Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Un cours controversé sur la gestation pour autrui (GPA) dispensé par une université espagnole suscite un débat à l’échelle nationale

Un cours d’été sur la GPA (Gestation pour autrui) proposé par une université publique espagnole a suscité l’émoi des organisations politiques et civiques de droite comme de gauche. Seul le gouvernement socialiste du Premier ministre Pedro Sánchez n’a pas réagi à ce cours sur une pratique illégale en Espagne.

Il s’agit d’un cours de formation continue de 20 heures proposé en juillet par le campus d’Avila de l’Université nationale d’enseignement à distance (UNED), une université publique espagnole. Selon la description du cours, outre un aperçu de la législation en vigueur dans le monde sur la “technique controversée de procréation assistée qu’est la maternité de substitution”, le cours défend clairement une position favorable à la maternité de substitution en soulignant que certains pays disposent d’un “modèle juridiquement sûr et pratiquent [la maternité de substitution] depuis des décennies”.

Le cours propose d’enseigner aux étudiants comment créer une base légale pour cette pratique, qui est actuellement illégale en Espagne et dans presque tous les pays de l’UE.

“Dans ce contexte législatif et social, il est certain qu’il y a un problème à résoudre, comme le traitement discriminatoire subi par les personnes souffrant de problèmes d’infertilité et/ou de stérilité structurelle qui ne disposent pas dans leurs États respectifs d’une réglementation sur les mères porteuses susceptible d’éliminer cette inégalité“, peut-on lire dans la description du cours. “Cela va à l’encontre de l’objectif des lois sur la procréation assistée et, par conséquent, de la possibilité pour les personnes de fonder leur propre famille. Nous sommes attachés à la diversité des familles. Il faut donc proposer des solutions »

El Debate rapporte que plus de 100 groupes politiques et civiques ont dénoncé publiquement le cours et demandé au gouvernement de l’annuler, y compris la section locale du parti d’extrême gauche Unidas Podemos. Jusqu’à présent, le gouvernement espagnol n’a pas réagi. Toujours selon El Debate, avec quelque 70 étudiants inscrits pour suivre le cours en personne ou en ligne, le cours compte le plus grand nombre d’inscrits parmi les cours d’été proposés sur le campus.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Un cours controversé sur la gestation pour autrui (GPA) dispensé par une université espagnole suscite un débat à l’échelle nationale”

  1. Alain de Crisenoy dit :

    Un gouvernement socialiste est forcément d accord avec toutes les ordures existantes

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Espagne : Les arrestations de terroristes islamistes nombreuses en Catalogne

Découvrir l'article

International

Invasion migratoire en Espagne. Seuls 6% des clandestins marocains arrêtés sont expulsés

Découvrir l'article

International

Espagne : VOX menace de mettre fin à ses alliances régionales avec le PP en raison de la répartition des migrants

Découvrir l'article

International, Santé

Santé. Des vacances de prévues en Italie ou en Espagne ? Gare à la fièvre du Nil occidental !

Découvrir l'article

A La Une, Histoire, International

Espagne. « Le contenu des manuels d’Histoire dépend du ministère de l’éducation et des adaptations faites par les communautés autonomes, en fonction de leur ligne politique » Entretien avec José Rodríguez

Découvrir l'article

Immigration, International

Europe passoire. Aux Canaries, c’est toujours « portes ouvertes » pour l’immigration illégale

Découvrir l'article

International, Santé

L’euthanasie pour les malades mentaux bientôt validée en Espagne ?

Découvrir l'article

Economie, Immigration, International, Justice

Immigration économique. En Espagne, un réseau criminel vendait de faux contrats de travail aux migrants : 110 interpellations

Découvrir l'article

International

Espagne : VOX s’engage à maintenir les accords régionaux avec le Partido Popular de centre-droit

Découvrir l'article

Immigration, International

VIVA 24. La conférence de Madrid ou les prémices d’une droite européenne unifiée ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky