Jean Raspail, un prophète s’en est allé [Revoir son interview accordée à Breizh-info]

A LA UNE

L’écrivain Jean Raspail, né le 5 juillet 1925 est décédé le 13 juin 2020 à l’âge de 94 ans.

« Le consul général de Patagonie n’est plus. Écrivain, explorateur, aventurier, poète… Jean Raspail a marqué la littérature française du XXe siècle. Avant d’être aventurier des mots, l’homme a parcouru les terres isolées. Épaisse moustache, sourcils broussailleux, visage taillé au couteau, Jean Raspail était un être obstiné, fier de ses positions, assumant de ses profonds yeux bleus sa foi catholique et son attachement à la monarchie. Un écologiste royaliste, utopiste et aventurier. Jean Raspail était un romantique » écrit Michaël Naulin pour Le Figaro.

En 1973, Jean Raspail publia, entre autres succès littéraires, le livre Le Camp des Saints (Robert Laffont). Un livre visionnaire, évoquant l’invasion migratoire et l’arrivée massive de migrants dans une France des années 2050. La prophétie s’est finalement réalisée (ou commence à se réaliser dès les années 2000).

Il avait récidivé en 2011 lors de la réédition de l’ouvrage, en écrivant : « Paru pour la première fois en 1973, Le Camp des Saints, qui est un roman, relève en 2011 de la réalité. Nous sommes, tous, les acteurs du Camp des Saints. C’est notre destin que ce livre raconte, notre inconscience et notre acquiescement à ce qui va nous dissoudre.
C’est pourquoi, en guise de préface à cette nouvelle édition, dans un texte intitulé Big Other, j’ai voulu, une dernière fois, mettre un certain nombre de points sur les i.»

Jean Raspail fût également auteur de « Moi, Antoine de Tounens, roi de Patagonie« , pour lequel il a reçu le Grand prix de l’Académie française.

Nous l’avions rencontré sur la côte bretonne des Côtes d’Armor, qu’il chérissait particulièrement (il présida le club de voile d’Erquy) et il nous avait accordé une interview.

L’ensemble de la rédaction de Breizh-info.com tient à saluer ici sa mémoire, la mémoire d’un éveilleur de peuple. Dans ces temps de tempête contre les peuples européens, puisse son exemple en inspirer de nouveaux, qui seront les apôtres de leur Résistance et de leur résurrection.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

Articles liés