Irlande. Explosion du nombre de personnes cherchant de l’aide pour soigner leur dépendance pendant la pandémie de coronavirus

A LA UNE

La pandémie Covid-19 et le confinement ont fait exploser le nombre de personnes cherchant de l’aide pour des problèmes d’addiction, et les problèmes de jeux d’argent ont explosé en Irlande durant la même période.

Michael Guerin, qui travaille pour le centre dédié aux addictions Cuan Mhuire, a déclaré que le nombre de demandes avait doublé et atteint 1 000 au cours du mois dernier.

Dans le même temps, Oisin McConville, ancien vainqueur du All-Ireland (sports gaéliques), a averti que deux fois plus de personnes dans les équipes sportives laissées sur la touche par le Covid-19 le contactent pour obtenir du soutien (il est thérapeute spécialisé dans les addictions après avoir lui-même lutté contre une grave dépendance au jeu et avoir reçu le soutien dont il avait besoin avant de se consacrer à l’aide aux autres). Il déclare : « Je reçois environ 15 à 20 appels par semaine, dont huit concernent des joueurs de la GAA inter-comtés et quatre des joueurs de club. »

M. Guerin explique de son côté : « Nous recevons plus de 250 demandes de renseignements par semaine. Le jeu en ligne est si accessible et si facile, vous pouvez le faire tout en vous isolant, en vous éloignant physiquement. Vous pouvez le faire n’importe où, n’importe quand. Et le plus important, c’est qu’il est tellement secret que vous pouvez être à votre bureau à la maison et qu’aucun membre de votre famille ou de vos collègues ne soupçonnerait quoi que ce soit. Le temps que votre famille le découvre, vous auriez pu vous suicider et c’est parfois ce qui s’est passé. »

Et ce dernier, basé à Limerick, de poursuivre, tout en déclarant qu’un tiers des personnes qui demandent de l’aide sont des femmes : « Il y a cinq à sept ans, nous avions des alcooliques, des toxicomanes et des joueurs. Aujourd’hui, il s’agit de polytoxicomanie où les gens sont dépendants à de multiples addictions. »

Les nouveaux chiffres fournis par les opérateurs de jeux d’argent pendant la pandémie montrent qu’alors que les paris sportifs ont chuté de 31 %, l’activité des machines à sous en ligne a grimpé de 25 % et le poker en ligne a fait un bond de 38 %.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Climate Action Network (CAN) recycle une proche de Sandrine Rousseau

Climate Action Network (CAN) vient d'engager Elli Tessier comme chargée de projet sur les scénarios énergétiques. Mlle Tessier était...

Fermeture des discothèques. Accusant les non vaccinés, certains gérants réclament la vaccination obligatoire

En France, les discothèques vont devoir garder porte close pour une durée d'au moins quatre semaines suite aux annonces...

Articles liés