Tyrannie sanitaire en Ille et Vilaine. Les nouvelles mesures en vigueur ce samedi

A LA UNE

Jérémie Laborde, directeur de deux salles de sport en Ille et Vilaine : « Nous ouvrirons la 4 janvier 2021, quoiqu’il en coûte »

Jérémie Laborde a ouvert sa première salle de sport sous l’enseigne Sun Form à Liffré il y a maintenant...

Quartiers prioritaires : la Cour des comptes révèle un échec massif et coûteux

Il est dommage que la Cour des comptes ait ignoré la Bretagne en rédigeant son rapport sur L’Évaluation de l’attractivité...

Valéry Giscard d’Estaing, président du déclin

Valéry Giscard d'Estaing est décédé à 94 ans. Pourquoi tous les médias et hommes politiques du système en font-ils...

Terrorisme d’Etat, crime contre l’humanité. Une avocate dénonce les mesures sanitaires et la manipulation autour du Covid-19 [Interview]

Virginie de Araujo-Recchia est avocate depuis 2006. Suite à notre article s'interrogeant sur la possibilité de faire reconnaitre les...

Karl Roos, autonomiste et Dreyfus alsacien ? Interview de Bernard Witmann

Karl Roos (1878-1940), leader emblématique de l’autonomisme alsacien de l’entre-deux-guerres, est arrêté pour espionnage en 1939. C'est à cette...

Depuis plusieurs semaines, les cas en réanimation liées au Covid augmentent très peu dans toute la Bretagne.Au total, on recense 183 hospitalisations en cours  dont 13 en service de réanimation.

Il faut savoir que sont comptées parmi ces hospitalisations des personnes se présentant à l’hôpital avec de la fièvre supérieure à 38…

Néanmoins, les autorités, usant de nouveaux modes de calcul délirant (les fameux taux d’incidence et de positivité), ont décidé de faire croire à la population que le risque de contamination augmente (qu’est-ce que cela va être lorsque des millions de gens commenceront à souffrir de grippes et de gastros diverses cette hiver avec de la fièvre ?).

Voici ce qu’indique la Préfecture ce samedi : « Reconnu depuis le 12 septembre 2020 comme une zone de circulation active du virus, le département d’Ille-et-Vilaine est placé depuis cette semaine en zone d’alerte renforcée. Le taux d’incidence y est en forte augmentation : en trois semaines, il est passé de 20 à 119,7 cas pour 100 000 habitants, avec un taux de positivité des tests de 7,5 %. Dans la métropole rennaise, les chiffres, très élevés, poursuivent leur progression, atteignant ce jour un taux d’incidence de 174,78 cas pour 100 000 habitants et un taux de positivité de près de 10 %. La tranche d’âge la plus touchée par la diffusion de l’épidémie est celle des 16-25 ans, dont le taux d’incidence atteint 420,66 cas pour 100 000 habitants et un taux de positivité des tests de plus de 13 %. Par ailleurs, le nombre de cas positifs augmente chez les personnes de plus de 66 ans augmente »

Six mesures décidées par la préfète d’Ille-et-Vilaine (arrêté ci joint) sont imposées à partir de ce samedi 26 septembre à 0h00, et pour une durée de 15 jours (jusqu’au 10 octobre inclus) :

  • dans le département d’Ille-et-Vilaine :

  1. Interdiction des événements réunissant plus de 1 000 personnes en simultané sur la voie publique, dans un lieu ouvert au public ou dans un établissement recevant du public, à l’exception des manifestations sur la voie publique.

    Les récépissés délivrés avant le 26 septembre 2020 pour les manifestations et événements déclarés sont abrogés.

  2. Interdiction des fêtes et soirées étudiantes ainsi que les animations et activités relatives à l’intégration des étudiants sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public.

  • dans la métropole de Rennes :

  1. Fermeture au public des salles de sport et des gymnases hormis pour les groupes scolaires et activités sportives participant à la formation universitaire, les activités parascolaires et toute activité sportive de mineurs, les sportifs professionnels et de haut niveau, les formations continues, les activités sportives liées à une prise en charge médicale, les activités sportives ou physiques de plein air.

  2. Interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique, dans les parcs et jardins publics, les espaces verts ainsi que sur les chemins de halage et les rives des plans d’eau intérieurs.

Deux autres mesures entreront en vigueur lundi 28 septembre, pour quinze jours (jusqu’au 10 octobre inclus) :

  • dans le département d’Ille-et-Vilaine :

  1. Interdiction du prêt et de la location des salles polyvalentes, des salles des fêtes, des tentes, des chapiteaux et structures pour des manifestations privées à caractère amical, familial, festif ou associatif. Les activités d’intérêt général ou les activités régulières faisant l’objet d’inscriptions ou de programmations annuelles, non festives et non sportives pourront faire l’objet de dérogation. Sur le territoire de la métropole de Rennes, la dérogation dans le domaine du sport ne s’applique qu’aux activités et pour les publics autorisés dans les salles de sport et gymnases.

  • dans la métropole de Rennes :

  1. Cessation de l’activité « bar » à 22h pour les établissements dotés d’une licence IV ou d’une licence III. Les établissements dotés de la « petite licence restaurant » ou de la « licence restaurant » ne pourront vendre des boissons alcoolisées après 22h qu’à l’occasion des principaux repas.

Vous pouvez donc circuler dans des métros bondés, aller travailler, mais pas prendre un verre ou un dîner au calme..Faire du sport à l’université, pas en dehors. Permettre à vos enfants de moins de 11 ans de contaminer les autres sans masque, pas vous…entre autres brimades…

Vous avez dit tyrannie sanitaire ?

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Ces grands vins encore à portée de bourse

Notre série se propose de mettre en lumière des vins qui incarnent l’excellence dans leur appellation respective. Ces-derniers appartiennent...

La piste oubliée de Frison-Roche en bande dessinée.

Après l’adaptation en bande dessinée du « Cycle Chamonix » de Roger Frison-Roche, prônant les vertus des guides de...