Arzon (56). Une pétition pour sauver le bâtiment de l’école du Graniol

A LA UNE

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

« Sauvez notre école, Monsieur le Maire ! » voici le cri du cœur lancé par Magali, ancienne élève de l’école Notre-Dame du Graniol située à Arzon. Un projet de construction d’un EHPAD menace l’ancienne école qui risque d’être totalement détruite. 

Elle en appelle au maire d’Arzon afin que le bâtiment soit conservé.

« Vous avez décidé de construire un Ephad au Graniol. Ce n’est pas ce projet que nous dénonçons puisqu’il est nécessaire d’avoir à Arzon un établissement plus moderne pour accueillir nos anciens. Mais, hélas, pour implanter cette structure, vous avez fait le choix de détruire l’école Notre-Dame. » lance Magali dans son texte.

Cette école fait partie de l’histoire d’Arzon, le bâtiment fait partie du patrimoine de la ville : « Des générations se sont succédé. Nous y avons tous travaillé, ri, pleuré, chahuté, triché, joué, et partagé tant et tant de souvenirs. À notre niveau, nous avons fait Arzon ! Et vous choisissez de faire table rase de ces 80 années ! »

Pour Magali, il est encore temps de revenir sur cette décision de détruire ce bâtiment, « vestige, spécifiquement arzonnais, d’un passé prospère, heureux. » Il est, selon elle, possible de le transformer pour en faire un EHPAD et ainsi garder cette façade emblématique de la ville.

« Sauvez notre école, Monsieur le Maire, sauvez votre école ! » conclut Magali.

 À ce jour, plus de 200 personnes ont signé la pétition mais tous attendent toujours une réponse.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV https://www.youtube.com/watch?v=NXtvjpY8aOg Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une...

Articles liés

Montessori : des écoles inaccessibles aux plus modestes ?

Alors qu'une nouvelle école Montessori (trilingue : français, anglais, espagnol) devrait ouvrir à Bréal/Montfort au sud-ouest de Rennes, il convient de revenir sur cette...

Hag anavezet e vo Flamank-ar-C’hornôg gant an Deskadurezh-Stad ?

E-touez ar yezhoù rannvro, darn n'int ket anavezet gant an Deskadurezh-Stad, kontet ma'z int da rannyezhoù pe trefoedachoù ur yezh all, galleg pe izelvroeg...

Div skol dre soubidigezh e Korsika e miz gwengolo

Embannet eo bet disadorn dremenet gant ar gevredigezh Scola Corsa : e miz gwengolo a zeu e vo digoret div skol dre soubidigezh e Korsika....

François Xavier Clément : « La formation des professeurs depuis plusieurs décennies s’est dégradée sur le plan disciplinaire »

En matière d’éducation, peu de personnes allient la pratique et la capacité à la théoriser — pour le meilleur — comme François-Xavier Clément, ancien...