Animaux de compagnie. Quels risques d’intoxication en forêt à l’automne ?

A LA UNE

Avec l’arrivée de l’automne et des traditionnelles balades en forêt, les propriétaires d’animaux de compagnie doivent toutefois être sur leurs gardes en raison des dangers naturels qui existent pour ces derniers.

Des champignons et des marrons menaçants pour les animaux de compagnie

Cette belle saison qu’est l’automne, jalonnée par les cueillettes de champignons et les promenades en forêt, peut toutefois se montrer dangereuse pour les animaux de compagnie. Dans un objectif de sensibilisation, la Fondation 30 millions d’amis donne quelques conseils pour éviter les mauvaises surprises.

Tout d’abord, les champignons peuvent parfois se montrer dangereux pour les chiens qui sont tentés de les ingérer. Il faut donc se méfier des champignons sauvages que l’on peut trouver lors des promenades en forêt. Outre les champignons vénéneux, certains comestibles pour les humains tels les pleurotes ou les morilles sont aussi nocif pour votre animal de compagnie.

Certains fruits représentent également une menace pour les chiens. C’est le cas des marrons et des châtaignes, qui ont la particularité de ressembler à une balle. Dangereuses similitudes ! En les gobant, le chien risque une occlusion intestinale tandis que les marrons renferment aussi des substances toxiques. Il en va de même pour les feuilles et les bourgeons du marronnier d’Inde.

Si la dose toxique est mal connue, la teneur en principes toxiques est aussi variable selon la saison. « Les signes cliniques apparaissent dans les six heures qui suivent l’ingestion et sont d’ordre digestif : nausées, vomissements, diarrhée, douleur abdominale », selon le centre antipoison vétérinaire de Nantes contacté par la Fondation.

Méfiance envers les fruits à coque

D’autre part, les glands sont aussi toxiques pour les animaux de compagnie, surtout lorsqu’ils sont verts. Un chien en ingérant risque donc l’intoxication avec pour manifestations un abattement, des vomissements, de la constipation et des diarrhées.

La vigilance est également de mise au sujet des fruits à coque que l’on croise parfois en forêt. Des noix de pécan en passant par les amandes et les pistaches, ils occasionneront de sérieux maux de ventre au chien qui aura eu la mauvaise idée d’en faire son festin. Les propriétaires d’animaux de compagnie devront particulièrement prendre garde aux noix de macadamia, lesquelles provoquent, chez le chien, une faiblesse, des vomissements, de la fièvre, des douleurs abdominales et des muqueuses pâles.

Attention aussi aux pommes de pin dont les écailles peuvent abîmer le tube digestif de l’animal voire provoquer une occlusion intestinale.

Enfin, le jeu du lancer de bâton dont le chien est si friand nécessite également quelques précautions quant à la nature de l’arbre duquel il provient. En plus des feuilles et des bourgeons du marronnier déjà évoqués précédemment, l’if (dont les rameaux et les fruits sont toxiques pour les herbivores, les oiseaux, les chiens et les lapins) et le houx sont aussi à proscrire.

Dans le cas d’une intoxication de votre animal de compagnie, il est recommandé de contacter immédiatement un vétérinaire ou un centre antipoison vétérinaire.

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Le Département d’Ille-et-Vilaine prend 150 000 € aux contribuables pour financer SOS Méditerranée qui aide les immigrés clandestins

Après déjà une subvention de 50 000 € l’an dernier, le département d’Ille-et-Vilaine vient de décider de verser à nouveau...

Grand Remplacement et crime contre les Européens. Le Parlement Européen veut favoriser l’immigration économique légale

Qui stoppera les fous furieux qui, malgré les tensions monstres dans l'Union Européenne actuellement, oeuvrent à faire venir toujours...

Articles liés