Nantes. Fermeture du poste de police de la gare : champ libre pour les dealers ?

A LA UNE

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

C’est désormais officiel. Le poste de police de la gare SNCF, fermé depuis le 17 mars dernier, ne rouvrira pas. Ses quatre agents ont été réaffectés ailleurs. Officiellement, la police accuse la SNCF de lui avoir laissé des locaux en mauvais état et laisse planer une possible réouverture dans des locaux neufs en 2023. Officieusement, il n’en est rien.

« Le poste de police ne ré-ouvrira plus jamais », balaie un policier chevronné. « La mairie a tout fait pour qu’on parte, ils n’en ont que pour la police municipale. Résultat, le deal va prospérer ». Pourquoi ? « Le centre le plus proche, c’est le commissariat Olivier de Clisson, mais ils ne pourront pas être là à chaque train. Les dealers vont arriver avec leur valise de shit [résine de cannabis] ou de coke, puis ils vont repartir ou d’autres repartiront avec les colis. Nantes est une plaque tournante bien connue, surtout avec le port à côté ».

Ce contrôleur de train confirme. « Heureusement que je suis proche de la retraite. Plus ça va, plus il y a de types louches en gare et autour. Nous on a la SUGE [surveillance générale, service d’ordre de la SNCF] mais ils s’occupent principalement d’appuyer les contrôleurs quand quelqu’un fiche le bordel dans un train, ou de faire descendre en gare les passagers sans billets qui refusent de le faire volontairement. Généralement, les dealers ne se font pas remarquer, ce n’est pas leur intérêt… »

Le transport de drogue par train fait régulièrement les gros titres : le 17 janvier 2020, deux femmes ont été contrôlées à bord d’un TGV Bruxelles-Marseille avec 563 grammes de cocaïne sur elles et 100 grammes de produit de coupage (plus de 33.000 € à la revente). En 2016, c’est avec trois kilos ( !) de cocaïne pure qu’une mule qui alimentait un réseau de dealers divers (dont un professeur des écoles et un cadre de la marine marchande) a été arrêtée dans un train de retour de Paris. Entre novembre 2017 à juin 2018, un lillois prenait cinq à six fois par semaine le TER entre Lille et Béthune pour y livrer de la cocaïne, etc.

Nul doute que les dealers pourront dire merci aux réorganisations de la police nationale, aux travaux de la SNCF, et à la municipalité socialiste de Nantes, pour son soutien de l’économie locale, même souterraine.

Louis Moulin

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Chute de la natalité : vers une nouvelle crise économique ?

Cette semaine dans C’est Cash, Estelle Farge et Olivier Delamarche s’interrogent sur la chute de natalité que subit l’Europe...

Propagande sanitaire. Olivier Véran vaccine une secrétaire d’État enceinte devant la presse [Vidéo]

L'exécutif, par l'intermédiaire du ministre de la Santé Olivier Véran et de la secrétaire d'État Olivia Grégoire, s'est livré...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Nantes : affaire Steve Maia Caniço – mise en examen du commissaire Chassaing

Il aura fallut deux ans d'enquête pour aboutir à une première mise en examen pour homicide involontaire dans l'affaire du décès de Steve Maia...

Nantes. Quelques conseils pour trouver un logement avec un budget étudiant

Plus de 50 000 étudiants de tout horizon viennent chaque année étudier à Nantes, ce qui en fait la 5e ville universitaire de France. Plus...

Deux véhicules brûlés aux Dervallières, un scooter incendié quartier Procé

Dans la nuit du 11 au 12 juillet, une camionnette et une voiture ont encore été incendiés rue Watteau aux Dervallières vers 0h45 –...

Nantes : la police sévit contre les rodéos et les voleurs de colliers

Ce 9 juillet vers 1h30, trois individus ont agressé deux jeunes et arraché un collier que l'un d'eux portait. Intervenue rapidement, la police arrive...