Subventions aux associations pro immigration : 445 millions d’euros en 2018

A LA UNE

Un rapport publié par association.politologue.com retrace l’évolution des subventions aux associations entre 2010 et 2018 en France. On y apprend notamment que leur montant total de 1,5 milliard d’euros, en 2010, est passé à plus de 7 milliards, en 2018, soit une hausse de 366 % en neuf ans.

Par ailleurs, alors que le montant annuel versé aux associations œuvrant en faveur du patrimoine reste stable, aux environs de 40 millions, celui versé aux associations en faveur de l’immigration évolue de 725.760 euros, en 2010, à plus de 445 millions, en 2018 ! Sur les sept années observées, c’est 1.132.000.000 d’euros qui auront été dépensés pour cette cause…

Voici ce qu’indique le site Boulevard Voltaire à ce sujet :

« Intéressons-nous au nombre de subventions : il passe de 20.194 à… 92.119 ! La croissance commence en 2012, sous Hollande : 30.851. Elle s’envole en 2016, année préélectorale : 56.177 subventions, et atteint les cimes en 2018, sous Macron : 92.119…

Ainsi, on relèvera que France terre d’asile présente pas moins de 30 associations relevant de cette aide. Joli moyen de ne pas alerter le quidam : on minimise le don moyen. Mais on reçoit quand même, au total, 40 millions d’euros (…)  alors que le montant annuel versé aux associations œuvrant en faveur du patrimoine reste stable, aux environs de 40 millions, et celui destiné aux associations sportives voit la même stabilité, autour d’une centaine de million d’euros, celui déversé, Dieu sait pourquoi, sur les associations en faveur de l’immigration évolue de 725.760 euros, en 2010, à plus de 445 millions, en 2018 (…) Sur les sept années observées, c’est 1.132.000.000 € qui auront été dépensés pour cette cause : immigration et asile (..)  Les subsides associatifs en faveur de l’intégration et l’accès à la nationalité passent de 11 millions à 76, ceux de la politique de la ville de 11 à 138 millions, ceux au bénéfice des pays en développement de 19 à 90 millions d’euros (…) En sus du thème immigration et asile (1,13 milliard en 7 ans), on trouve sous d’autres titres des dépenses dont on peut douter qu’elles servent ailleurs qu’aux « chances pour la France ». Exemples : hébergement, inclusion sociale, jeunesse, accès au droit et à la justice, politique de la ville, sport, vie de l’élève… D’autres thèmes laissent rêveur : soutien de la politique de l’Éducation nationale, conduite et pilotage des politiques de l’écologie (les écolos sont très divisés…), soutien de la politique de la défense, préparation et emploi des forces, conduite (sic) et pilotage (resic) de la politique de justice, administration pénitentiaire, etc. Coordination du travail gouvernemental, 28 millions, pour un résultat que chacun appréciera, somme triplée en 8 ans »

C’est ce qu’on appelle un racket du contribuable en bande organisée (et officiellement déclarée….)

Crédit photo : DR 
[cc] Breizh-info.com, 2020, 
dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

La Cathédrale Saint Basile, icône de la Russie

La cathédrale Saint-Basile a déjà plus de 450 ans et est toujours d’une éblouissante beauté. Elle est le premier...

Tyrannie sanitaire en Loire-Atlantique : malgré le Pass sanitaire, le port du masque à nouveau obligatoire dans les bars et restaurants de 68 communes

Puisqu'on vous dit que le Pass sanitaire est avant tout un outil de contrôle des populations et qu'il ne...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés