De Deezer à Netflix, de Spotify à Apple. Et si vous souteniez la presse alternative plutôt que de payer pour vous faire cracher dessus ?

A LA UNE

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

Spotify, Deezer et Apple Music ont annoncé leur soutien au mouvement Black Lives Matter à la suite de la mort de George Floyd et des manifestations raciales qui en ont découlé. 

« Ce 2 juin c’est le Blackout Tuesday, une journée de déconnexion collective du travail destinée à aider les gens à réfléchir et à se rassembler pour soutenir la communauté noire. En ce jour – et tous les jours – Spotify soutiendra nos employés, amis, partenaires, artistes et créateurs dans la lutte contre le racisme, l’injustice et les inégalités », peut-on ainsi lire sur le site de Spotify. La plate-forme de streaming met aussi en pause toutes ses publications sur les réseaux sociaux et fait la promotion de podcasts et de musiques noires pour Black Lives Matter.

Apple Music soutient aussi le mouvement Black Lives Matter avec le #TheShowMustBePaused et un message sur un fond noir. « Nous utiliserons le Blackout Tuesday pour réfléchir et planifier des actions pour soutenir les artistes noirs, les créateurs noirs et les communautés noires », peut-on lire sur Twitter. Deezer, plateforme de musique en France, a aussi partagé un message sur Twitter. « Il est temps de réfléchir. Il est temps de changer », peut-on lire dans le tweet.

De l’équipementier Nike aux glaces Ben & Jerry’s en passant par Disney, Netflix, Amazon ou encore la banque Citigroup, des dizaines de grandes marques américaines ont également affiché leur soutien au mouvement Black Lives Matter sur les réseaux sociaux, prenant ainsi fait et cause contre les Blancs et pour les Noirs, puisqu’il s’agit bien, avant tout, d’un conflit racial dont la mort de George Floyd n’est qu’un prétexte. Les Noirs se pensent opprimés par les Blancs et veulent le faire savoir…

Pendant ce temps, il y a des Blancs qui payent pour se faire cracher dessus. Certains d’entre vous acceptent de verser chaque mois 5, 10, 15 ou 20 euros pour accéder à des programmes qui vous vomissent littéralement au visage. Avec l’idée que « oui mais il y a des bons films » ou « oui mais il y a de la bonne musique ». D’accord. Et dans le même temps, vous rechignez pour certains à sortir ne serait-ce que 20 euros par an pour financer un média alternatif, qu’il s’agisse de Breizh-info, ou des nombreux autres qui fournissent chaque jour une information gratuite et de qualité ?

Ne vous étonnez pas que chaque jour, des plateformes fassent la pluie et le beau temps de l’actualité, influencent les décideurs politiques, et les masses. Puisque vous-même, par vos abonnements, par vos choix vestimentaires, par vos préférences alimentaires ou culturelles, vous contribuez à faire tourner la machine à propagande.

Nous sommes en guerre. Il est temps de faire des choix forts. Il est temps de décider si vous préférez soutenir financièrement le mondialisme, et la haine anti-Blanc, ou bien si votre argent ne serait pas mieux utilisé en soutenant des causes qui vous tiennent à cœur et, par-dessus tout, votre communauté.

Vous avez les cartes en main. Et une lourde responsabilité. À vous de jouer.

Erwan H.

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Entretien avec le chanteur Christoff (Par Franc Studio)

En complément de l'interview que nous avions réalisé avec le chanteur Christoff, nous vous proposons de découvrir l'entretien qu'il...

Glasgow. Les fans des Rangers fêtent le titre de leur club

En Ecosse, les fans des Glasgow Rangers n'ont pas fêté le titre de champion d'Ecosse (le 55ème) avec demi-mesure....

Articles liés

GAFA : vers une dictature numérique ? Avec Olivier Babeau

Les GAFA sont de plus en plus puissants, et on assiste à un véritable transfert de souveraineté des Etats vers ces GAFA. Olivier Babeau, essayiste...

Cybersécurité. PayPal, Spotify, Facebook, Instagram : mails frauduleux et vols de mots de passe à signaler !

PayPal, Spotify, Facebook, Apple... Entre mails frauduleux et logiciels malveillants, différentes menaces pèsent sur la cybersécurité des utilisateurs depuis plusieurs jours. Tour d'horizon. PayPal et...

Ar scots anavezet gant Spotify

Iona Fyfe a zo ur ganerez folk skosad eus Huntly e bro Aberdeen hag a gan e scots. Nevez zo e taolas fed war...

Les interviews de Breizh-info désormais disponibles sur Spotify

Plusieurs lecteurs nous le réclamaient : les interviews de Breizh-info sont désormais disponibles (pour celles réalisées en audio ces dernières semaines) sur Spotify, en...