De la pensée sémaphorique et de ses inconvénients

A LA UNE

J’en étais à somnoler, le nez sur les braises dans ce petit matin frisquet, lorsque m’est tombée dessus la micro-querelle entre deux ministres… Pouvait-on employer le terme « ensauvagement » ou pas… ? Quelle affaire ! C’était l’appel à monter les signaux des sémaphores comme on le faisait jadis, avant la radio, et désormais pour les jours de fête, dans la Royale et autres Marines : « la pensée binaire (en couleurs) qui ignore le doute ». C’est pourquoi on assiste, à un véritable en-sau-va-ge-ment. Je maintiens. Les exemples abondent, hélas… Ne chipotons pas !

Je me souviens avoir, il y a peu, posé le problème originel en relisant un vieux livre (1889) du général Léon Faidherbe… J’étais un poil en avance avec la farce préparée à Valeurs actuelles où figure la belle Obono… tss ! Et l’excellent Bernard Lugan ne pouvait pas, après Faidherbe, en prendre ombrage. Et puis j’avais lu, en 2005, l’ouvrage essentiel d’Olivier Pétré-Grenouilleau sur les traites « négrières »… Je confirme la malfaisance de certains Africains contre d’autres Africains. Comme le disait le grand Fernand Braudel : « la Traite n’a pas été une invention diabolique de l’Europe ». La preuve, seuls les Européens ont fini par l’interdire.

La nouvelle présentation de Breizh est réussie. Bravo bravo à toute l’équipe… Mais voici qu’un colonel de la gendarmerie (de réserve), prof’ spécialiste de l’ensauvagement et de l’insécurité qui découle de la présence sur notre sol de fanatiques muslémistes, est venu frapper à ma porte. Lui, c’est Éric Delbecque, un bon avertisseur… Ah ouiche ! alors dépêchez-vous de lire l’entretien qu’il donne, en ce moment, au site du Point et courez vous procurer son livre (Plon), Les Silencieux.

L’excellente Marie-Noëlle était, ce dernier dimanche, en mission à Fréjus. Et qu’est-ce que je découvre sur les panneaux ? Mon sang n’a fait qu’un court-bouillon : « Français, réveillez-vous ! »… Ben ça alors. Cela sonne comme le fameux « Erwache » qui anima les œuvres des Allemands-de-souche durant vingt ans, au siècle dernier. Quelle maladroite ! Elle ne l’a certainement pas fait exprès. Elle est plus saine que ça… Tss !

« Demandez l’Huma !!! »… Heu… Les petits camarades ont atteint le degré zéro de la bienséance. Les cochonneries à Espé : tout ce qu’ils sont capables de trouver pour faire « rigoler ». Sont en marche vers la nullité qu’ils disputent à Méluche. Bref, on n’est plus au temps de Mittelberg et de Jean Effel… quand ces génies de l’humour se distinguaient frontalement de Sennep et de Pierre-Antoine Cousteau… Il est vrai qu’on a Kak, de l’Opinion… et l’intermittent Plantu… Et puis feue la bande de Charlie…

MORASSE

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Journées du patrimoine. Les manoirs bretons. Ar manerioù e Breizh

(Br) Pinvidik-mor eo glad ar vro, hag e-mesk an teñzorioù legadet dimp ez eus milieroù a vanerioù. Un tamm...

Rugby. 4ème défaite pour le RC Vannes à Mont de Marsan

Le début de saison du RC Vannes en Pro D2 tourne au cauchemar. 4 matchs, 4 défaites, la dernière...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés