Drogue à Nantes : héroïne et cocaïne aux Dervallières, des armes trouvées à Malakoff

A LA UNE

Isabelle Le Callennec (Hissons haut la Bretagne) : « être la région du plein emploi durable, d’une transition écologique aboutie, d’une cohésion sociale à...

La campagne électorale pour les élections régionales bat son plein. Après avoir interrogé Daniel Cueff (« Bretagne ma vie...

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Pendant que la ville déconfine et que de nombreux commerces ont du mal à reprendre une activité normale – du fait notamment du maintien du télétravail dans nombre d’entreprises – les dealers, eux, carburent, comme en témoignent les découvertes policières stupéfiantes des derniers jours.

Aux Dervallières, à 22h15 ce 16 juin, la BAC a fait irruption au 4-10 rue Jacques Callot, un point de deal juteux dont l’un des dealers ramenait, fin 2019, jusqu’à 5000 € par semaine à ses parents. Cette fois, c’est un acheteur de 27 ans qui a été arrêté avec 5 grammes d’héroïne qu’il dit avoir acheté 90 €, ainsi qu’un vendeur âgé de 17 ans.

Ce dernier avait sur lui 420 € en liquide, 6 cocottes de cocaïne (2.9 grammes, soit 200 € à la revente) et 12.7 grammes d’héroïne en sachets d’un gramme. L’acheteur comparaîtra en composition pénale, le dealer est en garde à vue.

Toujours le 16 juin, cinq hommes suspectés de tenir un point de deal rue Honoré Daumier ont été interpellés peu après la plainte d’un homme molesté et jeté hors de son appartement qui servait de lieu de deal et de stockage. La police a trouvé 2 kilos de cannabis [13.340 € à la revente au détail avant le confinement, sachant que le prix du cannabis a augmenté de 40 à 60% pendant le confinement et redescend doucement depuis] et quelques milliers d’euros en liquide.

Deux véhicules ont été saisis ; parmi les suspects se trouvait un ami du jeune homme  tué le 11 octobre dernier aux Dervallières, Ruben Mampouya Louamba, dans une fusillade qui avait trait aux réglements de comptes entre gangs de la drogue. Deux des suspects, âgés de 28 et 48 ans, dealaient, tandis que les trois autres, âgés de 26, 27 et 29 ans, dirigeaient et approvisionnaient. Le point de deal fonctionnait tous les jours de 11h à minuit avec 2 à 4 dealers par jour.

Par ailleurs ce mercredi 17 vers 18 heures, au 5 rue de Tchécoslovaquie à Malakoff – un des nombreux points de deals du quartier, la police a déboulé sur un point de deal actif. Pas de dealer arrêté – ils ont fui dans les étages de l’immeuble, vers des appartements refuges, mais un fusil de chasse avec des munitions de calibre 16 et un pistolet 9 mm approvisionné ont été trouvés dans un appartement.

Deux frères âgés de 18 ans ont été arrêtés pour la détention de ces armes et de stupéfiants. Dans un buisson, 51 grammes de cocaïne ensachés en 70 cocottes abandonnés par les dealers ont aussi été retrouvés.

Louis Moulin

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Voyager en train pour pas cher en Europe ? C’est possible

La fin de l’état d’urgence en Espagne rétablit la liberté de déplacement entre les régions, et coïncide avec la...

Marion Maréchal : les confidences d’une patriote

Marion Maréchal parle rarement d'elle, de son parcours, de sa personnalité. Pour Livre Noir elle s'est exceptionnellement prêtée à...

Articles liés

Le Stade Rennais rate l’Europe, victoires de Lorient et de Nantes, nul pour Brest

On jouait la 37ème journée de Ligue 1 ce week-end. Le Stade Rennais, battu à Monaco (2-1) ne jouera pas l'Europe la saison prochaine....

Nantes. Arrestation d’un suspect du meurtre de janvier aux Dervallieres

Le 11 janvier dernier, au pied du Building, immeuble assiégé par le trafic de drogue aux Dervallieres - il s'y poursuit toujours au 16,...

Deal de drogue à Nantes : la nourrice était payée 30 euros par jour

L'arrestation le 7 mai d'un dealer interpellé à la Bottière rue Paul Sabatier chez la nourrice - la personne chez qui la drogue était...

PME de la drogue : un business juteux

La lutte contre le trafic de drogue tient une place majeure dans l'engrenage qui a mené à la mort du policier Eric Masson à...