Fontaine monumentale et jet d’urine place Royale. Lettre ouverte : « Au nom du Patrimoine de Nantes »

A LA UNE

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

La fontaine monumentale de la place Royale, inaugurée en 1865 est l’œuvre de l’architecte voyer de Nantes, Henri-Théodore Driollet. Les statues en bronze représentent la Loire et ses affluents et celle en marbre blanc qui les surmonte personnifie la ville de Nantes. Fruit de maîtrises techniques et de talents esthétiques, la réalisation constitue ainsi une œuvre d’art au vrai sens du terme. Il s’agit d’un chef d’œuvre d’équilibre et de grâce, élément du patrimoine nantais qui anime harmonieusement l’une des places les plus fréquentées de la ville.

Depuis quelques jours, la fontaine monumentale est affublée d’une sculpture au caractère esthétique très discutable, représentant en son sommet un sexe féminin rejetant son « jet d’urine ». Le spectacle rendu est à la fois étonnant, provoquant et quelque part révoltant. On assiste à une sorte de profanation : la « dame pipi » prend le pas sur la « ville de Nantes ». L’auteur, Elsa Sahal, prétend ainsi défendre l’égalité des sexes et montrer que « dans le flux continu du jet d’urine, il y avait l’idée que les petites filles aussi peuvent pisser dru, loin, et continûment. Et que cela, de façon ironique, peut se produire dans l’espace public où seules les urines masculines sont admises ! » Tout un programme ! Mais pourquoi s’approprier cette fontaine comme support pour exposer ce « jet d’urine » ?

Quel message la ville de Nantes adresse aux passants, habitants ou touristes, adultes ou enfants ? – la valorisation de la femme par le sexe et l’urine ? – la promotion de la culture par la laideur et le vulgaire ? – le divertissement par la provocation ?

Comment ne pas y voir le signe d’un dérèglement de responsables de la culture qui confondent les « beaux arts » avec « l’art de la provocation ».

Les Vielles Maisons Française association reconnue d’utilité publique ont pour vocation de contribuer à la défense du patrimoine bâti et paysager ; depuis plus de 60 ans, forte de 18000 adhérents en France, l’association agit pour le faire découvrir et le soutenir. Les VMF développent également auprès des écoles avec le soutien du ministère de l’Education Nationale, des actions pédagogiques permettant chaque année de transmettre avec succès à des milliers de jeunes le goût du patrimoine.

En tant que délégué des VMF de Loire-Atlantique, je tiens à dénoncer avec vigueur cette pratique qui consiste à s’approprier un monument patrimonial public pour exposer des œuvres anachroniques ou exprimer des revendications à caractère idéologique.

François Hélie de La Harie

Délégué des VMF de Loire-Atlantique Août 2020.

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

De La Baule à Biarritz : ces maires de la côte qui demandent la réouverture des discothèques pour éviter les « fêtes sauvages »

Une tribune signée par une quinzaine de maires du littoral français demande la réouverture des discothèques afin d'éviter des...

Ecosse. Une étudiante bientôt expulsée de son université pour avoir dit que les femmes « ont un vagin et ne sont pas aussi fortes...

L'Ecosse, comme tout le Royaume-Uni, ressemble à un asile psychiatrique grandeur nature, toutefois révélateur du terrorisme intellectuel qui germe...

Articles liés

Le Stade Rennais rate l’Europe, victoires de Lorient et de Nantes, nul pour Brest

On jouait la 37ème journée de Ligue 1 ce week-end. Le Stade Rennais, battu à Monaco (2-1) ne jouera pas l'Europe la saison prochaine....

Nantes. Arrestation d’un suspect du meurtre de janvier aux Dervallieres

Le 11 janvier dernier, au pied du Building, immeuble assiégé par le trafic de drogue aux Dervallieres - il s'y poursuit toujours au 16,...

Deal de drogue à Nantes : la nourrice était payée 30 euros par jour

L'arrestation le 7 mai d'un dealer interpellé à la Bottière rue Paul Sabatier chez la nourrice - la personne chez qui la drogue était...

Football. Le Stade Rennais accroche le PSG, victoire du FC Nantes, défaites de Brest et de Lorient

Le sprint final est lancé concernant la saison de Ligue 1, avec la 36ème journée jouée ce week-end. Les Lillois pourront remercier le Stade...