Horreur et consternation à la gare de Campiglia Marittima, une petite ville côtière de la province de Livourne. Ici, sous les yeux de tous, un migrant a fait rôtir un chat.

C’est Susanna Ceccardi, une députée européenne de la Ligue, qui a dénoncé cette monstruosité en diffusant la vidéo sur les réseaux sociaux.

« Le choc d’une dame, ses cris désespérés pour essayer d’arrêter un migrant qui fait rôtir un pauvre chaton devant tout le monde. Mais comment peut-on en arriver à une telle cruauté », écrit Susanna Ceccardi. « Est-ce le nouveau « mode de vie » que nous devrions suivre ? Est-ce le système d’accueil de la Région Toscane ? (…) P.S : C’est une scène presque irréelle à cause de sa monstruosité, c’est difficile à regarder, mais il est important de connaître la vérité », conclut la députée européenne.

Il Giornale

NDLR : il se trouvera toujours un juge pour pouvoir trouver des « excuses culturelles » à ce genre d’agissement, malheureusement …

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine