IMT Atlantique ouvre un Master européen commun de gestion et d’ingénierie de l’environnement et de l’énergie +

A LA UNE

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

IMT Atlantique ouvre un Master européen commun de gestion et d’ingénierie de l’environnement et de l’énergie +

Ce programme d’études d’excellence piloté par IMT Atlantique, en partenariat avec quatre universités européennes, a vocation à former les leaders de demain dans les domaines de l’intégration des énergies renouvelables, de l’environnement, de l’économie circulaire, des villes intelligentes et de l’industrie 4.0.

Le Master ME3+ succédera en septembre 2021 au précédent EMMC (Erasmus Mundus Master Courses) ME3. Coordonné par IMT Atlantique, le programme s’appuie sur un consortium formé de cinq partenaires principaux – IMT Atlantique, l’Université de technologie et d’économie de Budapest (Hongrie), l’Université libre de Bozen/Bolzano (Italie), l’Université de Trente (Italie) et l’Université de Borås (Suède) – et sur un réseau d’acteurs industriels et académiques. Les futurs étudiants se voient ainsi offrir plus d’opportunités en termes de mobilités, d’options, de diplômes et de profils d’emploi. Le Master ME3+ permettra en effet aux étudiants d’obtenir des diplômes multiples et d’étudier dans au moins deux pays.

Une approche pluridisciplinaire

La formation s’étend sur deux ans et comprend 3 semestres académiques consacrés à l’acquisition et à la consolidation des connaissances et des compétences, complétés d’un stage industriel ou de recherche de 6 mois. Le Master ME3+ propose une approche originale. Il combine, en effet, le génie des procédés énergétiques et environnementaux avec le management et les sciences sociales. Le programme intègre par ailleurs les technologies de l’information et de la communication (TIC), profitant du savoir-faire d’IMT Atlantique, spécialisé dans les technologies numériques, l’énergie et l’environnement.

Cette vision pluridisciplinaire permettra aux étudiants d’acquérir de solides compétences scientifiques, techniques, sociétales et de gestion, indispensables pour résoudre les problématiques complexes engendrées par les transitions énergétiques et environnementales. La formation doit ainsi faire émerger des chefs de projets répondant aux attentes et aux besoins des entreprises européennes impliquées dans le développement durable. Qu’il s’agisse des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique, la construction verte, l’économie circulaire, la gestion des ressources en eau, les villes intelligentes, les entreprises vertes. Le Master ME3+ répond pleinement aux objectifs fixés par le Green Deal présenté en décembre 2019 par la Commission européenne et le plan d’action pour les personnes, la planète et la prospérité qui figure dans l’Agenda 2030 pour le développement durable de l’ONU.

Une formation, deux diplômes

Labellisé Master conjoint Erasmus Mundus (EMJMD), le programme ME3+ dispense un enseignement en anglais. Le Master propose trois options débouchant sur plusieurs diplômes :

  • Intégration des énergies renouvelables et à l’environnement

Master Scientifique (MSc) en modélisation du génie mécanique de l’Université de technologie et d’économie de Budapest BME et le MSc en Génie des procédés et bioprocédés (MSc PBPE /PM3E) d’IMT Atlantique

  • Environnement et récupération des ressources vers l’économie circulaire

MSc avec une majeure en récupération des ressources, une spécialisation en technologie de l’énergie de l’Université de Borås et MSc en Génie des procédés et bioprocédés (MSc PBPE /PM3E) d’IMT Atlantique.

  • Villes et industries intelligentes 4.0

Master commun en génie énergétique de l’Université libre de Bozen/Bolzano et de l’Université de Trente et Master en Génie des procédés et bioprocédés – MSc PBPE /PM3E – d’IMT Atlantique)

Comment s’inscrire ?

L’accès au programme M3E+ est ouvert aux candidats titulaires d’un diplôme universitaire en sciences ou en ingénierie – de préférence dans les domaines du génie chimique, génie mécanique, génie civil, génie de l’environnement ou génie des procédés – ou d’un diplôme équivalent (minimum 3 ans d’études à temps plein) dans une discipline scientifique ou technique.

Consulter le site web Erasmus Mundus ME3+

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid : crise sanitaire avant effondrement économique ? – JT de TVLibertés du vendredi 30 juillet 2021 [Vidéo]

À la une de cette édition du 3. juillet 2021, le Covid, crise sanitaire avant choc économique ! Le journal...

Côtes-d’Armor : Le plan Alerte enlèvement déclenché pour un enfant de 8 ans

L'alerte a été lancée samedi matin par le ministère de la Justice pour retrouver un enfant qui aurait été...

Articles liés

Environnement. A la recherche du verre marin

Créer du verre à partir de ressources marines, c'est le projet de Lucile Viaud à travers sa marque Ostraco. A 24 ans, la jeune...

Loire-Atlantique : une nouvelle peinture pour économiser l’énergie

La hausse des températures durant l'été, nous poussent à rechercher la fraîcheur Mais comment le faire dans nos maisons et appartements à l'heure où...

Baie de Saint-Brieuc : les pêcheurs contre le retour de l’Aeolus sur le chantier du parc éolien

Ils espéraient bien remporter cette nouvelle manche du bras de fer en baie de Saint-Brieuc. Dans la nuit du 15 au 16 juillet, plusieurs...

L’inflation repart. Faut-il craindre le pire sur l’énergie ?

Depuis la crise des mesures anti-COVID, il n’est pas aisé d’y voir clair dans les scénarios plausibles. Nous pouvons résumer la question ainsi :...