La Marmite du pêcheur. Manger dangereusement au Havre

A LA UNE

Michel Maffesoli : « Le transhumanisme est l’aboutissement de la paranoïa moderne » [Interview]

Au dernier colloque de l’Institut Iliade, en date du 19 septembre 2020, dont le thème était « La nature comme...

Enquête : ces Tchétchènes déjà arrêtés pour terrorisme

Après la décapitation du professeur d’histoire de Conflans, Samuel Paty, par un jeune Tchétchène radicalisé d’Evreux, Abdullakh Anzorov, le...

État d’urgence sanitaire. Que dit le projet de loi présenté en conseil des ministres ce matin ?

Après avoir laissé planer un couvre-feu à 19h dans les grandes villes, ou généralisé à tout le territoire, dans...

Document : le texte de la décision qui a accordé le droit d’asile à la famille du terroriste islamiste

D’abord déboutée de l’asile à cause d’un « récit stéréotypé » par l’Office français pour la protection des réfugiés...

Nantes Métropole pressure ses contribuables, et ça ne va pas en s’arrangeant

Le rapport de la chambre régionale des comptes sur la gestion de Nantes Métropole s’est fait attendre. Alors qu’un...

Papa, nous sommes dans le pire restaurant du Havre !

J’aperçois une lueur de panique dans les yeux de mes enfants qui consultent les commentaires sur Google maps de l’établissement dont nous venons de franchir l’huis.

Pour se rendre au Havre sous la tempête un dimanche d’automne il faut une punition divine. Elle nous a été infligée sous la forme d’un deuil qui nous a congregués au pays de Caux pour rendre homme au défunt. Ne voulant pas déjeuner dans une gargote à touristes qui affligent les petits ports comme Etretat nous décidons de nous rendre au centre ville du Havre dont l’offre culinaire est nettement plus attractive.

Nous optons pour la Marmite de mamie, à côté du marché aux poissons, mais celle-ci est fermée et un écriteau dans la devanture nous suggère de nous rendre en face, à la Marmite du pêcheur.

Nous nous installons dans une salle à la décoration sans ambition où une croûte approximative représentant un pêcheur sur les bancs d’Islande  fait concurrence à deux tirages grand format de la célèbre photo « Déjeuner dans le ciel » prise en 1932 par Charles Clyde Ebbets lors de la construction du Rockefeller Center de New York.

Le temps de terminer cet examen d’un décor qui mériterait d’être repensé, les enfants qui m’accompagnent prennent le temps de consulter sur Google maps la note de ce restaurant et les commentaires des clients. Il aurait été prudent de le faire plus tôt, mais le mal est fait.

Je consulte les commentaires et le ton est édifiant : J’ai déjà était manger dans se restaurant et franchement c’est belle et bien le pire du havre.

Bonjour, j’ai été décu du service étant pourtant indulgente. Une amie à moi ayant commande de la viande de boeuf à reçu de la peau de boeuf…

J’ai était mangé dans se restaurant j’ai une la gastro pendant 4 semaine à cause de leur plat qui ne sont pas frais du tous. la serveuse et très méchante le patron et très gentil par contre.

Ce restaurant déconseillé au public Déçue payer très cher pour aucun goût . Le patron n’es pas aimable cest un escroc et non plus ses enploiyeure.

De quoi décourager les passants. Toutefois, en prenant du recul on s’aperçoit que la note globale est de 3,8 et que les très mauvaises sont attribuées par des personnes avec peu d’avis au compteur, très souvent un seul, arborant des identités bidon et à l’orthographe approximative. En outre, ces mauvais commentaires volent en escadrille, se suivant comme à la parade, visiblement prémédités comme un mauvais coup.

Dès que les clients donnent un nom qui ne semble pas un pseudonyme à la noix et dont le nombre de critiques est supérieur à un, les notes s’améliorent et les commentaires sont plus constructifs.

Rassérénés, nous décidons de tenter l’aventure et commandons à un jeune arpète de salle une entrée originale, une sorte de tarte tatin qui marie les pommes avec du boudin, un plat du pêcheur, et des moules à la crème. Nous avons brièvement échangé avec le cuisinier, venu nous expliquer qu’une des sauces n’était plus disponible, ce qui paradoxalement est en général bon signe.

Au fil d’un repas qui va d’un train de sénateur, on perçoit beaucoup de bonne volonté dans la réalisation des plats mais une insuffisante maîtrise technique. Par exemple, l’entrée à base de boudin était agréable à manger, mais elle aurait été bien meilleure servie plus chaude, les pommes un poil caramélisées et une présentation plus plaisante à l’oeil qui contraste avec celle des autres plats, nettement plus soignée.

L’entrée du pêcheur comporte des grosses crevettes venues de loin, des boulots et des huitres sans doute davantage locaux. Les moules, entreposées bizarrement en poches dans un frigo qui se trouve dans la salle à manger, arrivent bien chaudes et agrémentées d’une sauce à la crème qui aurait pu être plus généreuse. Enfin, en guise de dessert une belle portion de brioche perdue accompagnée d’une délicieuse boule de glace au caramel au beurre salé.

Nous sortons du restaurant nourris avec deux idées qui vont occuper notre conversation jusqu’à la porte de muséum d’Histoire naturelle qui se situe de l’autre côté du bassin du roi. La première, la conviction qu’un petit peu plus de technique dans la préparation des plats ferait le plus grand bien à un restaurant dont l’équipe de service, du cuisinier aux serveurs font de leur mieux pour satisfaire les clients.

La seconde, il vaut mieux lire les commentaires sur Google maps avant d’entrer et ne pas se fier aveuglement aux avis négatifs émis par des visiteurs dont la seule motivation semble être le règlement de comptes. La note globale et le nombre de critiques sont des critères importants. Enfin, en règle générale les « Local guide » avec beaucoup d’avis au compteur sont de bon conseil.

Corvus Britannicus

La Marmite du pêcheur
32 Rue du Général Faidherbe
76600 Le Havre
02 77 77 13 88

2 Commentaires

  1. Quelles sont les fautes d’orthographe qui ont attiré votre attention ? Celles-ci ?
    « J’ai déjà était manger dans se restaurant et franchement c’est belle et bien le pire du havre.
    Bonjour, j’ai été décu du service étant pourtant indulgente. Une amie à moi ayant commande de la viande de boeuf à reçu de la peau de boeuf… J’ai était mangé dans se restaurant j’ai une la gastro pendant 4 semaine à cause de leur plat qui ne sont pas frais du tous. la serveuse et très méchante le patron et très gentil par contre. Ce restaurant déconseillé au public Déçue payer très cher pour aucun goût . Le patron n’es pas aimable cest un escroc et non plus ses enploiyeure.»
    L’usage de l’italique semble indiquer une citation et, plus loin, Corvus signale « l’orthographe approximative » des auteurs de commentaires négatifs. Je pense que ces fautes ont été conservées en l’état car elles apportent une information sur la nature de leurs auteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les derniers articles

Interdiction à venir de l’école à la maison. Elle écrit à Emmanuel Macron

L'interdiction annoncée de l'école à la maison par Emmanuel Macron sous le faux prétexte de lutter contre le séparatisme...

Que se passe-t-il en Bolivie ?

Les choses bougent en Amérique du Sud, Luis Arce, fidèle d'Evo Morales, vient d'emporter largement les présidentielles en Bolivie,...

Immigration. Mais pourquoi font-ils tout ça ? [L’Agora]

C’est vrai, c’est tellement évident que l’immigration massive est un problème et que l’accueil et l’intégration sont des fiascos insondables qu’il est parfois difficile...

La Baule capitale d’un jour du culturisme !

L’Ultimate Show est une compétition de culturisme naturel qui se déroulera le samedi 24 octobre 2020 à La Baule (44). Plus de 60 athlètes français sont attendus...

Covid-19. Couvre-feu en Ille-et-Vilaine : tout ce qu’il faut savoir

L'Ille-et-Vilaine fait désormais partie des départements concernés par le couvre-feu en raison de la propagation du Covid-19. Quelles sont les conséquences pratiques des nouvelles...

Julien Rochedy : « Oui, il est légitime de vouloir se séparer d’avec des groupes de population qui refusent le véritable vivre-ensemble » [Vidéo]

Dans sa dernière vidéo, l'essayiste Julien Rochedy s'attaque au sujet du séparatisme et considère qu'une partition au moins partielle du territoire français est la...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -