Rennes. Trois clandestins en instance d’expulsion dégradent, incendient et outragent au CRA

A LA UNE

Jérémie Laborde, directeur de deux salles de sport en Ille et Vilaine : « Nous ouvrirons la 4 janvier 2021, quoiqu’il en coûte »

Jérémie Laborde a ouvert sa première salle de sport sous l’enseigne Sun Form à Liffré il y a maintenant...

Quartiers prioritaires : la Cour des comptes révèle un échec massif et coûteux

Il est dommage que la Cour des comptes ait ignoré la Bretagne en rédigeant son rapport sur L’Évaluation de l’attractivité...

Valéry Giscard d’Estaing, président du déclin

Valéry Giscard d'Estaing est décédé à 94 ans. Pourquoi tous les médias et hommes politiques du système en font-ils...

Terrorisme d’Etat, crime contre l’humanité. Une avocate dénonce les mesures sanitaires et la manipulation autour du Covid-19 [Interview]

Virginie de Araujo-Recchia est avocate depuis 2006. Suite à notre article s'interrogeant sur la possibilité de faire reconnaitre les...

Karl Roos, autonomiste et Dreyfus alsacien ? Interview de Bernard Witmann

Karl Roos (1878-1940), leader emblématique de l’autonomisme alsacien de l’entre-deux-guerres, est arrêté pour espionnage en 1939. C'est à cette...

Trois clandestins en instance d’expulsion, âgés de 18 à 29 ans et détenus actuellement au centre de rétention administrative (CRA) de Rennes – Saint-Jacques de la Lande, en face du parc d’expositions, ont été condamnés ce 16 octobre à des peines de prison suite à des dégradations volontaires et des outrages.

Tout est partie du refus de visite de la petite amie de l’un d’eux par l’administration ; les trois malandrins dégradent l’un des portails du centre, puis ont mis le feu aux installations dans la nuit du 13 au 14 octobre, occasionnant des dégâts matériels de 16.000 euros. Ils ont aussi abondamment insulté et outragé les policiers ; les deux plus actifs sont condamnés à 3 et 7 mois ferme, le troisième à  trois mois avec sursis. Ils sont maintenus en détention… en France, au lieu d’être expulsés.

Par ailleurs, toujours le 13 et 14 octobre, trois individus dont un récemment arrivé à Rennes depuis le sud de la France ont été interpellés pour vols et usages de cartes bleues volées en septembre dernier, dans les quartiers gare sud et Villejean. Au moins deux voitures ont aussi été volées, dont une a disparu.

Le 14 octobre à Rennes, un couple de 20 et 21 ans est interpellé après avoir violemment bousculé une personne âgée de 85 ans qui retirait de l’argent à un distributeur automatique rue de l’Alma et s’être enfuis avec son argent ; ils sont interpellés plus tard au cours de violences volontaires dans un bus. Six autres faits de vol sont reprochés à ce couple très défavorablement connu des forces de l’ordre.

Le 15 octobre, la gendarmerie a interpellé un jeune homme âgé de 20 ans, déjà défavorablement connu de leurs services, pour deux nouveaux cambriolages le jour même. Relâché sous contrôle judiciaire, il sera jugé en correctionnelle en mars prochain.

Enfin ce 17 octobre, cinq adolescents de 13 à 16 ans – le conducteur avait 15 ans – ont été interpellés après une course poursuite avec les gendarmes, depuis le bourg jusqu’à la forêt, au volant d’une voiture volée quelques jours auparavant à Rennes ; elle contenait des ordinateurs eux aussi volés, dans une agence immobilière. Le conducteur sera convoqué devant le juge des enfants, les deux autres sont suivis par les services sociaux en milieu ouvert.

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] BREIZH-INFO.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Ces grands vins encore à portée de bourse

Notre série se propose de mettre en lumière des vins qui incarnent l’excellence dans leur appellation respective. Ces-derniers appartiennent...

La piste oubliée de Frison-Roche en bande dessinée.

Après l’adaptation en bande dessinée du « Cycle Chamonix » de Roger Frison-Roche, prônant les vertus des guides de...

4 Commentaires

  1. Z’avez compris la combine ? Le meilleur moyen de se maintenir sur le territoire aux frais des kouffars c’est de leur cracher à la …. face.

    • Tout à fait! Ils ont aussi la solution de se faire passer pour malade et se faire hospitaliser….toujours aux frais des français…….

Comments are closed.