Maison squattée à Théloule-sur-Mer (Alpes-Maritimes) : le propriétaire témoigne et appelle les autorités à réagir rapidement.

A LA UNE

Jérémie Laborde, directeur de deux salles de sport en Ille et Vilaine : « Nous ouvrirons la 4 janvier 2021, quoiqu’il en coûte »

Jérémie Laborde a ouvert sa première salle de sport sous l’enseigne Sun Form à Liffré il y a maintenant...

Quartiers prioritaires : la Cour des comptes révèle un échec massif et coûteux

Il est dommage que la Cour des comptes ait ignoré la Bretagne en rédigeant son rapport sur L’Évaluation de l’attractivité...

Valéry Giscard d’Estaing, président du déclin

Valéry Giscard d'Estaing est décédé à 94 ans. Pourquoi tous les médias et hommes politiques du système en font-ils...

Terrorisme d’Etat, crime contre l’humanité. Une avocate dénonce les mesures sanitaires et la manipulation autour du Covid-19 [Interview]

Virginie de Araujo-Recchia est avocate depuis 2006. Suite à notre article s'interrogeant sur la possibilité de faire reconnaitre les...

Karl Roos, autonomiste et Dreyfus alsacien ? Interview de Bernard Witmann

Karl Roos (1878-1940), leader emblématique de l’autonomisme alsacien de l’entre-deux-guerres, est arrêté pour espionnage en 1939. C'est à cette...

Henri Kaloustian, victime de squatteurs dans sa résidence secondaire à Théloule-sur-Mer (Alpes-Maritimes), témoigne dans l’heure des pros sur CNEWS.

Comme chaque été, Henri Kaloustian et son épouse Marie-Thérèse se faisaient une joie de passer quelques jours dans leur maison de vacances à Théoule-sur-Mer, dans les Alpes-Maritimes. Mais quand cet ancien artisan est arrivé sur place, il y a une quinzaine de jours, le retraité a trouvé porte close, comme le rapportent nos confrères de Var Matin. La serrure avait été changée et la maison investie dans la plus grande illégalité.

La famille de squatteurs, qui a passé plus de 24 heures sur place, est protégée contre une procédure d’expulsion immédiate par la loi française, qui ne protège plus ses citoyens. Une plainte a été déposée et un huissier s’est rendu sur place pour constater l’effraction.

La colère gronde, et ils sont de plus en plus nombreux, choqués, qui envisagent même, comme le laisse entendre ce propriétaire, de faire justice eux mêmes.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Ces grands vins encore à portée de bourse

Notre série se propose de mettre en lumière des vins qui incarnent l’excellence dans leur appellation respective. Ces-derniers appartiennent...

La piste oubliée de Frison-Roche en bande dessinée.

Après l’adaptation en bande dessinée du « Cycle Chamonix » de Roger Frison-Roche, prônant les vertus des guides de...