Rennes. Les habitants de la tour « Panoramik » vivent un cauchemar à cause du bruit [Vidéo]

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Les habitants d’un immeuble récent à Rennes vivent l’enfer en raison d’intenses bruits métalliques dès que le vent s’engouffre dans le bardage. Une action en justice a été intentée par les propriétaires.

Rennes : des bruits de disqueuses métalliques dans l’immeuble neuf

La scène ressemble à un film d’horreur vu de l’extérieur et à un cauchemar pour les habitants de la tour « Panoramik », un immeuble construit en 2018 dans le quartier de Baud-Chardonnet à Rennes.

Le bâtiment flambant neuf a en effet une horrible particularité : des bruits dus au bardage en tôle perforée entourant la structure rendent la vie impossible aux occupants des logements. Dès lors que le vent souffle, les habitants doivent subir des sifflements ressemblants aux bruits émis par une disqueuse métallique.

Plusieurs vidéos sur lesquelles on entend distinctement les bruits en question donnent un aperçu du calvaire enduré par les personnes ayant élu domicile dans cette tour construite par le promoteur immobilier Kaufman & Broad.

Une action en justice et des déménagements

Très rapidement, les propriétaires et locataires de ces 47 nouveaux logements vont vite comprendre que ces nuisances sonores proviennent de la structure elle-même. Les nuits des habitants sont réellement des enfers et, malgré les boules Quies et les fenêtres fermées, impossible de trouver le sommeil avec un vacarme métallique en fond sonore.

C’est alors que plusieurs propriétaires vont entamer une action en justice contre le promoteur et, après 10 mois d’expertise, « une gêne permanente, qui rend le logement impropre à l’habitation » sera finalement déclarée par un expert acousticien.

Une solution provisoire consistant à apposer un film amovible sur les perforations de la tôle métallique fut également proposé par Kaufman & Broad en février 2019 mais le syndic refusa, argumentant notamment sur le manque d’aération des logements que ce dispositif allait engendrer.

Pour mettre fin à ces bruits stridents, la seule solution viable est d’enlever tout le bardage et de tout refaire. Des travaux au coût très élevé.

Sur le terrain judiciaire, le procès et l’appel ont été gagnés par les propriétaires mais le promoteur immobilier a décidé de se pourvoir en cassation. Une étape jugée indispensable par Kaufman & Broad pour déterminer les responsabilités entre l’architecte, le bureau de contrôle, le mandataire et le concepteur du bardage. Le jugement ne devrait pas avoir lieu avant la fin de l’année 2021. En attendant, si des propriétaires ont pu être remboursés et relogés par le promoteur, l’immeuble est toujours habité par des locataires qui écourtent généralement leur séjour compte tenu des nuisances sonores. Ce qui s’appelle passer en coup de vent…

AK

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/Mimzy)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Louis de Raguenel (Europe 1) : « Le vaccin que l’on se fait injecter […] ne sera sans doute plus efficace face aux nouveaux...

Sur le plateau de LCI lundi 26 juillet, Louis de Raguenel, chef du service politique adjoint à Europe 1,...

Contre le Pass sanitaire. Manifestation à Saint-Brieuc le samedi 31 Juillet à 14H

A Saint-Brieuc comme partout en dans le reste de la Bretagne et en France, la manifestation du 24 juillet...

2 Commentaires

    • Dès que le vent sent le gouffre !
      S’engouffrer : verbe, 1) manger des gouffres de façon gloutonne, en en mettant partout.
      2) Observer le niveau d’orthographe descendre dans les profondeurs

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Immobilier. Les Français maintiennent leurs projets en 2021, avec des changements…

Les projets immobiliers passent entre les gouttes de la crise sanitaire et de la morosité actuelle. Un récent sondage souligne que les ambitions d'achats...

Côtes d’Armor. À Saint-Brieuc comme dans tout le département, les prix de l’immobilier s’envolent

Les chiffres de l'immobilier ne trompent pas : la Bretagne est bien devenue le nouvel eldorado des Français. Le département des Côtes d'Armor n'échappe...

Nantes : Les prix de l’immobilier continuent de grimper

La covid-19 n'y change rien pour le moment. Les prix de l’immobilier continuent de grimper à Nantes, 5 ème ville la plus chère de...

Immobilier. 13% de baisse du volume des ventes de logements neufs en 2020

L’Observatoire du logement neuf en Bretagne (OREAL) vient de publier ses chiffres pour l'année 2020, chiffres qui font état d'une baisse du volume des...