Loire-Atlantique. Un abattoir mobile pour éviter les transports d’animaux

A LA UNE

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

La Bretagne, région française la plus impliquée dans la traite des Noirs ?

Des Bretons ont joué un rôle massif dans le commerce des esclaves, un business florissant de l'époque des Lumières....

En Loire-Atlantique, une association d’éleveurs a monté un projet d’abattoirs mobiles afin d’éviter le transport d’animaux et ainsi veiller à leur bien-être jusqu’à leur mort.

Ce concept vient d’Allemagne : un caisson mobile pour éviter le transport de l’animal vivant et souvent stressé vers l’abattoir. L’animal est étourdi sur son lieu de vie, avant d’être chargé sur le caisson et d’être mis à mort au milieu du champ, à deux pas de ses congénères. C’est le projet unique en France de cette association d’éleveurs dans un département de Loire-Atlantique où il ne reste plus qu’un seul abattoir.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

L’envers des affaires : Karl Zéro balance tout sur Alègre, Fourniret et les réseaux pédocriminels…

Le journaliste Karl Zéro lance un magazine trimestriel d'enquêtes au long cours qui nous plonge dans l’Envers des affaires....

Super Thursday. On vote ce jeudi en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles lors d’élections cruciales

Le Royaume-Uni vote ce jeudi 6 mai. Tout le Royaume-Uni ? Non, car l'Irlande du Nord ne participe pas...

1 COMMENTAIRE

  1. c’est aussi pour contrer le halal et la dime perçue qui alimente le fondamentaliste islamique… nous devrions avoir la possibilité de choisir comme pour le bio et revendiquer un droit d’étiquetage du non halal puisque la France ne s’autorise pas à supprimer cette pratique obscurantiste et barbare alors que beaucoup d’autres pays européens l’ont fait , merci à ces agriculteurs de prendre en compte la souffrance animale et le respect de leurs bêtes jusqu’à leur fin de vie , surtout après les témoignages terrifiants sur les transports d’animaux vivants et les abattoirs

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

« Fermons l’abattoir de Briec ». L214 dévoile une vidéo choc dans un abattoir fournissant le groupe Les Mousquetaires (Intermarché)

L'association L214, parfois contestée pour ses méthodes de communication et d'action, face auxquelles beaucoup d'éleveurs se trouvent impuissants et démunis (et accusent parfois l'association...

Loire-Atlantique : Wiker, la plateforme collaborative qui monte

Collaborative et participative, la plateforme Wiker, se fait le relais de l’actualité des communes rurales. Un retour à la proximité et une volonté de...

Environnement. Des espaces naturels sans intervention humaine pour sauver la biodiversité en France ?

Une coordination d'associations de défense de l'environnement et des animaux a publié un manifeste à destination du gouvernement français visant à demander la «...

Covid-19. Un vaccin spécifique aux animaux domestiques enregistré en Russie

La Russie a développé et est vient d’enregistrer un premier vaccin pour protéger du coronavirus les animaux domestiques ; ce dernier, Carnivac-cov, a été développé...