Rennes. Un gabonais en situation irrégulière squatte le logement qu’il cambriole

A LA UNE

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Rennes ne subit pas seulement de plein fouet les violences de voie publique (agressions, rixes, vols avec violence) causées par des délinquants multirécidivistes, principalement migrants extra-européens, dans le centre historique et la « rue de la soif ». Il y a aussi les cambriolages, pratiqués par les mêmes. Cette fois, un gabonais en situation irrégulière a été arrêté pour avoir cambriolé un logement, puis l’avoir squatté.

Ce 1er août donc, dans la nuit, un SDF de 20 ans, gabonais en situation irrégulière déjà très défavorablement connu des forces de l’ordre, a été interpellé aux abords d’un logement rue Lobineau qu’il avait fracturé la veille à l’aide d’un extincteur ; toute honte bue, il avait passé la soirée sur place en écoutant de la musique, mangeant les pâtes du propriétaire légitime et buvant son alcool. Il lui avait en outre volé des vêtements – il les avait passés quand il a été interpellé – et un chéquier.

Le cambrioleur a reconnu les faits et a été conduit dans un centre de rétention administrative en région parisienne, en vue de son expulsion du territoire national.

Un forcené à Maurepas occupe la police pendant des heures… pour s’enfuir

Par ailleurs à Maurepas, quartier « sensible » de Rennes, ce dimanche 2 août dans l’après-midi, un homme de presque 40 ans entendu récemment pour violences conjugales s’était retranché dans son appartement, 10 allée de Brno.

Alors que sa femme a pu prendre la fuite, l’homme, violent et armé d’un sabre et de couteaux de cuisine, avait menacé d’en finir. Las, quand le Raid est finalement intervenu vers 21h, il n’a trouvé qu’un appartement vide malgré un secteur bouclé depuis 19h par les forces de l’ordre : le forcené a profité du remue-ménage et de la confusion qui s’en est ensuivie pour prendre la fuite, peut-être en se cachant dans l’immeuble dans un premier temps. Il est activement recherché.

Louis Moulin

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Eric Zemmour : « En politique, il faut prévoir le pire pour que celui-ci ne se produise pas et se donner les moyens de...

Eric Zemmour : « En politique, il faut prévoir le pire pour que celui-ci ne se produise pas et...

Lorient. De la cocaïne et des armes saisies, intervention du Raid

Le trafic de drogue continue d'empoisonner la Bretagne tandis qu'il enrichit les dealers, provenant souvent d'Île-de-France par ailleurs. À...

Articles liés

Tennis. L’Open de Rennes revient en septembre 2021

En 2021, l'Open Blot Rennes de Tennis se déroulera en septembre et accueillera son nouveau directeur sportif : Nicolas MAHUT . L'Open Blot Rennes a...

Dans les prisons bretonnes : feu de matelas, séquestration, tentative d’évasion…

Il n'y a pas que les tournevis et les couteaux qui se radicalisent et qui s'en prennent aux civils ou aux policiers municipaux, généralement...

BFMTV en reportage à Rennes et sa municipalité qui bâche des écoles plutôt que d’appeler à neutraliser les dealers

Les trafics de stupéfiants s'insinuent parfois de manière inattendue dans la vie des quartiers. À Rennes par exemple, plutôt que d'appeler les pouvoirs publics à...

Rennes. Soupçonnés de violences aggravées, enlèvement et séquestration….ils sont laissés libres sous contrôle judiciaire

Les défenseurs de la magistrature française ont beau s'agiter dans tous les sens actuellement pour dénoncer « la démagogie » de ceux qui critiquent...