de la série estivale de Drevet et Lhomme dans Le Monde consacrée à François Hollande et ses boys. Plusieurs Bretons furent aux premières loges. Les deux journalistes vedettes du Monde, Gérard Davet et Fabrice Lhomme, ont donné en août une suite à leur fameux livre Un président ne devrait pas dire ça (Stock). Avec une enquête dans

Jean-Yves le Drian rentre à Guidel

« Contrairement à ce que certains pouvaient sous-entendre avant le remaniement, Jean-Yves Le Drian ne souhaitait pas prolonger son engagement dans un nouveau mandat. A 75 ans, le ministre dont la carrière n’a pas d’égal dans la cinquième République, avait déjà prévenu, il ya quelques mois, que la fin de ce premier mandat du président Macron marquerait aussi la fin de

Lettre ouverte à Loïg Chesnais-Girard sur la question de l’autonomie de la Bretagne [l’Agora]

Cher Loïg Chesnais-Girard, Visiblement le gouvernement français a décidé de donner l’autonomie à la Corse. Voyez-vous où je veux en venir ? Il serait donc temps de demander la même chose pour la Bretagne ! Se basant ainsi sur ce qu’avait réclamé votre prédécesseur Jean-Yves Le Drian, à savoir le « droit à l’expérimentation » en matière culturelle, de gestion de l’eau,

Sous-marins australiens : après les Mistral russes, Ayrault et Le Drian n’avaient-ils rien compris ?

Quand l’Australie a décidé de commander à la France une douzaine de sous-marins à longue portée, on a salué un grand succès technique et commercial français. Patatras ! le succès vient de s’évaporer d’un coup : l’Australie déchire le contrat signé début 2019. Il avait été négocié en 2016 par deux Bretons, Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense

Régionales. Loïg Chesnais-Girard est confronté à la quadrature du cercle

Seule la victoire est jolie, semble penser Loïg Chesnais-Girard. Alors que le premier tour des élections régionales aura lieu dans un mois, il se refuse à préciser ses intentions pour le second tour. S’il est contraint de fusionner sa liste avec une autre, avec qui compte-t-il s’allier ? Avec les écolos ou bien avec les marcheurs… Pas de réponse pour l’instant.

Élections régionales. L’Élysée fera tout pour empêcher le RN de s’emparer de la région Bretagne

La liste du Rassemblement national arrivera peut-être en tête au premier tour des élections régionales en Bretagne. Mais tout sera fait pour l’empêcher de l’emporter au second tour. La méthode s’appelle « Front républicain ». Dans le mois précédant ces élections, les sondages indiqueront la marche à suivre… Avoir un bon résultat au premier tour ne signifie pas victoire au second. C’est

Élections régionales. La recette de Jean-Yves Le Drian

Loïg Chesnais-Girard,( PS) est invité à écouter les conseils de Jean-Yves Le Drian : pour les régionales : « Il faut rassembler autour d’un projet un maximum de gens ». Pour le second tour, les marcheurs ou bien les écolos ? Jean-Yves Le Drian ne répond pas à la question. Jean-Yves Le Drian est gonflé. En tous les cas sa petite musique fait rire : pour

Élections régionales. Jean-Yves Le Drian, le retour ?

Aujourd’hui, la politique repose sur deux piliers : l’argent et les sondages portant sur les intentions de vote. Ce sont ces deux éléments qui font et défont les candidatures. Il parait qu’une liste conduite par Jean-Yves Le Drian arriverait largement en tête… Les lecteurs de Libération connaissent bien le journaliste Pierre-Henri Allain, correspondant à Rennes du quotidien. Outre la liberté de

Aux élections régionales, Loïg Chesnais-Girard veut refaire 2015 en 2021

Aux élections régionales, l’objectif reste toujours le même : terminer en tête le second dimanche afin de pouvoir mettre la main sur l’exécutif. Si Jean-Yves Le Drian, en 2015, se permettait une promenade en solitaire,  Loïg Chesnais-Girard sera probablement contraint de fusionner au second tour avec une autre liste. Donc de négocier… Il y a encore quelques semaines, on ne savait

Le Drian connaît la recette du « grand projet régional mobilisateur »

Avec Jean-Yves Le Drian, les choses étaient faciles aux élections régionales. On ne votait pas « gauche » ou « PS », mais Le Drian – le seul homme politique que les Bretons connaissent pour le voir fréquemment dans les journaux et à la télévision. Qui soutiendra-t-il en mars 2021 ? Les élections municipales sont derrière nous, les élections sénatoriales appartiennent maintenant au passé –

Bientôt le retour des Bonnets rouges ?

Que ce soit dans le nord de la Bretagne (Trégor et Léon) ou bien dans la Basse-Loire (Nantes et Saint-Nazaire), les difficultés sociales s’accumulent en ce moment : Brittany Ferries, Airbus… Les élections régionales approchent. L’inquiétude de l’Élysée Il paraît qu’à l’Élysée on surveille tout particulièrement la Bretagne car les dossiers industriels et les risques sociaux inquiètent. On peut rappeler

Bretagne. Jean-Yves Le Drian est-il toujours le « boss » ?

Aux élections régionales de 2021, Jean-Yves Le Drian peut-il reprendre les rênes de la Bretagne ? En clair, peut-il prendre la direction d’une liste gaucho-progressiste ? A défaut, peut-il œuvrer dans les coulisses pour favoriser une liste unique conduite par Loïg Chesnais-Girard qui ressemblerait étrangement à celle que lui-même dirigeait en 2015 ? C’est-à-dire toutes les familles de la gauche,

Le Drian avait l’occasion de devenir ministre de l’Intérieur

Un beau tableau de chasse pour Jean-Yves Le Drian. Il a commencé sa carrière ministérielle comme secrétaire d’État à la Mer, on le retrouve, en 2012, ministre de la Défense nationale, puis ministre des Affaires étrangères en 2017. En juillet, Emmanuel Macron lui a proposé le ministère de l’Intérieur… Le nouveau Premier ministre Jean Castex termine sa déclaration de politique

Conseil régional de Bretagne : socialistes et marcheurs divorcent

On prête à Richard Ferrand des ambitions pour les prochaines élections régionales. S’il est contraint d’y renoncer, il pourra négocier un nombre important de places éligibles sur la liste « officielle ». En créant un groupe, il aura forcément réfléchi à toutes ces données. Au second tour des élections régionales de décembre 2015, la liste conduite par Jean-Yves Le Drian l’avait emporté

Fonderies de Bretagne. La direction de Renault avait oublié l’existence de Le Drian

Dans un système centralisé, avoir un ministre « poids lourd » peut être utile. C’est ce qui vient de se passer avec Le Drian qui a mis sa démission dans la balance pour empêcher la fermeture de l’usine de Caudan (groupe Renault). S’ils avaient connu la géographie politique de la Bretagne, les dirigeants de Renault n’auraient jamais songé à fermer

De Gaulle – Le Drian, même combat ?

Il y a plusieurs façons de concevoir l’Europe. L’Union européenne en est une. Mais Jean-Yves Le Drian vient de découvrir l’Europe « géopolitique ». Longue interview de Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères, dans Le Monde (20 avril 2020) : une page pour nous parler de la Chine, des USA, de l’OMS, de l’Afrique… Certains passages méritent une attention particulière :

Bretagne. Jean-Yves Le Drian surveille le terrain de jeu

On parle déjà des prochaines élections régionales. S’il faut barrer la route à Richard Ferrand, on peut compter sur Le Drian… En 2010,  ce dernier était bien parvenu à éliminer Marylise Lebranchu, alors ministre… Les élections municipales ne sont pas encore terminées que, déjà, les professionnels de la politique songent aux régionales de mars 2021. En Bretagne (4), on peut

Sahel. Le Drian l’Africain fait ce qu’il peut

La croisade au Sahel dénommée « Barkhane » ne donne pas de bons résultats. Les djihadistes ont pour allés la corruption des gouvernants et la misère des populations. Jean-yves Le Drian se débat au milieu de ce bourbier. S’il est ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian est également « ministre de la guerre » en Afrique – tout particulièrement dans un

Yvon Ollivier malmène Le Drian

Jean-Yves Le Drian en prend plein la poire dans La lettre à ceux qui ont renoncé à la Bretagne. Son auteur, Yvon Ollivier, oublie trois notions essentielles : le rapport de force, le poids politique et l’appui médiatique. La polémique, un exercice difficile La polémique est un exercice difficile. Yvon Ollivier s’y essaie dans La lettre à ceux qui ont

On retrouve Le Drian sur tous les fronts

518 personnes sont inscrites à Breizh Lab ; ce qui semble satisfaire Jean-Yves Le Drian. L’un des groupes de travail planche sur la décentralisation. Autant dire qu’il est impossible d’oublier la réunification. Il faut croire que le métier de ministre de l’Europe et des Affaires étrangères ne suffit pas au bonheur de Jean-Yves Le Drian puisqu’il vient d’annoncer le prochain lancement

Ayrault, Le Drian, Le Foll et les autres

Quelques morceaux choisis de la série estivale de Drevet et Lhomme dans Le Monde consacrée à François Hollande et ses boys. Plusieurs Bretons furent aux premières loges. Les deux journalistes vedettes du Monde, Gérard Davet et Fabrice Lhomme, ont donné en août une suite à leur fameux livre Un président ne devrait pas dire ça (Stock). Avec une enquête dans

À LA UNE

L'histoire sans fin, Troie, Das Boot.. Retour sur les grands films réalisés par Wolfgang Petersen
Pornic (44) : la plage de Noëveillard fermée la nuit pour éviter les débordements
A la découverte des saints bretons. Le 17 août, c'est la St Gulian
Salman Rushdie était protégé par l'IRA lors de ses visites en Irlande

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !