Tour de France 2020. L’exploit de Tadej Pogačar, le bilan cycliste

A LA UNE

Le Tour de France 2020, c’est déjà terminé (ce qui n’est pas le cas d’une saison de cycliste folle qui va amener les coureurs à enchainer les courses). Avec la victoire surprise du slovène Tadej Pogačar qui a réalisé un numéro dans le contre la montre de la Planche des Belles filles, samedi dernier, arrachant à Primoz Roglic le maillot jaune et devenant le plus jeune coureur cycliste à remporter le Tour de France.

A peine l’épreuve terminée que déjà, des pleurnicheurs (des Français en tête comme très souvent) jettent des soupçons, s’expriment dans les médias pour dire tout leur dégoût concernant ces champions, qui pourtant, n’ont pas été contrôlés, et sont présumés innocents. Des accusations qui n’étaient pourtant pas portées, l’an passé, quand Julian Alaphilippe survolait le Tour de France. Mais quand ce sont des Français, le chauvinisme semble l’emporter…

« Honnêtement, je ne regarde plus le Tour depuis dimanche (13 septembre) et la montée du Grand-Colombier (victoire de Tadej Pogacar), confie ainsi Stéphane Heulot dans Ouest-France. Je n’y arrive plus, en fait… Il y a des choses assez faciles à évaluer, quand même, en termes de performance. J’ai du mal à comprendre comment un coureur de 75 kg peut monter à une vitesse folle un col et maintenir sa montée ensuite. En termes de vitesse ascensionnelle, on a vu des trucs qui n’étaient pas possibles, non plus, pour certains… »

On aimerait tout de même voir des preuves à ces accusations qui sonnent très « petit joueur ».

Van Aert, Hirschi, Kamna, les révélations 2020

Concernant ce Tour de France 2020, de notre côté, nous retiendrons :

  • Les révélations Marc Hirschi et Lehnard Kamna, en provenance de deux belles équipes offensives (Sunweb et Bora) qui démontrent que lorsque l’on se moque un peu du général, on peut tout autant faire vibrer les foules et réaliser des numéros sportifs. Car finalement, ce sont eux, parmi quelques autres baroudeurs comme Nans Peters, qui ont été les grandes stars de ce Tour 2020.
  • La confirmation Wout Van Aert, qui remporte tout ce qu’il court depuis la reprise début août, comme Julian Alaphilippe l’an passé. On a vraiment hâte de le retrouver sur les routes de courses d’un jour aux côtés d’un Evenepoel remis de sa blessure, et d’un Van der Poel ainsi que d’un Alaphilippe au top de leurs formes.
  • La déception des équipes françaises. Il y en avait trois en dehors des équipes du World Tour (direct énergie, Arkéa Samsic, BnB vital concept), qui n’ont pas montré grand chose hormis quelques attaques infructueuses. On peut aussi citer Israël, ou NTT, la dernière place en par équipes de la Lotto Soudal s’expliquant surtout par l’hécatombe de blessés. Il y a une différence de niveau trop importante, et il faudrait peut être que les organisateurs songent à laisser une chance à des équipes comme Alpecine, ou encore l’équipe basque.
  • La poisse de Thibaut Pinot, celle de Bardet également (à qui nous prédisions un renouveau de carrière chez Sunweb qui devrait lui permettre, comme lorsque Barguil y était, de s’exprimer mieux). La baisse de niveau de Barguil, la révélation Guillaume Martin qui devrait se chercher une meilleure équipe que la Cofidis.

Le palmarès du Tour de France 2020

Pour revenir au Palmarès 2020, outre le trio Pogacar, Roglic, POrte pour le général, pour le maillot vert, qui a été très disputé cette année, c’est Sam Bennett qui l’emporte donc devant un Sagan bien décevant (fin de carrière ?) et Trentin.

Pour le maillot à pois comme pour le maillot du meilleur jeune, c’est Pogacar qui rafle tout. Enfin, le classement par équipes est remporté par la Movistar, qui n’aura pourtant pas montré grand chose (comme d’habitude) dans cette compétition. Elle ne remportera pas la palme de la stratégie de course, ni Bahrein Merida d’ailleurs…

Il n y a plus qu’à attendre moins d’un an désormais (9 mois) avant le départ du Tour 2021 de Bretagne, et nous allons nous régaler. En attendant, championnats du monde ce week end, puis Tour d’Italie, Vuelta, et entre et pendant les deux, toutes les classiques ardennaises et flamandes. Il va y avoir du sport (et de la fatigue !).

Illustration : DR
[
cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. « Allahu Akbar », couteau, hache et dégradations : il écope d’une 19e condamnation

Un homme de 27 ans a écopé d'une 19e condamnation à Saint-Brieuc pour des faits de harcèlements et des...

Tennis. Rinderknech en patron, Moraing et Gabashvili en quarts !

Pour ce quatrième jour de compétition à l'Open de Tennis de Rennes, Arthur Rinderknech a fièrement défendu son titre,...

Articles liés