11ème édition des journées européennes de l’archéologie, les 19, 20 et 21 juin 2020

A LA UNE

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Compte tenu du contexte sanitaire, la 11ème édition des Journées de l’archéologie (JEA) ne se déroulera pas sous sa forme traditionnelle. L’archéologie sera toutefois mise à l’honneur du 19 au 21 juin, grâce à l’organisation de l’événement #Archéorama, coordonné par l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), sous l’égide du ministère de la Culture.

Afin de permettre à tous les acteurs de contribuer à la grande fête annuelle de l’archéologie et de découvrir celle-ci sous un nouveau jour au plus près de chez soi, #Archeorama ouvre la possibilité de créer des évènements numériques, de valoriser des ressources en ligne, et de signaler les évènements en présentiel maintenus.

Pendant ces trois jours, le public pourra ainsi découvrir des sites archéologiques via des visites virtuelles ou des reconstitutions en 3D, rencontrer des archéologues en live sur Facebook, suivre le quotidien de chercheurs sur Twitter, visionner des podcasts, des films, des expositions virtuelles… et dans les territoires où le contexte sanitaire le permettra, visiter un site, un monument archéologique ou un musée valorisant des collections d’archéologie. La journée du vendredi sera dédiée aux scolaires et jeunes publics : des ressources pédagogiques et ludiques leur sont destinées.

Opérateurs publics et privés de l’archéologie, laboratoires de recherches, directions régionales des affaires culturelles, musées, associations, tous les acteurs de l’archéologie ont mis à profit la période de confinement pour concevoir ou finaliser de nouveaux outils de partage de la connaissance : ces initiatives, estampillées #Archeorama seront mises en lumière afin d’en faire profiter le plus grand nombre.

À découvrir notamment tout au long de ce week-end : un webinar organisé par le Grand Palais et l’Inrap sur les nouvelles technologies et l’archéologie au travers de l’exposition Pompéi, plusieurs directs sur les réseaux sociaux dont un sur la fouille du cimetière marin de Saint-Paul à la Réunion, un autre direct sur la taille de silex et un avec JUL, auteur des bandes-dessinées Silex and the city et 50 nuances de Grecs mais également des ressources archéologiques du musée du Louvre à explorer sur ses réseaux sociaux, le village numérique d’Orléans, la reconstitution en 3D du site archéologique de Glanum, ainsi que de nombreux multimédias à découvrir comme les atlas archéologiques des villes de Rennes, Toulouse, Besançon…

Outre l’ouverture au numérique, cette édition est également placée sous le signe de l’ouverture à l’Europe. En effet, en présentiel ou en numérique, ce sont plus de 20 pays qui rejoignent la dynamique des Journées européennes de l’archéologie cette année, de la Lituanie au Portugal, de l’Azerbaïdjan à l’Espagne, en passant par la Pologne, l’Albanie, l’Italie ou encore l’Allemagne.

Du Colisée à Stonehenge, de Pompéi au musée du Néandertal de Mettmann en passant par Altamira : le patrimoine archéologique européen sera accessible à tous.

Retrouvez toutes les informations sur : https://journees-archeologie.fr/c-2020/accueil

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020 dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« N’y va pas». Lettre ouverte à Éric Zemmour [ L’Agora]

Cher Camarade, C’est comme ton Grand Ancien, puisque tu es sorti de la rue Saint-Guillaume promotion 1979 (SP) et moi...

Armée. La réponse d’un militaire d’active à la lettre du général Lecointre

Suite à la publication de la lettre ouverte d'anciens militaires et de celle de militaires d'active, alertant sur la...

Articles liés

Archéologie : ils fouillent le sous-sol pour faire émerger le passé

Les archéologues sont plus de 2000 en France, plus de 170 pour la Bretagne et les Pays de la Loire. A la recherche des...

Thierry Piel. La guerre de Troie a-t-elle eu lieu ?

Le cycle troyen fut, sans conteste, l'un des plus fameux cycles mythologiques de la Grèce antique, un succès dû en partie au poème l'Iliade...

Archéologie. Une découverte extraordinaire aux abords de Stonehenge

Des archéologues britanniques ont annoncé ce lundi avoir fait de nouvelles découvertes autour du site mystique et mythique de Stonhenge. Des découvertes qui pourraient...

Bretagne. Les journées nationales de l’archéologie ce week-end

Les 19, 20 et 21 juin se dérouleront les Journées européennes de l'archéologie, pilotées par l'Inrap sous l'égide du ministère de la Culture en France. Compte tenu de l'épidémie...