La grande distribution paie mal ses producteurs. Mais cela n’empêche pas les fruits et légumes de voir leurs prix augmenter petit à petit, au détriment du consommateur, et sans enrichir le producteur.

L’étude des prix 2020 réalisée par Familles Rurales porte sur un panier de 8 fruits et 8 légumes frais, conventionnels et bio, sur 4 surfaces de ventes. Elle permet à chaque famille, quel que soit son budget, de disposer des bonnes clés de lecture et opérer des choix éclairés.

« En cette année si particulière, le confinement (manque de main d’œuvre, coûts de transport plus importants, production étrangère moins abondante) et les conditions météorologiques pour certains produits peuvent expliquer certaines augmentations, ces dernières demeurent néanmoins très importantes pour les consommateurs sans pouvoir s’assurer de surcroît, une meilleure rémunération des producteurs » explique familles rurales.

Fruits et légumes : des hausses à tous les étages

En 1 an, le prix des fruits a augmenté de +17% en conventionnel et de +6% en bio, celui des légumes de +4% en conventionnel et de +1% en bio

Entre juin 2019 et juin 2020, le prix d’un panier comprenant 1kg (ou pièce pour le melon) de chaque fruit est passé de 30,26€ à 35,36€ en conventionnel et de 56,21€ à 59,61€ en bio. Entre juin 2019 et juin 2020, le prix d’un panier comprenant 1kg (ou pièce pour la salade) de chaque légume (ou pièce pour la salade) est passé de 20,46€ à 21,34€ en conventionnel et de 36,71€ à 37€ en bio.

Respecter le PNNS (Plan National Nutrition Santé) représente entre 12 et 21% d’un SMIC net mensuel pour une famille de 4 personnes

En juin 2020, pour manger les 5 fruits et légumes par jour et par personne (issus de notre panier), une famille de 2 adultes et 2 enfants a dû dépenser entre 144€ et 259€. Le prix d’un panier des mêmes fruits et légumes varie de 52,31€ à 65,66€ selon qu’on l’achète dans un EDMP (Etablissement à dominante marque propre type hard-discount), dans la grande distribution (hyper et supermarché) ou sur un marché.

Fruits et légumes : des exemples de hausses de prix

Voici les prix moyens d’un kilo de fruits en agriculture conventionnelle (ou à la pièce pour le melon) calculés par Familles rurales :

 • Pomme : 2,28 euros en juin 2020 (-1% par rapport à juin 2019)

 • Melon : 2,97 euros (+9%)

 • Abricot : 3,69 euros (+14%)

 • Cerise : 9,04 euros (+20%)

 • Fraise : 7,27 euros (+16%)

 • Pêche : 3,45 euros (+21%)

 • Nectarine : 3,59 euros (+26%)

 • Poire : 3,07 euros (+24%)

Idem pour les légumes (un kilo ou une pièce pour la salade) :

 • Aubergine : 2,86 euros (+16%)

 • Carotte : 1,86 euro (+4%)

 • Courgette : 1,92 euro (+8%)

 • Haricots verts : 5,58 euros (-4%)

 • Poivron : 3,99 euros (+9%)

 • Pomme de terre : 1,48 euro (-13%)

 • Tomate : 2,57 euros (+12%)

 • Salade : 1,07 euro (+9%)

Nous ne pouvons que vous conseiller de vous renseigner autour de vous. En Bretagne, les initiatives sont particulièrement nombreuses, sur tout notre territoire, qui permettent d’avoir des fruits et des légumes de saison, biologiques, à prix raisonnables, et produits par de petits producteurs locaux (et vendus à la ferme ou dans des groupements). On pense à KBTP pour le Centre Bretagne, mais aussi à des initiatives comme https://www.mangeons-local.bzh/producteurs/ ou encore https://www.coteacote.bzh/annuaire-producteurs-artisans-bretagne.htm (au passage, les producteurs ou groupements de producteurs voulant se signaler à Breizh-info sont les bienvenues).

N’oubliez pas : fuir la grande distribution, c’est aussi permettre aux producteurs de toucher la juste rémunération qui va avec leur production, et cela permet de ne pas cautionner le système qui voudrait obliger les producteurs ici, en Bretagne, à produire de façon intensive pour le monde entier. Produire local, manger local, la première des écologies.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine