Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Brest : Quand Christian Guyonvarc’h s’en prenait à Eric Zemmour

Eric Zemmour se souviendra de Brest. Samedi 17 juin, l’ancien candidat à la présidence de la République organisait une séance de dédicaces à l’hôtel Oceania. Mais la CGT et 26 associations appelaient à manifester pour protester contre sa venue à Brest. D’où des violences, brèves mais intenses, aux abords de l’hôtel. Le hasard a voulu que soit présent ce jour-là à Brest Philippe Rio (PCF), maire de Grigny (Essonne). Le « meilleur maire du monde » (sic) – titre décerné par le Mayor World Award –  venait visiter l’exposition  Bansky dont il revendique la coparentalité. « J’avais prévu de loger dans cet hôtel le soir-même. J’ai immédiatement rejoint la manifestation au son des chants anti-fascistes qui m’ont mis dans l’ambiance brestoise », se félicite-t-il (Le Télégramme, Brest, mardi 20 juin 2023). Le « meilleur maire du monde » est donc un vrai militant, prêt à donner de sa personne…Mais le principe de la liberté de réunion n’a pas l’air de le concerner.

La « guerre civile » de Guyonvarc’h

Un autre « démocrate » s’est aussi manifesté à cette occasion : Christian Guyonvarc’h (UDB), conseiller régional. Son analyse  est puissante : « Eric Zemmour veut installer en France une polarisation extrême de la vie politique, un climat de guerre civile car il pense que c’et ce qui lui permettra de rebondir. L’UDB dénonce cette stratégie cynique qui vise clairement à saper les bases de la démocratie » (Le Télégramme, Brest, lundi 19 juin 2023). Bigre ! «saper les bases de la démocratie ». Une chose est certaine, ce n’est pas à Brest que Zemmour peut ambitionner « saper les bases de la démocratie » ; c’est ce que montrent les résultats électoraux. Au premier tour de l’élection présidentielle, il a en effet obtenu 3 552 voix (5,88 % des suffrages exprimés) dans cette ville, alors que Jean-Luc Mélenchon y capitalisait 17 033 voix (28,17 %). On peut faire la même observation à propos du premier tour des élections législatives (12 juin 2022) dans la circonscription de Brest-centre ; Pierre –Yves Cadalen (LFI) arrive en tête avec 12 135 voix (31,91 %), tandis que Elisabeth  Louvel (Reconquête !) ne se place qu’en sixième position (1 484 voix, soit 3,90 % des suffrages exprimés). Conclusion : à Brest, le poids électoral de Zemmour et de Reconquête ! étant ce qu’il est, il leur sera difficile de « saper les bases de la démocratie ». Les mauvais esprits voient plutôt ce danger du côté de Mélenchon et de LFI. Un jacobin peut en remplacer un autre. Guyonvarc’h a l’air de l’oublier.

On peut fournir à Guyonvarc’h d’autres chiffres qui le rassureront.  « Eric Zemmour et son parti s’attachent depuis des mois à enflammer la Bretagne », estime-t-il (Le Télégramme, Brest, lundi 19 juin 2023). Au premier tour de l’élection présidentielle, Zemmour a obtenu 5,03 % des suffrages exprimés dans les cinq départements bretons ; 6,17 % à Nantes ; 4,48 % à Rennes ; 5,28 % à Saint-Nazaire ; 4,99 % à Saint-Brieuc ; 4,94 % à Quimper… « Enflammer la Bretagne » n’est pas pour demain. Même observation à l’échelon national où l’ancien journaliste doit se contenter de 7,05 % contre 21,95 % pour Mélenchon.

B. Morvan

Crédit photo : Ranndi7/Wikimedia (cc) et Anh De France/Wikimedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

15 réponses à “Brest : Quand Christian Guyonvarc’h s’en prenait à Eric Zemmour”

  1. Brounahans l'Alsaco dit :

    Nous autres alsaciens, mélange de Gaulois et de “Boches” nous pensions être les seuls à avoir le doigt sur la couture du pantalon mais les Bretons ne semblent pas être en reste ! Les guerriers Vikings n’ont, semble-t-il, pas laisser de traces impérissables … Le parti de ceux qui refusent de s’informer est très fourni ! Astérix, au secours !

  2. Jérémie dit :

    La Bretagne attend probablement d’être submergée à son tour pour s’enflammer (trop tard)…

  3. Brun dit :

    Tout en étant critique – à juste titre – vis à vis de l’alarmisme ridicule de ce M. Guyonmarch, l’auteur semble se réjouir des scores respectifs de Zemmour et Mélanchon. J’espère être mort avant de voir, sous l’effet d’une immigration volontairement totalement incontrôlée, les votes en faveur des partisans de Mélanchon, devenir majoritaires. Mais quid de nos petits enfants ?

    • Mado 68 dit :

      Le communisme n’a jamais apporté le bonheur nul part, ce n’est que misère et dictature style Mélenchon et
      Guyonmarch, tandis que Eric Zémmour défend vraiment le peuple Français.

    • Mado 68 dit :

      Après vous, le déluge, n’est-ce pas ? vous vous en foutez totalement des retombés de vos vôtes inconséquents dont vos petits-enfants devront en subir les conséquences.

  4. Le Celte dit :

    Le système politique Français est pourri , les parasites institutionnels sont là pour la gloriole et les privilèges.
    Vous parlez de Brest , cette ville a combien de quartier merdiques occupés par des racisés et la minorité intrusive.
    Dans les années 90 ont pouvaient se déplacer sans soucis.
    Imaginez le Maire et la préfecture ont donner l’ordre à une personne qui travaille pour l’état de ne pas remplir les documents qui vont à l’observatoire des drogues par ce qu’ils ne veulent pas rentrer dans le classement des villes difficiles .
    Cette personne effectue son travail ailleurs sans entraves.

  5. patphil dit :

    si zemmour a des résultats insignifiants, pourquoi l’empêcher de parler?

  6. Bran ruz dit :

    Mais que pèse la France incendiaire et islamiste de Melenchon sans son association opportuniste avec les groupes politiques formant la Nupes ? Que représente Melenchon sans les quartiers ou règne souvent d’autres lois que les nôtres ? La vérité du jour de l’élection est que ni l’un , ni l’autre n’était au deuxième tour. Mais aussi que zemmour se présentait à celle-ci pour la première fois , alors que le sieur Melenchon y revenait pour la deux ou troisième fois je crois ? La vérité de demain , sera peut être ou pas tout autre, puisque en effet le factuel et le réel est en train de s’imposer à tous en Bretagne comme partout dans le pays. Et sans doute d’ailleurs que c’est le RN qui raflera la mise , avec et là est la drôlerie de l’histoire , nombre d’anciens communistes votant pour Le Pen écœurés qu’ils sont devant ce qu’ils constatent des dérives de nos bons gauchos / bobos et islamos des centres villes qui n’ont rien de prolétaires.

  7. Le Celte dit :

    Comment quelqu’un de l’UDB peut ouvrir sa bouche ?
    Ceux sont des vendus des collabos , regardez la situation des villes Bretonnes administrées par les socialopes.
    Il règne l’insécurité et le trafic de drogue et au niveau économique c’est catastrophique.
    Prenez l’exemple de Brest , les soit disant migrants isolés font du deal sur les fenêtres du maire plus occupé avec son téléphérique souvent en panne.
    Au faite ça donne quoi ces ennuis judiciaires ?

  8. Sicepo dit :

    Les chiens aboient et la caravane passe! Continuez à voter comme vous le faites pour le plus grand bien de notre France qui dégringole lentement mais sûrement dans les bas-fonds du classement des nations dites développées mais qui flirte en réalité avec les pays en attente d’un véritable développement! Bon courage les celtes, matinés de migrants étrangers à la Bretagne et à la France. Celui qui est en place fait la preuve chaque jour de son incompétence et Chenémelon complètera le désastre! Bon courage pour vos enfants et petits-enfants, car vous, manifestement, vous vous moquez de l’avenir!

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Immigration, Local, LORIENT

Gaël Briand (UDB) : contre la “colonisation de peuplement” mais en…. Nouvelle-Calédonie !

Découvrir l'article

E brezhoneg, Politique

Zemmour e Korsika : ur spered digor pe digoroc’h war ar “c’hraf korsad”

Découvrir l'article

A La Une, Politique

UDB : soixante ans de militantisme à gauche

Découvrir l'article

E brezhoneg, Local, Politique, PONTIVY

UDB : an arz d’en em faziañ

Découvrir l'article

Politique

Terreur politique en Belgique. Le maire turc de St Josse interdit une conférence avec Orban, Zemmour, Farage…

Découvrir l'article

Politique

UDB : Impossible d’avoir un député européen en 2024…

Découvrir l'article

International

Meeting de lancement de campagne des Européennes 2024 : le discours d’Eric Zemmour

Découvrir l'article

Politique

Tifenn Siret (UDB) gagnerait à défendre la « préférence bretonne »

Découvrir l'article

Politique, Sociétal, Société

Le “Peuple Breton”, mensuel de l’UDB, fête ses 60 ans !

Découvrir l'article

Politique

Eric Zemmour chez Pascal Praud : La loi immigration, c’est pire que rien !

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky