Tourisme et Covid-19. L’Irlande s’isole du reste de l’Union Européenne

A LA UNE

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

Le gouvernement irlandais est en train de se mettre à dos une partie de sa population. La cause ? La prolongation de la quarantaine de 14 jours pour les touristes souhaitant séjourner sur l’île, au moins jusqu’au 9 juillet. Autant dire qu’une telle mesure empêche les touristes de venir visiter l’île et, de facto, les commerces, les hôtels, les restaurants, de fonctionner.

Les compagnies aériennes et maritimes, elles aussi, sont vent debout contre ces mesures, que rien ne justifie si l’on regarde la faiblesse du taux de contamination au Covid-19 en Irlande.

Au final, le gouvernement irlandais poursuit drastiquement son plan de déconfinement. La date du 20 juillet semble arrêtée.

  • tous les secteurs d’activités pourront refonctionner à cette date
  • que les déplacements ne seront plus encadrés avec une limite de distance
  • que les lieux publics pourront à nouveau accepter du monde (dont les sites touristiques)

Combien d’établissements, déjà en difficulté avant la crise, seront touchés par ces mesures ? Le bilan ne pourra être fait que dans quelques mois. En attendant, l’Irlande avance à contre courant du reste de l’Union Européenne. Se posera aussi, lors de la réouverture, la question des séjours en Irlande du Nord (puisque là aussi, le Royaume-Uni impose une quarantaine). Quid des touristes européens arrivant à Dublin et voulant séjourner à Belfast par exemple ?

Difficile d’y voir clair actuellement. Mais du côté des principaux acteurs du tourisme en Irlande, la colère se généralise et l’impatience devient la règle…

Illustration : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Patrick Buisson interrogé par Charlotte d’Ornellas : « La modernité nous met face à notre propre vide » [Interview]

Patrick Buisson politologue et ancien conseiller personnel du président Sarkozy, publie un nouvel essai qui raconte tout ce que...

Tour d’Italie. Caleb Ewan remporte la 7ème étape du Giro

Deuxième victoire d'étape pour Caleb Ewan (Lotto-Soudal) le 14 mai 2021, à l'occasion de la 7ème étape du Giro....

Articles liés

Irlande. Des individus poussent une jeune fille sous un train à l’arrêt

La Gardai, la police irlandaise, a déclaré avoir ouvert une enquête pour agression après qu'une femme ait été blessée lors d'un incident à la...

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger les vétérans de l'armée contre...

Norvège. Découverte d’un ornement celtique vieux de 1 500 ans

En Norvège, une équipe de prospecteurs a récemment fait une belle découverte en sortant de terre un ornement celtique vieux d'environ 1 500 ans....

Tourisme en Bretagne. Ouverture de 8 VVF

Dès à présent, la majorité des VVF accueillent les premiers vacanciers et 93 seront ouverts pour les traditionnelles « grandes vacances d'été ». Sur...