Violences. Coup de machette à Saint-Nazaire, policier attaqué à Nantes

A LA UNE

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

endredi 7 août, un différend entre deux locataires de la rue des Bouleaux, dans le quartier dit « sensible » de la Bouletterie à Saint-Nazaire, s’est mal terminé. Pour une dette d’environ 600€, un des deux protagonistes a porté un coup de machette au bras de l’autre. Les images du hall ensanglanté – le blessé a eu une hémorragie importante – ont circulé sur les réseaux sociaux, déjà émus par la série de fusillades que connaît la ville portuaire (13 en 2020 dont 8 depuis fin juin dernier).

Déféré ce 11 août et jugé en comparution immédiate, l’auteur du coup de machette explique avoir « pété les plombs » à l’audience et regrette son geste ; heureusement, sa victime est hors de danger. Il a été condamné à deux ans de prison, dont un an ferme.

A Nantes, ce 13 août vers cinq heures du matin, deux policiers de la brigade canine qui intervenaient pour une dispute au sein d’un couple boulevard Stalingrad ont été pris à partie dès leur arrivée. Un jeune homme, âgé de 18 ans, a commencé par donner un coup de pied dans la portière du véhicule de police qui s’ouvrait, puis frappé le policier déjà commotionné à coups de poing américain.

A peine maîtrisé, il s’est vu apporter le renfort de sa compagne, déchaînée, qui a frappé le chien et un des policiers, aux parties génitales ; dans le véhicule, l’homme aurait ensuite mordu un des policiers. Placé en garde à vue, le couple sera jugé pour violences volontaire ayant entraîné moins de 8 jours d’ITT – respectivement 1 et 2 jours pour les deux agents de police.

Le 11 août, un jeune homme a été condamné par contumace à deux mois de prison ferme ; le 1er février dernier, alors que trois pompiers étaient venus à son secours à la Chapelle-sur-Erdre – il était en état d’ivresse et blessé – il les avait insultés et leur avait craché dessus. C’est la gendarmerie qui l’a emmené à l’hôpital puis l’a placé en garde à vue après son dégrisement. Il s’était alors excusé, mais n’est pas venu à l’audience, contrairement à deux des trois pompiers. De janvier à avril 2020 seulement, une soixantaine de pompiers ont déjà été agressés en Loire-Atlantique, selon le SDIS.

Par ailleurs dans la nuit du 12 au 13 août, la BAC de nuit a interpellé trois hommes de 19 à 21 ans, en possession de gants et de barres de fer, en train de s’attaquer à un débit de tabac sur la butte Sainte-Anne à l’ouest de Nantes (Chantenay). Ils ont été placés en garde à vue pour tentative de vol avec effraction, en réunion.

Louis Moulin

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Michel Onfray : « Quand des jeunes tirent à bout portant sur un policier, quand des quartiers font sécession, cela s’apparente à une guerre...

Michel Onfray : « Quand des jeunes tirent à bout portant sur un policier, quand des quartiers font sécession,...

Eric Zemmour : « Il y a des attaques de pompiers, de policiers, de médecins, d’infirmières,… parce qu’ils symbolisent la France »

Eric Zemmour : « Il y a des attaques de pompiers, de policiers, de médecins, d’infirmières,… parce qu’ils symbolisent...

Articles liés

Nantes. Arrestation d’un suspect du meurtre de janvier aux Dervallieres

Le 11 janvier dernier, au pied du Building, immeuble assiégé par le trafic de drogue aux Dervallieres - il s'y poursuit toujours au 16,...

Deal de drogue à Nantes : la nourrice était payée 30 euros par jour

L'arrestation le 7 mai d'un dealer interpellé à la Bottière rue Paul Sabatier chez la nourrice - la personne chez qui la drogue était...

Football. Le Stade Rennais accroche le PSG, victoire du FC Nantes, défaites de Brest et de Lorient

Le sprint final est lancé concernant la saison de Ligue 1, avec la 36ème journée jouée ce week-end. Les Lillois pourront remercier le Stade...

Handball. Nantes vainqueur de l’EHF European League

Le club de Nantes Atlantique Handball a décroché le premier titre européen de son histoire en remportant l’EHF European League dimanche 9 mai au soir à Baia...