Manifestation anti-PMA/GPA à Nantes

A LA UNE

La Manif pour tous et des associations catholiques ont organisé à Nantes, ce samedi, une manifestation contre la loi bioéthique. Ou plus exactement contre la procréation artificielle sans père (PMA) et la gestation pour autrui (GPA). Près de 1 500 personnes se sont rassemblées sur la place Royale. Ce chiffrage est confirmé par la police (1 400). Ouest France, pourtant rarement porté à minorer un nombre de manifestants quand ils sont de gauche, n’en a vu que 500 (évaluation portée plus tard à « près de 1 000 »).  Après une série de discours, les participants, tous masqués, ont pris la direction du quai de la Fosse sous une forêt de drapeaux verts. Parmi leurs slogans :

La maternité n’est pas un CDD
La paternité n’est pas une prestation

Une dizaine d’associations et de collectifs d’extrême-gauche ou de sexualités diverses avaient appelé à une contre-manifestation. Et plus si affinités : en invitant à « ne pas leur laisser l’espace public », elles laissaient planer un sous-entendu de violence assez clair. Cependant, disparate et peu organisé, leur défilé ne s’est jamais montré très menaçant. Un peu de paranoïa s’est même infiltrée dans les rangs : « Attention à vous en repartant de la contre manif » a twitté l’un des groupuscules organisateurs !

De son côté, la préfecture n’avait voulu prendre aucun risque : la contre-manifestation était surveillée comme du lait sur le feu par des forces de l’ordre nombreuses et mobiles. Parmi lesquelles la proportion de femmes paraissait inhabituellement élevée.

Illustrations : photos BI, droits réservés
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

L’Amérique : de la pensée biblique à la pensée unique..

La pensée unique qui ravage le monde occidental est le dernier avatar de la pensée biblique dont l’origine se...

Shopopop et la livraison à domicile entre particuliers arrivent à Carhaix

Après Rostrenen, le Centre Bretagne est de nouveau la cible de la plateforme de livraison collaborative Shopopop, qui vient...

Articles liés