Déconfinement. Masques, horaires… Quel protocole pour les entreprises ?

A LA UNE

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Comment les entreprises doivent-elles se préparer au déconfinement à partir du 11 mai ? Le ministère du Travail a publié un protocole à respecter.

Déconfinement : protocole en sept parties pour les entreprises

La date du déconfinement approchant, les entreprises françaises se préparent à la reprise de leurs activités. Mais cette dernière va devoir se faire dans le respect d’un certain nombre de règles.

Le ministère du Travail a ainsi publié un protocole national de déconfinement le 3 mai afin de préciser la doctrine générale de protection collective que les employeurs du secteur privé doivent mettre en place. Et ce, qu’il s’agisse des entreprises comme des associations, quelles que soient leur taille, leur activité et leur situation géographique. Ce protocole est censé garantir la protection de la santé des salariés de ces structures lors de la reprise d’activité. Il se divise en sept parties traitant des points suivants :

  • Recommandations en termes de jauge par espace ouvert
  • Gestion des flux
  • Équipements de protection individuelle
  • Tests de dépistage
  • Protocole de prise en charge d’une personne symptomatique et de ses contacts rapprochés
  • Prise de température
  • Nettoyage et désinfection des locaux

Par ailleurs, ce protocole est complété par 48 guides métiers élaborés par le ministère du Travail en partenariat avec les fédérations professionnelles et les partenaires sociaux. D’autres guides devant être à leur tour publiés au cours des prochains jours.

Quelles mesures dans les grandes lignes ?

Que retenir de ces mesures prochainement mises en place sur le plan pratique ? En préambule, les autorités insistent sur le fait que le télétravail doit rester la norme lorsque c’est possible. Autre élément prépondérant, les entités prévoyant le retour de leurs salariés à partir du 11 mai doivent garantir à ces derniers une zone de 4 m² par individu minimum, afin de « garantir une distance minimale de 1 mètre autour d’une personne ». Les employeurs devront aussi assurer la gestion des flux et des sens de circulation pour éviter les croisements. Y compris dans les ascenseurs et les autres espaces communs.

Quant aux masques, leur port par les salariés sera obligatoire lorsque les règles de distanciation sociale ne pourront pas être respectées. Il revient à l’entreprise de fournir ces masques à son personnel. En revanche, le protocole déconseille de porter des gants, conférant selon lui « un faux sentiment de protection » car étant eux-mêmes « vecteurs de transmission » du Covid-19.

Les horaires seront également à réorganiser pour éviter un trop fort croisement des employés et les arrivées nombreuses dans les locaux de l’entreprise. Des locaux qui devront également être désinfectés quotidiennement. Tout comme les poignées de porte, les interrupteurs et les rampes d’escalier.

Enfin, l’État ne compte pas imposer la prise de température des salariés car jugée comme étant trop intrusive, le personnel étant simplement « invité » à mesurer lui-même sa température « en cas de sensation de fièvre ». Cet ensemble de mesures n’est pas à prendre à la légère par les chefs d’entreprises car le non-respect de celles-ci engagera leur responsabilité civile et pénale.

AK

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/HolgersFotografie)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV https://www.youtube.com/watch?v=NXtvjpY8aOg Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une...

Articles liés

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner !

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner ! https://www.youtube.com/watch?v=sWsnsLcNJuo Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et...

Tyrannie sanitaire. Professeur Raoult sur les vaccins et le Covid-19. Évolution de l’épidémie et Harcèlement

Tyrannie sanitaire. Professeur Raoult sur les vaccins et le Covid-19. Évolution de l'épidémie et Harcèlement https://www.youtube.com/watch?v=eUFLWj6qw2A Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Le rapport de gestion : non obligatoire mais indispensable pour les PME

Depuis 2018, les PME en-dessous de certains seuils n'ont plus l'obligation de publier un rapport de gestion. Pour Claude Saunal, associé Absoluce, toutes les entreprises ont...

Vaccinés, ne nous imposez pas votre société de la surveillance !

Ne pas se vacciner, est-ce piétiner la liberté des vaccinés en leur imposant des confinements et des restrictions ? Le Courrier des Stratèges répond...