Le compositeur italien et romain Ennio Morricone, l’homme aux 500 musiques de films, est mort à l’âge de 91 ans, à Rome, la ville qui l’avait vu naître. Il « s’est éteint à l’aube du 6 juillet avec le réconfort de la foi », a annoncé dans un communiqué l’avocat et ami de la famille Giorgio Assumma, cité par les médias italiens. Il est resté « pleinement lucide et d’une grande dignité jusqu’au dernier moment », affirme le communiqué.

Né à Rome en 1928, Morricone s’est fait connaître au début des années 1960 en composant notamment les partitions de films de Sergio Leone : Pour une poignée de dollars (1964), Le Bon, la Brute et le Truand (1966), Il était une fois dans l’Ouest (1968).

Mais on retiendra également de lui les partitions de Le clan de siciliens, Le Professionnel, Il était une fois la révolution, Il était une fois en Amérique, Sacco et Vanzetti….le répertoire est immense.

Ses représentations données à travers le monde par la suite étaient difficilement accessibles tant les billets s’arrachaient, pour aller découvrir ce monstre européen de la musique.

Découvrez ci-dessous une partie de l’histoire musicale de celui qui, incontestablement, a marqué l’histoire de la musique (et du cinéma) et qui a sa place au Panthéon des génies européens.

Ciao l’artiste.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine