Génération identitaire. Six mois de prison requis pour avoir dénoncé l’immigration illégale

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Dans le cadre du procès intenté à Génération identitaire pour l’action menée dans les Alpes en 2018 afin de dénoncer l’immigration illégale, trois cadres du mouvement étaient jugés en appel le 21 octobre. Ils avaient déjà écopé de six mois de prison en première instance.

Génération identitaire, une « Mission Alpes » très médiatisée

Les images de la vaste opération de communication de Génération identitaire avaient fait le tour des médias le 21 avril 2018 et dans les jours qui suivirent, date où le mouvement s’était fait remarqué au niveau du col de l’Échelle, dans les Hautes-Alpes. Dénommée à juste titre « Mission Alpes », l’action de « GI » avait consisté, pour une centaine de ses membres aidés de camarades européens, tous placés sous la bannière de « Defend Europe », à bloquer alors la frontière franco-italienne pour alerter les pouvoirs publics sur le laxisme face à l’immigration extra-européenne illégale.

Suite à l’action menée dans les Alpes, le porte-parole de Génération identitaire Romain Espino avait subi les foudres du politiquement correct sous toutes ses formes, notamment via de nombreuses menaces sur les réseaux sociaux. Au point de voir son contrat de travail non renouvelé par son employeur à cause de son engagement politique, une discrimination illégale non dénoncée par les habituels défenseurs des droits de l’homme.
Au mois d’août 2018, Breizh-info.com avait ailleurs fait un point complet sur la situation en donnant la parole à Romain Espino lors d’une interview riche en enseignements.

Nouveau passage en justice pour trois identitaires

Le 21 octobre, deux membres et un ancien membre de Génération identitaire était jugés en appel par la cour d’appel de Grenoble (Isère). Tandis que le procès en première instance s’était tenu le 11 juillet 2019, le tribunal correctionnel de Gap (Hautes-Alpes) avait suivi les réquisitions du procureur en infligeant le 29 août de la même année des peines de six mois de prison, 2000 euros d’amende et cinq ans de privation de leurs droits civiques aux trois hommes pour avoir entretenu une « confusion avec l’exercice d’une fonction publique. Mais aussi une amende de 75 000 euros au mouvement Génération identitaire.

Les trois cadres de GI avaient alors fait appel. Lors de l’audience de mercredi dernier, l’avocat général a requis six mois de prison avec sursis, 1500 euros d’amende et une interdiction des droits civils et civiques pendant trois ans à l’encontre des trois prévenus, ainsi qu’une amende de 75.000 euros contre GI.

Parmi les trois individus convoqués, le lanceur d’alerte Damieu Rieu s’est dit optimiste pour l’arrêt de la cour d’appel mis en délibéré au 15 décembre compte tenu de l’absence d’éléments à charge :

Par ailleurs, Damien Rieu a mis à la disposition du public le texte de son intervention au procès :

AK

Crédit photo : DR (Photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Louis de Raguenel (Europe 1) : « Le vaccin que l’on se fait injecter […] ne sera sans doute plus efficace face aux nouveaux...

Sur le plateau de LCI lundi 26 juillet, Louis de Raguenel, chef du service politique adjoint à Europe 1,...

Contre le Pass sanitaire. Manifestation à Saint-Brieuc le samedi 31 Juillet à 14H

A Saint-Brieuc comme partout en dans le reste de la Bretagne et en France, la manifestation du 24 juillet...

2 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Espagne. Les arrivées de migrants se poursuivent à Melilla, des policiers blessés par des clandestins [Vidéo]

Melilla, enclave espagnole située sur le continent africain, a connu un nouvel assaut de migrants à sa frontière. Plus de 100 clandestins sont parvenus...

Propagande. Comment éduquer les collégiens rennais à l’immigration ?

Que cela est joliment dit ! « Résidence d'artiste », « lettres à l'ailleurs », « travail scolaire », « raconter la distance et l'amour des siens », l'enfer progressiste est toujours pavé...

Immigration. Le Royaume-Uni va sanctionner les pays qui refusent de reprendre leurs migrants

Le Royaume-Uni va bloquer les visas des visiteurs provenant de pays dont le ministre de l'intérieur estime qu'ils refusent de coopérer pour reprendre les...

Allemagne. L’ex-chef du renseignement allemand dénonce la politique d’immigration folle de Merkel

Les politiques d'immigration d'Angela Merkel sont "fatales" et l'Allemagne "décline politiquement et économiquement", a averti l'ancien chef de l'agence d'espionnage du pays, Hans-Georg Maassen,...