Chronique gastronomique. Le Relais de l’Argoat, à Belle-Isle-en-Terre (22)

A LA UNE

Enquête : ces Tchétchènes déjà arrêtés pour terrorisme

Après la décapitation du professeur d’histoire de Conflans, Samuel Paty, par un jeune Tchétchène radicalisé d’Evreux, Abdullakh Anzorov, le...

État d’urgence sanitaire. Que dit le projet de loi présenté en conseil des ministres ce matin ?

Après avoir laissé planer un couvre-feu à 19h dans les grandes villes, ou généralisé à tout le territoire, dans...

Document : le texte de la décision qui a accordé le droit d’asile à la famille du terroriste islamiste

D’abord déboutée de l’asile à cause d’un « récit stéréotypé » par l’Office français pour la protection des réfugiés...

Nantes Métropole pressure ses contribuables, et ça ne va pas en s’arrangeant

Le rapport de la chambre régionale des comptes sur la gestion de Nantes Métropole s’est fait attendre. Alors qu’un...

Jean-Philippe Lévêque (La déferlante, Immigration et Surpopulation) : « La non maitrise de la natalité est un danger imminent pour l’humanité » [Interview]

La déferlante, Immigration et Surpopulation. Tel est le titre d'un livre majeur, que vient de sortir l'éditeur Culture &...

Belle-Isle-en-terre est une jolie bourgade de 1 000 habitants situé en bord de RN12 entre Morlaix et Guingamp. Outre son aquarium, le château de Kastell Mond (réplique de Coat-an-Noz), ou encore les vestiges de l’ancienne papeterie Vallée, on peut également s’y arrêter pour se restaurer, au Relais de l’Argoat (mais également pour y loger, puisqu’il s’agit d’une auberge avec 8 chambres).

Ne vous fiez pas à l’accueil, qui peut paraître assez austère de prime abord (d’autant plus avec les contraintes pour les commerçants liées à la tyrannie sanitaire sous prétexte du Covid-19, du masque obligatoire aux plexiglas à l’accueil, en passant par la désinfection des mains une fois que l’on est assis à table). Concentrez-vous sur ce que l’on vous sert dans votre assiette, dans un cadre sobre, un peu défraîchi.

Pour les affamés du midi, il y a un menu Benach (Belle-Isle-en-Terre en breton) à 16,90 € avec entrée, suggestion du jour et dessert. Pour ceux qui voudraient se restaurer le soir, on passe à un menu à 24 € (avec des suppléments ici ou là) plus raffiné. La carte est minimaliste, et permet justement une garantie de fraîcheur des produits. Le restaurant accueille par ailleurs les enfants, et les accueille bien, ce qui fait largement augmenter les points que l’on pourrait attribuer à ce restaurant.

Ici, pas de traditionnel « steak haché frites » congelé que l’on sert aux enfants comme s’il fallait les vacciner contre toute envie de découvrir la gastronomie et la bonne chère. Non, ici, le menu Lutins à 12 € leur permet d’avoir une vraie entrée (ils ont eu droit à du melon composé avec de la glace au melon), un vrai plat (poisson du jour, ici lieu jaune, accompagné de légumes cuisinés et de purée, ou de la saucisse rôtie) et un choix de desserts tout à fait convenable (crème brulée maison ou sorbets).

Pour les adultes, même satisfaction dans l’assiette. Le menu Lady Mond est savoureux. Duo de pâté et de foie gras en croûte en entrée (ou Paris Mer, crevettes, crabe, gaspacho de betteraves), frais, bon, et servi rapidement et en bonne quantité. La rapidité n’étant toutefois pas forcément une priorité lorsque l’on va dans cet établissement (comme lorsque l’on veut passer un bon moment gastronomique). Le restaurant le fait d’ailleurs savoir à l’entrée, avec bon goût : ici, on n’est pas chez MacDo, donc il peut y avoir de l’attente.

Pour le plat principal, là aussi, c’est un régal, et raffiné. Filet de canette, filet de bœuf gratiné avec de la tomme, dos de cabillaud, le tout là encore accompagné de légumes bien cuisinés et de purée. On se situe dans des mets qui valent largement le prix qui est proposé pour se faire un plaisir d’un soir, en amoureux ou en famille.

Pour le dessert, il y a de quoi conclure de façon heureuse, avec une poire pochée au caramel, glace vanille, une crème brûlée, ou, pour les allergiques au sucré, une copieuse assiette de fromages.

Un repas, faut-il le préciser, arrosé d’un excellent Pic Saint-Loup.

En conclusion, le Relais de l’Argoat vous permettra de passer un très bon moment gastronomique, pour une halte en bord de RN12, ou bien avant de plonger direction le centre-Bretagne. On vous le recommande.

Le Relais de l’Argoat – 9 Rue du Guic, 22810 Belle-Isle-en-Terre02 96 43 00 34 – https://lerelaisdelargoat.fr/

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

Les derniers articles

Covid-19. Couvre-feu en Ille-et-Vilaine : tout ce qu’il faut savoir

L'Ille-et-Vilaine fait désormais partie des départements concernés par le couvre-feu en raison de la propagation du Covid-19. Quelles sont...

Julien Rochedy : « Oui, il est légitime de vouloir se séparer d’avec des groupes de population qui refusent le véritable vivre-ensemble » [Vidéo]

Dans sa dernière vidéo, l'essayiste Julien Rochedy s'attaque au sujet du séparatisme et considère qu'une partition au moins partielle...

Île-de-France. Un enfant de 10 ans mord son enseignante, la faute au « manque de moyens » ?

À Fontenay-sous-Bois, un enfant de 10 ans a mordu une enseignante, nécessitant l'intervention des pompiers. Une violence qui serait une nouvelle fois due au...

Terrorisme islamiste : le point de non-retour ?

À la Une de ce journal de TVLibertés du 21 octobre, cinq jours après l’assassinat de Samuel Paty, où en est l’enquête ? Sept...

Pêche à la telline dans le sud-Finistère

La telline, est un petit mollusque pêché sur la côte atlantique. Un coquillage particulièrement prisé des Espagnols, Portugais, des Italiens et des Japonais. Après quelques années difficiles,...

Robert Ménard « Tous ceux qui trouvaient des excuses aux islamistes sont des collabos ! »

Le maire de Béziers, Robert Ménard, était l'invité politique du Grand Matin Sud Radio, au lendemain de l'hommage national à Samuel Paty. https://www.youtube.com/watch?v=hojmsCHMsOc Crédit photo :...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -