Cambriolages en Bretagne, comment s’en prémunir ?

A LA UNE

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Les cambriolages font partie des faits divers quotidiennement relatés aux informations. S’ils ne créent pas autant d’émoi que d’autres actes de délinquance comme les agressions physiques ou la délinquance routière, les vols et les cambriolages restent redoutés par tout un chacun et un véritable traumatisme. Les intrusions sont malheureusement courantes, à tel point qu’elles en deviennent presque banales.

Et bien souvent, ce n’est que lorsque les événements prennent de l’ampleur que les réflexes de sécurisation de la maison se rappellent à nous. Si la période de confinement s’est caractérisée par une baisse de ce taux de cambriolages, le retour à la normale risque de changer la donne et les habitants sont désormais invités à la prudence. En Bretagne, les départements ont connu une baisse de 60% de la délinquance, mais les autorités craignent un regain de ces actes maintenant que la vie reprend son cours. Quelle est la situation des cambriolages en Bretagne et comment se protéger ?

Les chiffres à retenir sur les cambriolages en Bretagne

Selon les sources de l’Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales, la Bretagne aurait totalisé 10 616 cambriolages au total durant l’année 2019, le département de l’Ile-et-Vilaine comptant le plus grand nombre de cas avec 3375 cambriolages. Les Côtes-d’Armor quant à elles, comptent moins de cambriolages avec 1905 cas constatés seulement.

La moyenne se situe entre 6 et 10 cambriolages par jour dans le Finistère, le Morbihan, l’Ille-et-Vilaine et les Côtes-d’Armor et une baisse des cas à hauteur de 7,60% par rapport à 2018 a été constatée.

Malgré ces chiffres somme toute encourageants, il n’en demeure pas moins que le cambriolage et les vols restent un problème en Bretagne. La région a même enregistré 97 cambriolages en 21 jours durant le mois de février 2020. Selon les informations sur l’affaire, 4 hommes auraient parcouru l’Ille-et-Vilaine, les Côtes-d’Armor, le Calvados, la Manche, la Mayenne et la Loire-Atlantique avec une BMW volée et y auraient cambriolé des maisons avant d’être arrêtés par le GIGN de Rennes.

Preuve s’il en est que la sécurité doit rester au cœur des préoccupations et encore davantage maintenant que la maison sera désertée en journée pour l’école et le travail. Avec 55% des cas qui concernent les habitations principales, il est clair que la résidence principale reste une cible préférentielle pour les malfaiteurs, loin devant les locaux professionnels qui concentrent 35% des cas et des résidences secondaires dont 11% sont concernées par les cambriolages.

D’où l’intérêt d’investir dans des dispositifs de surveillance tels qu’une caméra de surveillance nocturne, la télésurveillance, l’alarme… Ces dispositifs de sécurité, en plus d’assurer la protection de votre domicile de jour comme de nuit, possèdent également un fort pouvoir de dissuasion auprès des malfaiteurs. Il avait en effet sans dire que les individus malintentionnés jetteront plus volontiers leur dévolu sur des maisons non équipées d’outils de surveillance. En outre, les caméras de surveillance et la télésurveillance vous permettront l’enregistrement et le recueil de preuves éventuelles en cas d’effraction.

Quels dispositifs adopter pour protéger la maison des cambriolages ?

La résidence principale est la cible préférentielle des cambrioleurs, il est donc très important de l’équiper d’un système de sécurité qui sera à la fois dissuasif, mais aussi performant pour recueillir les preuves pour la levée de doute en cas de cambriolage.

La caméra de surveillance

La caméra de surveillance est un dispositif qui s’est démocratisé à tel point qu’il n’est plus réservé aux seuls locaux commerciaux et professionnels. Un particulier peut parfaitement installer une caméra de surveillance à son domicile afin d’en renforcer la sécurité.

Que vous ayez choisi une caméra numérique ou sans fil, le fait de la disposer bien en évidence sur la façade de la maison est une mesure de dissuasion efficace contre la violation de domicile.

Par ailleurs, la caméra de surveillance peut aussi être couplée avec de nombreuses technologies modernes permettant d’en optimiser l’efficacité. La caméra numérique par exemple, peut être dotée de diodes infrarouges garantissant la vision nocturne, tandis que la caméra connectée permet le visionnage en temps réel des images via un Smartphone ou tout autre support numérique grâce au réseau internet domestique. Associée à des détecteurs et une alarme, la caméra peut aussi faire retentir une sirène en cas de mouvements suspects comme un bris de vitre, une intrusion, un enfumage, etc.

L’alarme est un élément que vous ne devez pas négliger également, puisqu’une étude réalisée par Planetoscope prouve par exemple que les maisons qui en sont dotées dissuadent les cambrioleurs dans 95% des cas.

Enfin, la possibilité de pouvoir consulter les images et les vidéos de surveillance est utile en cas de cambriolage, car elle peut être utilisée pour la levée de doutes auprès des forces de l’ordre. De plus, ces enregistrements peuvent aider à l’identification des malfaiteurs par leur visage s’ils ne sont pas masqués par exemple, ou selon leur mode opératoire.

La télésurveillance

La télésurveillance est un système permettant la surveillance de l’habitation à distance. Elle associe l’utilisation de nombreux dispositifs comme la caméra de surveillance, les détecteurs de mouvement, les capteurs et l’alarme. L’ensemble est ensuite relié à une centrale qui capte les alertes et analyse rapidement la situation afin de prendre les mesures nécessaires.

À la différence de la caméra de surveillance, la télésurveillance permet de se faire surveiller sa maison par une centrale qui est en mesure d’envoyer des agents en cas d’événement suspect, de vous alerter en temps réel en cas d’intrusion à votre domicile, d’appeler les autorités en cas d’effraction ou encore d’envoyer un message dissuasif à tout malfaiteur qui tenterait de pénétrer chez vous.

La télésurveillance garantit alors une intervention plus rapide en cas de tentative de cambriolage à votre domicile. Elle est encore plus dissuasive puisque les cambrioleurs savent que des téléopérateurs peuvent les surprendre à tout moment et appeler les gendarmes dès qu’ils auront été repérés.

Finalement, la télésurveillance est généralement proposée sous forme de formules parmi lesquelles vous pouvez choisir en fonction de vos besoins et du niveau de sécurité que vous recherchez. Elle peut donc être adaptée selon ces critères.

Il est toutefois important de noter que l’efficacité de ces différentes solutions sera encore plus accrue en adoptant les bons gestes au quotidien pour sécuriser votre maison. Cela consiste entre autres à bien renforcer toutes les entrées, à installer des serrures sécurisées aux portes, à être discret sur vos déplacements, etc.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« N’y va pas». Lettre ouverte à Éric Zemmour [ L’Agora]

Cher Camarade, C’est comme ton Grand Ancien, puisque tu es sorti de la rue Saint-Guillaume promotion 1979 (SP) et moi...

Armée. La réponse d’un militaire d’active à la lettre du général Lecointre

Suite à la publication de la lettre ouverte d'anciens militaires et de celle de militaires d'active, alertant sur la...

Articles liés

Isabelle Le Callennec (LR) : « Jersey, Saint-Brieuc… ou l’échec de la méthode »

Isabelle Le Callennec, tête de liste Les Républicains à l'occasion des élections régionales de juin 2021, vient d'adresser à la presse une tribune intitulée...

Nominoë et les Rois de Bretagne Episode 20

L'implantation des Vikings pèse lourdement sur la Bretagne, le peuple est éreinté, les hommes du nord établissent des bases proches du littoral et se...

Sondages régionales 2021 en Bretagne. Vers un second tour à 5 listes ?

Se dirige-t-on vers un deuxième tour des régionales à 5 listes ? À moins de deux mois des élections régionales en Bretagne, ce serait...

Tourisme en Bretagne. Ouverture de 8 VVF

Dès à présent, la majorité des VVF accueillent les premiers vacanciers et 93 seront ouverts pour les traditionnelles « grandes vacances d'été ». Sur...