Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Thierry Lentz : « Nous faisons tous du Napoléon sans le savoir » [Interview]

Thierry Lentz est le directeur de la Fondation Napoléon et enseignant à l’Institut catholique de Vendée. Il s’agit d’un « spécialiste » de l’histoire du Consulat et de l’Empire, au regard de la quarantaine d’ouvrages publiés sur cette période par ses soins. Il récidive avec Napoléon, dictionnaire historique, aux éditions Perrin, forme d’aboutissement d’une vie de travaux sur la question d’un personnage majeur de l’Histoire de France.

En 300 notices choisies librement mais sans négliger aucune facette de l’exercice biographique, l’auteur fait le point sur les connaissances et les recherches les plus récentes sur Napoléon, son œuvre, les événements de sa vie, ses réussites et ses échecs, la trace qu’il a laissée dans la France contemporaine. De sa naissance à sa mort, et même jusqu’au retour des Cendres de 1840 et à l’envol de la légende, tous les sujets sont abordés avec le talent et la clarté qui caractérisent l’auteur : formation, carrière, campagnes militaires, gouvernement, grands événements, conquêtes, batailles, amours, mais aussi conceptions politiques, sociales, diplomatiques.

Ce grand dictionnaire, véritable encyclopédie de tout ce que l’on doit savoir sur Napoléon, séduira aussi bien les spécialistes que les amateurs qui découvriront une histoire renouvelée de la vie et de l’œuvre de l’empereur des Français. Un ouvrage de référence qui fera date.

Et pour l’évoquer, quoi de mieux que d’interviewer son auteur, Thierry Lentz ?

Napoléon, dictionnaire historique – Thierry  Lentz – Perrin – 29 €

Breizh-info.com : Pourriez-vous nous présenter votre dictionnaire historique de Napoléon ? Peut-on dire qu’il s’agit d’une forme d’aboutissement dans votre carrière, après plus de 40 ouvrages publiés sur le sujet ?

Thierry Lentz : 60 ans d’âge, 40 ans d’études napoléoniennes et 20 ans à la tête de la Fondation Napoléon… Ces trois chiffres justifiaient pour mon éditeur que je me lance dans une vraie biographie de Napoléon. J’ai accepté ce projet à condition de le réaliser « à ma façon », sous forme d’un dictionnaire historique et biographique en 300 entrées qui couvrent toute la vie de Napoléon et évoquent aussi ses opinions, ses pratiques ou ses pensées sur les sujets qu’il a dû aborder. Mon éditeur a parlé de « biographie façon puzzle », je trouve que la définition est assez juste. Quant à « l’aboutissement », seul l’avenir pourra nous dire si c’est le cas. J’ai en tout cas deux autres projets napoléoniens en cours.

Breizh-info.com : Quels sont les traits de personnalité particulièrement marquants chez Napoléon ?

Thierry Lentz : Ce qui me frappe le plus chez Napoléon n’est pas sa vie personnelle, dans laquelle, lui-même le disait, il était un homme « petit pour les petites choses et grand pour les grandes ». J’aborde ces sujets dans mon dictionnaire, où il y a notamment une longue notice « Portrait de Napoléon », mais j’aime à me concentrer sur ce qui fait que Napoléon est exceptionnel : rapidité, précision, travail permanent, mais surtout une sorte de projet bien ordonné dans sa tête duquel il ne dévie pas, pour le meilleur (réforme intérieure, unité de l’État, buts diplomatiques) et le pire (entêtement, absence de conseils à partir d’un certain moment). Ce sont ces caractères exceptionnels qui lui donnent sa place dans notre histoire, mais aussi dans notre présent. Nous faisons tous « du Napoléon » sans le savoir : son Code régit encore notre vie quotidienne, son État existe encore, ses monuments et notre paysage urbain nous baigne encore… Tout ceci sans parler de sa mémoire qui fait partie, à mon sens, de l’identité française.

Breizh-info.com : N’assiste-t-on pas aujourd’hui, depuis le début du XXIème siècle, à une baisse de la fascination qu’exerça le personnage de Napoléon sur les Français ? Si oui, pour quelles raisons (idem si non) ?

Thierry Lentz : Il faut en ces matières distinguer ceux qui parlent beaucoup et ceux qui ne s’expriment pas. La superstructure a toujours quelque chose à asséner sur Napoléon… sans vraiment connaître son histoire. Il suffit de « ressentir » et d’affirmer pour croire qu’on a raison. Et puis, il y a la France « d’en-bas » (que l’expression est vilaine), qui subit ces débats parfois absurdes et toujours anachroniques, mais continue à s’intéresser à Napoléon et en redemande. Il y a sans doute des sujets qui doivent être étudiés et discutés, mais hors « sensibilités contemporaines » et avec calme et raison.

Breizh-info.com : Le personnage de Napoléon comporte-t-il encore des mystères que vous, ou d’autres historiens, n’avez pas encore réussi à percer ?

Thierry Lentz : Les amateurs de mystère peuvent passer leurs chemin. Mais les amateurs d’Histoire, de visions renouvelées et approfondies sont les bienvenus. Il y a encore beaucoup à étudier, contrairement à ce qu’on croit. Un exemple ? Les aspects économiques et sociaux sont en friche, malgré quelques avancées récentes. Un autre ? Quelle est la part de la géopolitique et des traditions diplomatiques dans la politique extérieure de la France napoléoniennes ? La recherche est très active sur ces points et sur bien d’autres. Il y aura toujours quelque chose à dire sur Napoléon.

Breizh-info.com : Vous dédiez votre ouvrage à Jean Tulard. Pour quelles raisons ? Que représente-t-il à vos yeux ?

Thierry Lentz : Je dois énormément à Jean Tulard, mon maître qui est devenu mon ami après plusieurs décennies de travail sous sa direction et avec ses conseils. J’ajoute qu’il a une importance capitale dans le développement des études napoléoniennes qui, avant lui, étaient mal vues dans l’université. Il était normal et même la moindre des choses que ce travail lui soit dédié. J’en profite pour dire que mon dictionnaire historique n’est pas « concurrent » de son Dictionnaire Napoléon : trente-cinq ans après, il y avait de nouvelles choses à dire.

Propos recueillis par YV

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Histoire, Insolite

Plutôt Napoléon que Macron : le sondage insolite sur les Français et le retour de l’Empereur

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

10 châteaux à visiter en Bretagne cet été

Découvrir l'article

A La Une, Histoire, International

Espagne. « Le contenu des manuels d’Histoire dépend du ministère de l’éducation et des adaptations faites par les communautés autonomes, en fonction de leur ligne politique » Entretien avec José Rodríguez

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, FOUGERES, Histoire

Voyagez dans le temps aux Médiévales du Grand Staobin à Saint-Aubin-du-Cormier les 6 et 7 juillet 2024 !

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

« Non, les Américains ne voulaient pas libérer la France ». Eric Branca détruit les mensonges historiques des Américains.

Découvrir l'article

Tourisme

À la découverte des Cornouailles britanniques : 10 lieux incontournables à visiter en famille

Découvrir l'article

Tourisme

À la découverte de l’Irlande : 10 lieux incontournables à visiter en famille

Découvrir l'article

Tourisme

À la découverte de l’Île de Man : 10 lieux incontournables à visiter en famille

Découvrir l'article

Sport

Tennis. Rolland Garros. Retour sur l’histoire d’un tournoi mythique

Découvrir l'article

Tourisme

À la découverte du Pays de Galles : 10 lieux incontournables à visiter en famille

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky