Il faut sauver le soldat Zemmour !

A LA UNE

Enquête : ces Tchétchènes déjà arrêtés pour terrorisme

Après la décapitation du professeur d’histoire de Conflans, Samuel Paty, par un jeune Tchétchène radicalisé d’Evreux, Abdullakh Anzorov, le...

État d’urgence sanitaire. Que dit le projet de loi présenté en conseil des ministres ce matin ?

Après avoir laissé planer un couvre-feu à 19h dans les grandes villes, ou généralisé à tout le territoire, dans...

Document : le texte de la décision qui a accordé le droit d’asile à la famille du terroriste islamiste

D’abord déboutée de l’asile à cause d’un « récit stéréotypé » par l’Office français pour la protection des réfugiés...

Nantes Métropole pressure ses contribuables, et ça ne va pas en s’arrangeant

Le rapport de la chambre régionale des comptes sur la gestion de Nantes Métropole s’est fait attendre. Alors qu’un...

Jean-Philippe Lévêque (La déferlante, Immigration et Surpopulation) : « La non maitrise de la natalité est un danger imminent pour l’humanité » [Interview]

La déferlante, Immigration et Surpopulation. Tel est le titre d'un livre majeur, que vient de sortir l'éditeur Culture &...

Julien Dir, chroniqueur et polémiste officiant régulièrement sur Breizh-Info, est l’invité pour 8 semaines du quotidien Présent. Il poursuivait sa mission mardi dernier, par une tribune évoquant la cabale politique visant Éric Zemmour.

Depuis quelques jours, la presse mainstream française, des ministres (Dupond-Moretti en tête) et même une collectivité (le département de Loire-Atlantique) réclament la peau du chroniqueur et polémiste Éric Zemmour que l’on retrouve chaque soir sur CNews (émission Face à l’info).

Son crime ? Avoir réclamé, comme des millions de Français l’exigent, l’expulsion des (faux) mineurs isolés étrangers, qui ensanglantent et pourrissent le climat dans les rues des métropoles françaises depuis trop d’années.

La Bretagne, loin d’être épargnée par ce phénomène, est l’une des régions les plus touchées. Il est vrai que les dirigeants de nos collectivités locales sont des obsédés lourds (presque pathologiques) de l’immigration, de l’accueil de l’autre.

Résultat, aujourd’hui, les rues de Nantes, de Rennes, de Brest, sont totalement sous contrôle de bandes venues de Syrie, du Maghreb, de Libye, qui dealent, qui rackettent, qui agressent, sans que les pouvoirs publics ne fassent quoi que ce soit. Aussitôt arrêtés, aussitôt relâchés, car changeant systématiquement d’identité, car prétextant le fait d’être mineurs, car tout simplement la loi française, prise en otage des traités et conventions internationales, ne protège plus ses citoyens.

C’est cet échec des politiques menées par les autorités qui pousse Monsieur Grosvalet, président du conseil départemental de Loire-Atlantique, le nez mis dans sa m…, a porter plainte contre celui qui dévoile au grand jour la trahison des élus.

C’est cette évidence que dénonce Éric Zemmour. C’est cette évidence qui lui vaut une chasse aux sorcières, et des ligues de vertu qui rêveraient de le voir déguerpir des plateaux TV, et pourquoi pas en prison, ou bien lynché en pleine rue par des individus abreuvés de haine.

Tout comme il faut soutenir le soldat Ryssen, embastillé pour avoir usé de sa plume sur des sujets interdits à tout débat dans le pays des bougies et de Charlie, il faut soutenir le soldat Zemmour. Et même se battre pour lui.

Car il s’agit de nos libertés. Il s’agit aussi de notre sécurité. En portant plainte, en exigeant sa mort sociale, mais aussi son emprisonnement (car lorsque l’on porte plainte, que cherche-t-on d’autre ?) ceux qui le font veulent noyer le poisson. Ils veulent empêcher le débat sur les mineurs isolés étrangers. Oui M. Darmanin a annoncé des expulsions à venir, mais la France sera retoquée, par la Cour européenne des droits de l’homme, comme tout le temps.

Il est venu le temps de briser les traités et les conventions internationales qui font de notre terre une passoire au sein de laquelle tout le monde peut entrer, sortir, et se livrer à des actes qui, dans d’autres pays, conduiraient ses auteurs au mieux au lynchage populaire (amusez-vous à aller au Pakistan, en Thaïlande et à mal vous comporter en tant qu’étranger…)

Il est venu le temps d’exiger de nos élus, en les attrapant par le col de leurs vestons trop chers s’il le faut, qu’ils en finissent avec leurs bons sentiments. Ce ne sont pas leurs gamins qui évitent certaines rues le soir par peur de se faire dépouiller ou planter. Ce ne sont pas leurs filles qui subissent les assauts répétés d’individus aux mœurs animales, différences culturelles obligent, quand elles prennent le métro, le train, les transports en commun.

Ces élus détruisent, depuis des décennies, le pays. Ils subventionnent tout ce qui peut servir à « l’autre » tout en empêchant, par la loi, les citoyens de protester. Quand ils entendent manifester, les citoyens opposés à l’immigration trouvent les chiens de garde antifas en face d’eux, qui savent faire suffisamment de bruit (et qui bénéficient de suffisamment d’influence) pour faire interdire les rassemblements. Et quand cela ne suffit pas, ce sont les arrestations, les pressions judiciaires visant les « têtes » des opposants à l’immigration.

Éric Zemmour fait partie, sans l’avoir décidé d’ailleurs, de ces têtes. De ces figures qui, par l’écho qu’elles ont sur des centaines de milliers de gens chaque soir, peuvent influencer l’évolution sociétale.

C’est parce que le système sait parfaitement cela qu’il entend l’abattre, lui faire rendre gorge. Il est donc impératif de serrer les rangs, de faire front, contre tous ceux qui entendent faire tomber celui qui s’affirme comme étant un leader naturel, au moins en tant que tribun, de la lutte contre l’immigration qui met notre continent à feu et à sang, et ce n’est qu’un début si rien n’est fait.

Si rien n’est fait, si les conventions internationales se maintiennent, si les frontières persistent dans leur porosité, alors des millions d’Africains et d’Asiatiques en provenance des pays les plus pauvres, les plus différents culturellement et religieusement des nôtres, vont déferler sur l’Europe.

Et alors la guerre éclatera, une guerre à l’issue incertaine, entre ces hordes que nos dirigeants ont laissé entrer, hordes qui seront épaulées par les plus grands collaborateurs de l’Histoire (car ce qui se passe est sans précédent) et les Européens unis, et déterminés à protéger plusieurs millénaires de civilisation, des langues, des modes de vie, des cultures, des territoires, des paysages que nos ancêtres ont façonnés depuis des siècles et des siècles.

Cette guerre, il faut être clair. Ce n’est pas nous qui la voulons. Ce sont ceux qui se refusent à endiguer le phénomène migratoire au nom du renoncement, au nom des « droits de l’homme » (qui devraient être renommé « droit à se faire violer par l’autre dans son propre pays »), au nom de l’ouverture permanente à « l’autre » et de l’illusion du métissage.

Oui, Monsieur Macron, nous sommes en guerre. Mais pas contre ce coronavirus dont vous vous servez pour contrôler la population, la brimer, la rendre dépendante économiquement de l’État. Nous sommes en guerre contre celles et ceux qui entendent en finir avec l’homme blanc, avec l’homme européen, avec notre civilisation.

Et dans cette guerre, la première mission, aujourd’hui, c’est de sauver et de combattre pour le soldat Zemmour.

Toutes les excuses pourraient être bonnes pour ne pas l’aider. Il s’est mis en avant, il est sorti du rang, il a pris des risques et il en prend encore. Pas vous.

Alors battez-vous pour lui !

Julien Dir

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

5 Commentaires

  1. Organisons une cagnotte por soutenir le soldat Zemmour qui est l’un des rares defenseurs de la France et de ces citoyens face aux organisaytions globalistes internacionales , ONG,etc…subventionnees en milliards de € par la clique des Soros et appuyees par notre Etat profond
    Si nos me reagissons pas,nous mourrons

  2. Oui, c’est vrai il faut sauver le soldat Zemmour contre les sbires de Macron et sa société bien-pensante et les droits de l’homme qui ne sont plus que des droits pour tuer notre société blanche européenne. Il faut l’ accompagner dans la rue où il peut être agressé, protéger sa vie à chaque instant, ne pas le lâcher d’une semelle. Il s’est mouillé pour nous, sachons le défendre car il est le porte-parole de notre révolte

  3. Cette pauvre france (france avec minuscule) car c’est le pays le plus vendu aux arabes et une personne qui ose le dire est raciste. Non ce n’est pas du racisme, c’est du patriotisme ! Nos dirigeants n’ont rien dans le pantalon et ces calotins qui prêchent pour qui, tous, sont nos frères ! Et cette république qui se réfugie derrière ses droits de l’homme, sans se rendre à l’évidence que les arabes ne sont pas des hommes mais des assassins !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les derniers articles

Covid-19. Couvre-feu en Ille-et-Vilaine : tout ce qu’il faut savoir

L'Ille-et-Vilaine fait désormais partie des départements concernés par le couvre-feu en raison de la propagation du Covid-19. Quelles sont...

Julien Rochedy : « Oui, il est légitime de vouloir se séparer d’avec des groupes de population qui refusent le véritable vivre-ensemble » [Vidéo]

Dans sa dernière vidéo, l'essayiste Julien Rochedy s'attaque au sujet du séparatisme et considère qu'une partition au moins partielle...

Île-de-France. Un enfant de 10 ans mord son enseignante, la faute au « manque de moyens » ?

À Fontenay-sous-Bois, un enfant de 10 ans a mordu une enseignante, nécessitant l'intervention des pompiers. Une violence qui serait une nouvelle fois due au...

Terrorisme islamiste : le point de non-retour ?

À la Une de ce journal de TVLibertés du 21 octobre, cinq jours après l’assassinat de Samuel Paty, où en est l’enquête ? Sept...

Pêche à la telline dans le sud-Finistère

La telline, est un petit mollusque pêché sur la côte atlantique. Un coquillage particulièrement prisé des Espagnols, Portugais, des Italiens et des Japonais. Après quelques années difficiles,...

Robert Ménard « Tous ceux qui trouvaient des excuses aux islamistes sont des collabos ! »

Le maire de Béziers, Robert Ménard, était l'invité politique du Grand Matin Sud Radio, au lendemain de l'hommage national à Samuel Paty. https://www.youtube.com/watch?v=hojmsCHMsOc Crédit photo :...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -