Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Terreur politique en Belgique. Le maire turc de St Josse interdit une conférence avec Orban, Zemmour, Farage…

La conférence NatCon, qui devait réunir à Bruxelles des personnalités politiques européennes de la droite conservatrice et nationaliste, a été interdite et suspendue par le maire turc (et belge, il a la double nationalité, on vous laisse voir son pedigree ici) de St Josse ce mardi 16 avril. Parmi les intervenants figuraient notamment le Premier ministre hongrois Viktor Orbán, le fondateur du parti Brexit Nigel Farage, et le polémiste français Éric Zemmour.

Une décision dénoncée par les organisateurs et les participants

La décision d’interdire la conférence a été vivement critiquée par les organisateurs et les participants, qui y voient une atteinte à la liberté d’expression. “Il s’agit d’une dérive liberticide inacceptable”, a dénoncé Éric Zemmour, qualifiant la Belgique de “pays entre la charia et la dictature” mais n’insistant néanmoins pas pour braver la mesure autoritaire.

Pour le premier ministre belge, Alexander De Croo, « Interdire les réunions politiques est inconstitutionnel. Point final. » .

La conférence NatCon s’inscrivait dans un contexte de tensions croissantes en Europe sur les questions migratoires et identitaires. Emir Kir, bourgmestre turc de la commune bruxelloise de Saint-Josse-ten-Noode où devait se tenir la conférence, a justifié l’interdiction par des motifs idéologiques. “L’extrême droite n’est pas la bienvenue à Etterbeek, Bruxelles-Ville et Saint-Josse”, a-t-il déclaré sur les réseaux sociaux. Il a envoyé les policiers qui ont obéi, servilement, sans broncher, à cette décision folle.

L’interdiction de la conférence NatCon témoigne d’une terreur politique qui se diffuse dans tout l’Occident. Les responsables politiques sentent le vent tourner, la colère des peuples monter, alors ils serrent les dents. Jusque quand ?

Crédit photo : DR (photo d’illustration)

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

19 réponses à “Terreur politique en Belgique. Le maire turc de St Josse interdit une conférence avec Orban, Zemmour, Farage…”

  1. vert dit :

    Le grand remplacement est une réalité.
    La place de ce maire est en Turquie

  2. louis dit :

    j’aurais aimer que els européens se réveillent un peu plus tot je pense que c’est trop tard a présent comme le montre cette video

  3. louis dit :

    trop tard la dictature est en marche !

  4. Gaï de ROPRAZ dit :

    C’est un scandale ! Aussi bien politique que de liberté d’expression. Simple : Interdisez le prochain rassemblement, et toute prise de parole gaucho-communiste, et vous allez entendre les cris d’orfraie, et surtout assister au bordel !!!

    En revanche, là nous sommes face à un musulman qui d’autorité prend des décisions sur une terre Chrétienne ce qui est totalement impossible & interdit dans les pays musulmans à tout Chrétien!
    De ce fait, je me pose la question : Suite à ces decisions totalement farfelues et ne pouvant provenir que d’un cerveau arabisé, que pensent nos amis Belges, après avoir gracieusement accordé pitance et sécurité aux armadas Arabes envahissant leur pays, et qui, si cette invasion se perpetue, sera le premier pays d’Europe à être totalement Arabisé, c’est à dire d’obedience musulmane avec sa Charia et tout le merdier que traîne la religion de Mahomed ?

  5. Philippe dit :

    Scandaleux, mais hélas pas surprenant. On imagine le tollé si cela avait été dans l’autre sens !

  6. voronine dit :

    Ce n’est pas du “totalitarisme européiste “, c’est du totalitarisme islamique .Les musulmans se sentent assez forts et nombreux pour s’asseoir sur les lois du pays , et la constitution , afin d’imposer leur volonté ;en ouvrant les yeux , on constate qu’ils agissent de mème ailleurs , avec la passivité , voir lacomplicité des partis , et des autorités

  7. gautier dit :

    Molenbeek en Belgique, est la première grande ville ( 90 000) habitants avec 39 % de musulmans sous direction socialiste avec 16% de Salafistes ! ils vendent sur la place du marché, des armes à ciel ouvert !! alors il ne faut pas s’étonner du voir d’autres communes ou les musulmans les plus durs (Turc) prennent le pouvoir !
    l’Angleterre est sur la même tragédie, et le France s’est mise dans le concours !!!

  8. jcm78 dit :

    et de plus double nationalite les electeurs sont vraiment ce que je pense il est temps de se reveiller lui retirer la belge et qu il retourne en turquie

  9. Sakrahbudjah Jean dit :

    “Pas de liberté pour les ennemis de la liberté” On connaît la musique !

  10. Bran ruz dit :

    Liberté d’expression bafouée, démocratie foulée aux pieds par un potentat belgo-turc aux ordres d’Erdogan qui se veut le nouvel ataturque version frèriste. Tout cela dans une ville totalement soumise maintenant à l’islam politique et religieux , une ville qui ressemble bien plus de par sa population à Tunis ou Marrakech qu’à une ville européenne , le grand remplacement n’est ici pas une chimère mais un fait démographique et pire politique. Et tout cela s’étale dans la ville de la commission européenne pour qui l’immigration est un projet , qui nous a érigé le pacte de Marrakech comme le salut des peuples européens, ces gens sont complices de notre effacement civilisationnel. Le 9 juin Souvenons-nous de tout ceci et votons pour nous opposer à ces immigrationistes compulsifs. “Les nôtres avant les autres “

  11. Brounahans l'Alsaco dit :

    Les musulmans sont forts parce que les Chrétiens, du haut en bas de l’échelle, sont lâches. Nous méritons ce qui nous arrive.

  12. Jotglars 66 dit :

    Déjà une blague belge: le maire est turc ! L’extrême droite est toujours diabolisée mais pas l’extrême gauche islamisée qui prône l’immigration maximale et la disparition par tous les moyens de l’ Etat d’Israël….ces ahuris, idiots utiles de l’islamisation radicale politique ne se rendent pas compte qu’ils demeurent des mécréants aux yeux des religieux radicaux et qu’ils seront éliminés du pouvoir quand on aura plus besoin d’eux ! Ces politiques décideurs de la censure détiennent encore un petit pouvoir mais le peuple intelligent comprend les trahisons et la ” collaboration ” avec l’ennemi alors inutile d’interdire toute parole différente la résistance est en marche….

  13. xavier dit :

    il faut se reveiller !! fouttont toute cette chienlit islamo gauchiste vecteur de conflits dehors…et vite !!

  14. HAUCHERE dit :

    L’islam est comme le chiendent, c’est très nuisible aux autres cultures.

  15. Germeau dit :

    Comment s’étonner de cette décision quand on voit comment certains politiques, les socialos en tête, baissent leur froc pour amasser des voix .

  16. Michel dit :

    La notion de tribunal administratif en référé n’existe pas en Belgique ?

  17. Emile 2 dit :

    Comment un maire turc musulman eut être élu dans une ville européenne ?? Les muzs sont majoritaires ??? Pas que je sache encore ; c’est donc qu’il y a une sacrée proportion de connards non muzs .

  18. Kirbi dit :

    “Les responsables politiques sentent le vent tourner, la colère des peuples monter, alors ils serrent les dents.
    Non, ils ne “serrent pas les dents”, ils CHIENT AU FROC parce que cette répression inadmissible contre la liberté d’expression est un scandale et ça finira mal. Ce maire Turc devrait être démis de ces fonctions par le gouvernement !

  19. Don RICO dit :

    Il n’est jamais trop tard : la royauté a durée presque 1400 ans en France, cela n’a pourtant pas empêché Louis XVI d’être décapité, et pour moins que ça…
    Les Sarrasins sont restés 800 ans en Espagne, ils ont été virés par les armes!
    C’est juste une question de VOLONTÉ et de COURAGE!!!
    Il faut, en premier lieu “s’occuper” de l’extrême gauche et des wokes qui sont les véritables responsables de ce désastre…
    Cette situation ne se résoudra que par la force!

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Immigration, International, Politique, Sociétal

Immigration. En Belgique francophone, un candidat belgo-pakistanais aux élections régionales… qui ne parle pas français [Vidéo]

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine, ST-MALO

Découvrez les malouinières du pays de Saint-Malo lors d’une journée portes ouvertes le 16 juin 2024

Découvrir l'article

Politique

Elections européennes. Quel est le rôle d’un député européen ? Combien de députés Français ?

Découvrir l'article

Auto-Moto, Economie

Après avoir annoncé l’interdiction des voitures essence et diesel…Bruxelles approuve des règles visant à donner une nouvelle vie aux moteurs à gaz et diesel

Découvrir l'article

E brezhoneg, Politique

Zemmour e Korsika : ur spered digor pe digoroc’h war ar “c’hraf korsad”

Découvrir l'article

Politique, Vu ailleurs

Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon face aux interdictions

Découvrir l'article

A La Une, International

Nigel Farage : « Je suis convaincu que le Brexit était la bonne solution » [Interview]

Découvrir l'article

International

Retour sur le rassemblement national-conservateur Natcon à Bruxelles.

Découvrir l'article

Politique

Rod Dreher après l’annulation d’une conférence patriote à Bruxelles : « Nous ne nous laisserons pas faire »

Découvrir l'article

NANTES

Un « belge » avec un fusil d’assaut interpellé alors qu’il voulait aller à Nantes

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky