Lecture pour enfants. En musique ! Avec Madame la chouette

A LA UNE

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Qui a la chance de jouer d’un instrument de musique ? Qui aime chanter dans une chorale – ou tout seul dans son bain ? Qui tend l’oreille quand le merle lance ses trilles ? Du premier tambour au violon de concert, du pipeau taillé dans un bambou à la trompette tonitruante, ce ne sont pas les instruments qui manquent ! Ce mois-ci, Madame la Chouette vous emmène au royaume de la musique ! A côté des livres à puces musicales et des lives-disques, quelques biographies de musiciens célèbres : il faut de tout dans un orchestre !

Nous rappelons le blog de madame la Chouette (Chouette un livre), ici. N’hésitez pas à vous inscrire à sa lettre hebdomadaire !

Emilie Collet, Mes animaux dans la musique classique

« Le bourdon tourbillonne autour de la fleur pour récupérer du pollen. Bzzzz bzzz…. Il a l’air très pressé. Ecoute comme le piano mite ses vrombissements et ses zigzags. » Après quelques notes du « vol du bourdon » de Rimski-Korsakov, les pages suivantes proposent d’écouter de très brefs extraits du « ballet des poussins » de Moussorgski, de la « marche royale du lion » de Saint-Saëns, de « la Truite » de Schubert, du « Lac des cygnes » et de « l’Oiseau bleu » de Tchaïkovski. Les textes sont imprimés en écriture cursive. Dès 3 ans

Emilie Collet, Mes animaux dans la musique classique, illustrations de Séverine Cordier, Gründ, 2017, 12 p. cartonnées et « puces » musicales, 9,95 €

Jean Broussolle et André Popp, Piccolo, Saxo et Compagnie

Ou « L’histoire d’un grand orchestre » racontée aux enfants. Voilà trois générations que ce conte musical, créé en 1956, fascine les petits par son dynamisme et son inventivité. Composé par Jean Broussolle (1920-1984) et son compère André Popp (1924-2014), il n’a pas pris une ride. La voix de François Périer fait merveille, changeant par magie d’octave et de ton pour passer d’un rôle à l’autre, du piccolo à la harpe, des tambours à la contrebasse. Une excellente manière de former les petites oreilles à l’écoute des instruments, dans la joie et la fantaisie. Ce livre-disque est illustré par Fred Multier : ses instruments sont très fidèles aux « originaux », avec un petit détail humoristique dans le vêtement ou la coiffure, et ses couleurs sont aussi éclatantes que celles du saxo. Dès 3 ans

Jean Broussolle et André Popp, Piccolo, Saxo et Compagnie, illustrations de Fred Multier, Gautier-Languereau, 2019, 40 p. + CD, 24,90 €

Didier Lévy, La Dame aux oiseaux

Le jeune Samuel est très impressionné : il a pris le train tout seul pour aller passer quelques jours chez sa tante Eléonore, « l’artiste de la famille », qui « compose de la musique bizarre ». Au petit matin, le voilà dans le jardin, en compagnie de sa tante. Maintenant, il « tend l’oreille. L’oiseau chante, siffle, crie, c’est un vrai feu d’artifice. Puis il s’envole. Tante Eléonore se précipite alors dans la maison. Et là, sur le piano, elle reproduit le chant du Wilson. Samuel la rejoint et la regarde, sans un mot, ébahi ». En savante émule d’Olivier Messiaen, tante Eléonore compose en effet sa musique à partir des chants d’oiseaux. « Mon secret », confie-t-elle avec modestie, « c’est juste de reconnaître les notes. D’avoir fait travailler mon ouïe et ma mémoire. » Une très belle histoire de famille, de nature et de musique, illustrée par Lisa Zordan, qui a su capter les chants d’oiseaux et la complicité qui va relier la tante et son neveu, un beau chemin vers la beauté et la liberté. Et puis, chic, il y a une cabane dans les arbres ! Dès 4 ans

Didier Lévy, La Dame aux oiseaux, illustrations de Lisa Zordan, Sarbacane, 2019, 40 p., 15,90 € – Imprimé en France

http://lisazordan.net/La-dame-aux-oiseaux

Pierre Coran, Giselle, le ballet d’Adolphe Adam

«Dans une vallée de Germanie riche en vignes et en châteaux, vivait une paysanne prénommée Giselle », ainsi débutent le conte et le célèbre ballet d’Adolphe Adam. Une si jolie paysanne qu’elle fait battre le cœur du garde-chasse Hilarion mais aussi celui d’un villageois « qui se faisait appeler Loys ». Quand est levé le mystère de ce beau Loys, c’est le drame… Un drame d’amour, symbole de la danse romantique : quelle danseuse étoile n’a jamais rêvé d’incarner Giselle ? Giselle, non seulement va mourir d’amour, mais elle va être accueillie par la reine des Wilis. De bien étranges créatures, ces fiancées mortes avant le jour de leurs noces…
Ce livre-disque réunit une superbe équipe : le texte de Pierre Coran est lu par la voix envoûtante de Natalie Dessay. Il est illustré par le pinceau coloré d’Olivier Desvaux – si coloré qu’on se croirait plus en Provence qu’en Courlande ! Enfin, les morceaux choisis par Marc Dumont sont interprétés par l’orchestre symphonique de Londres sous la baguette du chef d’orchestre Anatole Fistourali : fête paysanne, valses, musiques de chasse… Un superbe cadeau à écouter et réécouter – et pas seulement pour les ballerines en herbe ! Dès 6 ans

Pierre Coran, Giselle, le ballet d’Adolphe Adam, illustrations d’Olivier Desvaux, voix de Natalie Dessay, Didier Jeunesse, 2019, 48 p. + 1 CD, 23,80 € – Imprimé en Italie. Un code permet d’écouter l’album en ligne.

Isabelle Duquesnoy, Constance, fiancée de Mozart

28 mars 1781. « Mais, monsieur, c’est bien ce nom que j’ai lu sur vos feuilles de musique et sur notre cahier de réservations ! J’ai bien vu, vous avez signé « Trazom ».
L’homme se redresse, toussote un peu et tire sur sa tignasse poudrée pour couvrir ses oreilles.
– Voyons, dit-il sérieusement, j’adore inventer des sobriquets. « Trazom » est mon nom écrit à l’envers. Et regardez, c’est amusant : mon prénom à l’envers, c’est Gnagflow. N’est-ce pas ridicule ? […]
Il s’avance jusqu’à la lueur jaune des flambeaux et… non ? C’est impossible !
– Wolfgang Mozart ! C’est vous ? »
La jeune Constance, la troisième des quatre demoiselles Weber, tient son journal depuis le début de cette année 1781. Souvent malade, mal aimée de sa mère, dédaignée de ses sœurs, la jeune fille se réfugie dans ses rêves et dans la musique – elle a une très jolie voix et, comme toutes les jeunes filles bien élevées, a appris la musique. Pour pouvoir tenir son rang, Madame Mère, veuve, loue des chambres dans leur appartement viennois : des musiciens, des artistes ou des diplomates étrangers. D’où cette arrivée « en chair et en nonosse » du jeune prodige, au comportement parfois original. C’est de Constance, la timide, que Wolfgang va tomber amoureux. Jusqu’à demander sa main et l’épouser, le 4 août 1782. Cette biographie historique, comme le veut la collection, est présentée sous la forme d’un journal, sur un beau papier crème. Isabelle Duquesnoy a adapté, pour la jeunesse, son roman historique « Les Confessions de Constanze Mozart » (Plon, 2003). A lire en écoutant La Flûte enchantée ou La Petite Musique de nuit. Dès 10 ans

Isabelle Duquesnoy, Constance, fiancée de Mozart – Vienne, 1781 – 1783, Gallimard Jeunesse, coll. « Mon histoire », 2009, 192 p., 9,90 € – ou en Folio Junior, 5,90 €

Claire Laurens, L’Histoire des grands compositeurs

« Le garnement s’est glissé dans la chapelle ducale et s’est assis à l’orgue. La musique puissante de l’instrument retentit. Le duc de Saxe s’étonne :
‘C’est ton fils qui joue ?
– Je le crains, répond le médecin contrarié. Je ne comprends pas. Je lui ai pourtant défendu de faire de la musique ! J’ai même fait disparaître tous les instruments de la maison. » Tous ? Avec la complicité de sa mère, le jeune Haendel a caché un clavecin dans le grenier. Quelle chance pour nous !

Dans l’ordre chronologique, de Janequin à Britten, en passant par Bach, Chopin et Debussy, 41 des plus célèbres compositeurs sont présentés dans cet album : un portrait vivant fait ressortir les anecdotes marquantes de sa vie (le plus souvent de son enfance ou de sa jeunesse), replacée dans son contexte historique et musical. Chaque portrait comprend un extrait musical de son œuvre la plus caractéristique : Les Quatre Saisons, La Flûte enchantée, La Chevauchée des Walkyries… Des chefs d’œuvre que les enfants pourront ainsi associer dans leur mémoire à Vivaldi, Mozart ou Wagner. Pour feuilleter l’ouvrage ou écouter un extrait du CD, c’est ici : http://www.lalibrairiedesecoles.com/produit/lhistoire-des-grands-compositeurs/

Dès 10 ans

Claire Laurens, L’Histoire des grands compositeurs, avec un CD, La Librairie des Ecoles, 2015, 128 p., 18,90 €

Michel Honaker, Beethoven, La symphonie du destin

« ‘Par tous les saints, Ludwig, si tu n’améliores pas ton jeu que va-t-il advenir de toi ?
– Je ne peux pas quand on m’oblige.
– Si tu n’as pas eu une ration suffisante de taloches, je vais réveiller ton père…’
Ludwig entama aussitôt une petite mélodie. » Quelques minutes plus tard, son professeur s’étant endormi, Ludwig remonte se coucher en maugréant : « Je ne veux plus jouer. […] Je ne veux plus être battu. Je déteste la musique. »
C’est à son protecteur, le comte Ferdinand von Waldstein, que le jeune Beethoven, pianiste virtuose, doit de quitter Bonn et de découvrir Vienne. Virtuose, sans aucun doute, mais quelle personnalité tourmentée ! Michel Honaker, prenant ses jeunes lecteurs au sérieux, n’y va pas par quatre chemins : son portrait du compositeur est fait d’ombres autant que de lumière, de bruits, de fureur, d’inquiétudes, de mélodies… jusqu’au silence, ce silence d’une incomparable vitalité.
A Bonn, la visite de la maison de Beethoven permet d’écouter de nombreuses œuvres, avec notamment des jeux interactifs astucieux pour les enfants. Freude, schöner Götterfunken, Joie ! Belle étincelle divine ! Dès 12 ans

Michel Honaker, Beethoven, La symphonie du destin, Rageot récits, 2013, 192 p., 6,45 €

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Côtes-d’Armor : Le plan Alerte enlèvement déclenché pour un enfant de 8 ans

L'alerte a été lancée samedi matin par le ministère de la Justice pour retrouver un enfant qui aurait été...

Démarches administratives en ligne : comment éviter les arnaques ?

Si de plus en plus de démarches administratives sont réalisables en ligne, plusieurs sites peu recommandables proposent aux consommateurs...

Articles liés

Droits des enfants. La Manif Pour Tous appelle à manifester les 7 et 8 juin aux abords de l’Assemblée nationale

Le projet de loi Bioéthique sera examiné en troisième lecture dans la semaine du 7 au 11 juin à l’Assemblée nationale. La Manif Pour...

La PMA : une pratique eugéniste

Aude Mirkovic, porte-parole de l'association Juristes pour l'enfance, nous en dit plus sur les dessous de la PMA et du projet de loi bioéthique. https://www.youtube.com/watch?v=-eg3jqYl_J4 Crédit...

Les enfants, cible de choix du marketing

Nouvel épisode des dessous de l'oligarchie. Dans le monde capitaliste tout repose sur l'acheteur. Sans acheteurs pas de vente et donc pas de profits. Aussi...

La question de la pédocriminalité en France

Malheureusement plus que jamais au centre de l'actualité, la question de la pédocriminalité mérite que l'on s'attarde sur la réponse que nos instances judiciaires,...