Tour de France 2020. Superbe victoire de Miguel Angel Lopez lors de la 17ème étape

A LA UNE

Algues vertes. Mise en lumière d’un « très mauvais usage de l’argent public » avant les élections régionales ?

Tandis que la Cour des Comptes doit publier un rapport sur l'efficacité des mesures prises contre les algues vertes...

Scandale en forêt de Lanouée. Le conseil d’Etat autorise la construction d’éoliennes

C'est un véritable scandale validé par le conseil d'Etat, et qui concerne la forêt de Lanouée, dans le Morbihan. Le...

Bernard Rio (Un dieu sauvage) : « Le monde occidental est désenchanté et même déprimant si on ne prend pas un peu de recul...

Bernard Rio mène une double carrière d’écrivain et de journaliste. Il est l’auteur d’une soixantaine de livres, et a...

Immigration 2019. Seuls 15% des immigrés sous le coup d’une Obligation de Quitter le Territoire (OQTF) sont expulsés

C'est un scandale important révélé par la Cour des Comptes dans son rapport intitulé L’entrée, le séjour et le...

Jacques Attali : « Il n y a pas de solution à la pandémie qui ne soit globale, de même qu’il n y a...

Jacques Attali s’est beaucoup exprimé, a beaucoup écrit, au sujet notamment de la pandémie de Covid-19 à travers le...

Qu’elle fût belle cette bataille sur les terribles pentes du col de la Loze. Au final, c’est Miguel Angel Lopez (Astana), le colombien, qui a dompté le premier cette terrible ascension, devant Roglic, qui fortifie son maillot jaune en prenant 17 secondes à Pogacar, qui a craqué dans les derniers kilomètres.

La course avait été lancée par les Bahrein, qui ont roulé toute la journée à la poursuite de beaux échappés, et notamment de Carapaz, qui n’a craqué qu’en fin de dernière ascension. Ils ont roulé pour Landa….qui a craqué dès que le peloton maillot jaune a accéléré. Une stratégie digne de la Movistar, c’est dire le niveau…

Au classement général, Roglic compte 57 secondes d’avance sur un Pogacar désormais menacé par Lopez, seulement 29 secondes derrière lui.

Aujourd’hui, il devrait y avoir bataille à tous les étages, notamment pour le maillot à pois.

La dix-huitième étape du Tour de France tracée de Méribel à la Roche-sur-Foron est la dernière de montagne de cette 107e édition. Au programme, 175 kilomètres à parcourir comprenant cinq ascensions répertoriées. Après avoir passé Bourg-Saint-Maurice-Les-Arcs, la course parviendra au pied du Cormet du Roselend (18,6 km à 6,1%), qui sera la première des cinq difficultés programmées. En milieu de parcours, il y aura une succession de trois difficultés : la côte de la route des Villes (3,2 km à 6,6%), le col des Saisies (14,6 km à 6,4%) et le col des Aravis (6,7 km à 7%). Cet enchaînement terminé, il restera alors moins de 60 kilomètres à effectuer, mais ça n’en sera pas fini avec les ascensions.

A moins de 40 km du terme, il faudra grimper la montée du Plateau des Glières. Redoutable avec ses 6 km à 11,2%, au sommet des secondes bonus seront également attribuées. Et pour terminer à la suite d’une descente rapide, ça remontera avec le col des Fleuries, mais qui n’est pas répertorié, mais qui propose 4% en moyenne et qui devrait faire mal en fin d’étape.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Nantes. La pandémie impacte le commerce du centre-ville

La fermeture de la maison de la presse Agora, place de l'Ecluse, mi-avril, rappelle s'il en était besoin qu'une...

Le président irlandais, M. Higgins, demande la fin de l’enseignement séparé en Irlande du Nord

Le président irlandais Michael D Higgins a déclaré que l'éducation séparée en Irlande du Nord ne peut plus être...