Automobile. La voiture individuelle, reine des transports post-Covid ?

A LA UNE

Le Covid-19 a-t-il modifié les habitudes des Français jusque dans leurs modes de déplacement ? Depuis le déconfinement, on assiste au retour en grâce de la voiture individuelle.

La voiture davantage utilisée

Nous avions déjà évoqué la bonne santé du marché de la voiture occasion à la suite du déconfinement en France au début du mois de juillet dernier, en précisant par ailleurs que 17 % des Français ne voulaient alors plus reprendre les transports en commun. Une tendance sur laquelle s’est aussi penché l’institut de sondage YouGov en menant une enquête d’opinion entre le 31 juillet et le 2 août 2020.

Les résultats sont sans appel : près d’un Français sur cinq (19 %) déclare utiliser plus souvent sa voiture pour ses déplacements quotidiens depuis la fin du confinement. Une proportion particulièrement prépondérante chez les 18-34 ans (24 %), les CSP+ (23 %) et les familles avec enfant(s) (23 %).

Dans une année 2020 à la fois marquée par la crainte du coronavirus et par l’insécurité grandissante notamment dans les transports en commun, la voiture individuelle est plus que jamais perçue comme un espace protégé.

Automobile : des intentions d’achat en hausse

Fort logiquement, les intentions d’achat de voitures de la part des Français sont en hausse ces derniers temps. Ainsi, près d’un Français sur cinq envisage d’acheter une voiture au cours des 6 prochains mois. Parmi les catégories les plus représentées, on retrouve une nouvelle fois les 18-34 ans (26 %), les familles avec enfant(s) (25 %) et les CSP+ (22 %). Par ailleurs, 11 % de Français actuellement sans véhicule déclarent prévoir en acheter un.

Point à relever toutefois, la protection contre le Covid-19 n’apparaît pas directement comme une raison déterminante auprès des sondés pour justifier l’achat d’une voiture individuelle. Près d’un Français sur deux (48 % des interrogés) projetant d’acquérir une nouvelle voiture cherche principalement à remplacer un modèle de véhicule vieillissant (principalement les retraités, à 58 %), et 29 % des personnes interrogées déclarent simplement vouloir un véhicule davantage adapté à leurs besoins. Enfin, 16 % des sondés souhaitent quant à eux privilégier l’achat d’une voiture moins polluante. Une tendance confirmée par les préférences de motorisation des potentiels acquéreurs puisque 24 % d’entre eux souhaitent opter pour un véhicule hybride et 8 % pour un moteur électrique.

Quel budget consacré à l’achat d’une voiture ?

Quant au budget alloué par les Français pour se doter d’un véhicule personnel, le sondage en question révèle qu’il atteint en moyenne 16 913 euros. Plus généralement, le budget maximal accordé par les interrogés pour l’acquisition d’une voiture est compris entre 10 000 et 20 000 euros pour 26 % d’entre eux, dont une proportion importante de couples (29 %).

Par ailleurs, il est à noter que pour 51 % des Français, il n’est pas question d’investir plus de 20 000 euros dans l’achat d’un véhicule.

Concernant le financement d’une telle acquisition, ils sont 40 % à déclarer utiliser leur épargne. Une proportion qui s’élève à 52 % chez les retraités. Dans le même temps, 29 % des Français annoncent recourir au crédit à la consommation pour se procurer les fonds nécessaires. Un endettement que l’on retrouve en particulier chez les couples (39 %) et les familles avec enfants (33 %). Enfin, seuls 19 % des sondés envisagent de se servir de leur budget dédié aux dépenses courantes pour financer l’achat d’une voiture.

Notons enfin que les locations de longue durée (13 %) ou encore les locations avec obligation d’achat (11 %) ne connaissent qu’un engouement modeste à l’heure actuelle en France.

AK

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC/Johannes Maximilian)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Le migrant clandestin étant rentré sur la pelouse lors d’OM-PSG…laissé libre

Dimanche soir avait lieu le match entre l'Olympique de Marseille et le PSG, pour le compte du championnat de...

Rennes Métropole. Ces 33 maires de gauche qui veulent toujours plus de migrants en Bretagne et en France

Alors que les sondages, comme les intentions de vote, témoignent chaque jour d'un souhait majoritaire des Français d'en finir...

Articles liés