Nantes. Dealers en prison, tentative de meurtre à Carquefou

A LA UNE

Romain Petitjean (Institut Iliade) : « Nous formons des jeunes gens pour qu’ils deviennent des éveilleurs de peuple » [Interview]

Nous vous avons rendu compte cette semaine des travaux qui se sont déroulés lors du colloque de l'Institut Iliade,...

La nature comme socle. Retour sur le VIIe Colloque de l’Institut Iliade (2/2)

Après une première partie, suite et fin de la recension du VIIème colloque de l'Institut Iliade ayant eu lieu...

À la vie, à l’amour. Des mamans témoignent de la vie après le décès de leurs jeunes enfants [Interview]

Ils s'appelaient Gaspard, Siméon, Auguste. Ils étaient trois jeunes enfants, pleins de vie, qui sont décédés, des suites d'une...

Paul Conge : « Les droites radicales prospèrent sur certaines faiblesses structurelles de la France contemporaine » [Interview]

Paul Conge est journaliste à Marianne, où il couvre, entre autres, les questions judiciaires. Il vient de publier Les Grand-remplacés. Enquête sur...

Gilles-William Goldnadel : « En France , la liberté d’expression est sacrée lorsque l’outrance vient de gauche et maudite si elle vient de droite...

La loi Avia sur la « haine en ligne » est de retour par la porte détournée (et fort peu démocratique)...

Le 30 juillet rue desVillages à Carquefou, les secours interviennent pour un jeune homme de 19 ans blessé à la poitrine par un coup de couteau. Peu après les faits, un autre habitant de Carquefou, lui aussi âgé de 19 ans, est interpellé devant chez lui ; il est placé en garde à vue pour tentative d’homicide. Les deux jeunes hommes se connaissaient.

A Nantes,le 29 juillet dernier, le tribunal correctionnel jugeait cinq personnes impliquées dans un trafic de drogue – encore ; quatre sont de Nantes, un cinquième des Deux-Sèvres (79). Cette affaire commence par l’interpellation, en juin 2017, en plein Breil – un quartier « sensible » qui a été l’épicentre des émeutes de Nantes en juillet 2018, de deux femmes qui roulaient dans une camionnette avec un fusil à pompe, une carabine – tous deux chargés – un sac de cannabis et un homme, qui lui a pris la fuite.

Cependant il était très défavorablement connu des forces de l’ordre et des traces d’ADN ont été relevées. L’enquête a permis de remonter une filière de vente de stupéfiants – du cannabis, de la cocaïne et du MDMA – entre le quartier de Procé à Nantes et les Deux-Sèvres. Le trafic portait sur 16 kilos de cannabis [106.000 € à la revente au détail] et 500 g de cocaïne [40.000 € au détail] avec 130 clients selon les données de l’enquête.

Les cinq dealers, aux domiciles desquels peu de stupéfiants ont été découverts, mais des armes ont été à nouveau saisies, ont été condamnés à des peines relativement faibles, si ce n’est permissive, eu égard à leurs « états de service », puisqu’ils ont presque tous été déjà condamnés. Elles vont en effet de 10 mois de sursis à 1 an ferme.

Louis Moulin

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Les derniers articles

Comment on formate un peuple ? Le 67 ème numéro de Réfléchir & Agir vient de sortir

Comment on formate un peuple ? C'est la question que se pose (et à laquelle tente de répondre) la...

Pourquoi tant de haine ? #30. Hommage à Emmanuel Ratier, avec Xavier Poussard

Pourquoi tant de haine ? est une émission d’ERFM, la radio en ligne et en continu d’Égalité & Réconciliation. Pour ce...

En 2019, les Sauveteurs en Mer ont pris en charge près de 37 000 personnes

En 2019, les Sauveteurs en Mer ont pris en charge près de 37 000 personnes : 10 900 secourues, 24 800 soignées et 1...

Aire de España. Les fiancés de la mort se donnent rendez-vous à Ruffiac (56)

Il n’est pas banal de trouver au coeur de la campagne bretonne un restaurant espagnol dont un des créateurs est un ancien légionnaire des...

Sécheresse. Un été 2020 historiquement sec… pour la 3e année consécutive

L'été 2020 a été le plus sec jamais enregistré depuis 1959. Un record qui est repoussé pour la troisième année consécutive. Été le plus sec...

Covid-19. Rien d’alarmant depuis 15 jours sur la planète

L’analyse des nombres de décès déclarés par les États montre que l’épidémie n’a pas pris d’ampleur significative sur la planète  cours des quinze derniers...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -