Astronomie. Cet astéroïde qui chemine vers la Terre…

A LA UNE

Covid 19. Amnesty international accuse la Belgique d’avoir sacrifié ses anciens

Avec 1429 morts par million d’habitants à ce jour, la Belgique serait le pays le plus touché au monde...

Le lobby immigrationniste en France, minoritaire numériquement, puissant en influence

L’occupation le 23 novembre de la place de la République à Paris par des migrants et la « mise à...

Julien Langella : « Politiquement, le Pape François devrait se taire » [Interview]

Les sorties politiques du Pape François se multiplient, et feraient presque parfois passer Jean-Luc Mélenchon pour un réactionnaire. Prônant...

Adrian Gilles (Boisson Divine) : « Une langue qui est parlée ne meurt pas » [interview]

Boisson Divine, à écouter sans modération ! Depuis 2005, ce groupe de musique du sud-ouest fait la fierté de la...

« Viens à Bollaert, j’ai fais des moules ». L’Opéra du Peuple, dans la peau d’un supporter du RC Lens [Interview]

« Viens à Bollaert, j'ai fais des moules ». Si il n'avait pas reconnu cette référence au fanzine Rugir,...

Un astéroïde va frôler la Terre le 23 octobre prochain selon la NASA. Entre le 19 et le 25 octobre, l’agence spatiale a annoncé qu’une trentaine d’astéroïdes devraient survoler notre planète.

Un astéroïde géocroiseur en route vers la Terre

La NASA (National Aeronautics and Space Administration) a communiqué sur le passage à proximité de la Terre d’un astéroïde géocroiseur le 23 octobre, à 04 h 49 heure de Paris. L’agence spatiale américaine indique que l’astéroïde en question mesure entre 47 et 100 mètres de large, soit environ la taille de la Statue de la Liberté, et se dirige vers notre planète à une vitesse d’environ 48.000 km/h.

Baptisé 2020 TG1, l’astéroïde ne sera pas toutefois le seul à nous survoler puisqu’une trentaine d’autres doivent passer à proximité de la Terre entre le 19 et le 25 octobre selon la NASA. Toutefois, il a la particularité d’être le plus grand corps céleste de cette escadrille d’un genre un peu spécial…

Que l’on se rassure toutefois, l’astéroïde ne s’approchera de notre planète qu’à une distance de plus de 7 millions de kilomètres, donc sans risque de venir troubler notre sommeil. À titre de comparaison, 384 000 kilomètres séparent la Lune de la Terre. 2020 TG1 fait ainsi partie de la famille d’astéroïdes géocroiseurs Apollon. Si leur orbite est plus grande que celle de notre planète, elle peut toutefois la croiser.

Un nouveau passage en décembre prochain

Par ailleurs, un autre astéroïde est également attendu durant le mois de décembre prochain. Présenté comme étant inhabituel et dénommé 2020 SO, cet astéroïde mesurant entre 5 et 13 mètres est classé comme objet « potentiellement dangereux ».

Des interrogations subsistent sur sa nature puisque certains avancent qu’il pourrait être d’origine artificielle, notamment en raison de sa vitesse qui apparaît beaucoup moins rapide que celle d’une roche spatiale classique (0,6 km/s contre 11 à 72 km/s). Certains experts de la NASA tels Paul Chodas avancent le fait que cet astéroïde ne serait autre que l’étage supérieur de la fusée Atlas-Centaur qui avait propulsé l’atterrisseur Surveyor 2 de la NASA vers la Lune en 1966.

Concernant ces astéroïdes géocroiseurs « potentiellement dangereux », un rapport de 2018 établi par Planetary.org en dénombrait plus de 18 000. Du côté de la NASA, les astronomes surveillent actuellement environ 2 000 astéroïdes, comètes et autres objets qui pourraient passer près de la Terre. Enfin, il est à relever qu’une enquête récente a rapporté que les Américains préféraient un programme spatial qui se concentre sur les impacts potentiels d’astéroïdes plutôt que d’envoyer des humains sur la lune ou sur Mars.

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Allemagne : Un homme fonce en voiture sur des passants à Trèves – Plusieurs morts et 15 blessés, l’auteur arrêté

Des passants ont été percutés par un individu armé de sa voiture dans une zone piétonne à Trèves, dans...

Guillaume Bigot : Pourquoi il faut virer le parti de l’étranger

Toute aristocratie connaît trois âges successifs, comme l'avait vu Chateaubriand :"l'âge des supériorités, l'âge des privilèges et l'âges des...

2 Commentaires

  1. Quand on dit qu’un astéroïde « frôle » la terre, c’est toujours à plusieurs millions de kilomètres, utilisation d’un vocabulaire anxiogène pour impressionner le lecteur!

  2. En fait la nature nous renvoie ce qui nous appartient ! Ce qui est un signe pour qu’on s’occupe de soigner la terre plutôt que d’aller contaminer ailleurs !

Comments are closed.