Insécurité. Psychologie du self défense et réalité du terrain

A LA UNE

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

Toutes les armes de toutes les catégories , que l’on parle du stylo tactique ou de l’arme à feu ont un objectif précis pour son porteur:  éviter, stopper ou se sortir d’une agression.

Les différences entre les armes à feu et les autres appelées couramment de self défense sont leur statut vis à vis de la légalité.

Les armes à feu sont aujourd’hui principalement utilisées par les forces de l’ordre et le citoyen n’a plus la possibilité sauf à de rares exceptions de s’en procurer.

Les permis de détention restent liés à une licence d’ activités de tir sportif ou à un permis de chasse, sont strictement limités à la détention et ne peuvent permettre librement le port et/ou le transport sauf dans le cadre d’une journée de chasse et si elles sont partiellement démontées.

Par ailleurs les possibilités de légitime défense ont elles même été fortement réduites, elles sont d’ailleurs identiques pour les policiers et les citoyens et doivent s’appliquer selon 3 critères :

Les deux seuls cas où existe une présomption de légitime défense sont les suivants :

  • La nuit, dans un lieu habité, une personne repousse une personne entrée par effraction, violence ou ruse
  • Une personne lutte contre le vol ou un pillage fait avec violence

La diminution conséquente de la délinquance depuis l’après guerre et la relative efficacité des institutions ont ôté, croyait-on toute pertinence à la légitime défense. Pourtant aujourd’hui l’offre de ces armes explose , la bombe lacrymogène qui était une arme professionnelle destinée d’abord à des militaires puis à des policiers est passée dans le domaine public, comme d’ailleurs les matraques , les Tasers etc…même si leur port est extrêmement limité voire interdit.

L’argumentation commerciale qui consiste à vous vendre ces armes d’auto défense fait souvent appel à leur redoutable efficacité. Si elles sont utilisées par des professionnels ces armes sont sans aucun doute de cette nature, mais si vous n’êtes qu’un particulier, le fait de les posséder ne vous donne aucune certitude sur le fait qu’elles assureront votre sécurité. Ce ne sont que des outils, aucun vendeur ne vous vendra la sagesse et la psychologie qui devraient les accompagner.

Rappelons et ceci est très important que les armes en question sont destinées à être utilisées pour RIPOSTER à une attaque, il faut donc que vous ayez survécu ou que vos blessures éventuelles ne vous empêchent pas de le faire.

Puis il faut que vous ayez le temps de vous en servir et surtout la capacité technique ET psychologique de le faire.

Hors les professionnels, les personnes qui achètent les armes d’auto défense sont pour une part des personnes qui craignent une agression pour eux ou leurs proches et d’autre part ceux qui ont déjà vécu ce cauchemar.

Il faut pourtant retenir ceci avant tout :

Cet aspect est très rarement abordé quand on recherche une arme d’auto défense tant aujourd’hui on est habitué à une solution technique pour tout problème, et l’approche se limite bien souvent à un simple geste technique dans des conditions totalement aseptisées, comme un enchainement de mouvements au ralenti tel que vous avez pu le voir ou pratiquer lors d’un cours d’auto défense bien souvent à l’opposé de la réalité souvent tragique du combat.

Aucune mise en condition ou entraînement même réalistes ne pourront jamais créer l’état psychologique dans lequel tout individu se trouve dans des situations aussi extrêmes car avant toute chose, rappelons qu’il devra se battre contre des principes moraux profondément ancré en lui notamment dans son inconscient : il n’est jamais acceptable de donner la mort ou même de blesser un de ses semblables…à tel point même que se trouvant dans une telle situation des individus sont tellement inhibés qu’ils préféreront mourir plutôt que de prendre ou tenter de prendre une vie même si la légitime défense le leur permet.

Avant cet achat il est indispensable de se poser les bonnes questions en faisant preuve d’honnêteté intellectuelle.

  • Suis-je prêt à mettre ma vie en péril ?
  • Suis-je prêt à toutes les éventualités même fatales ?

Ne pas oublier que le déni de réalité est capable de transformer ou minimiser inconsciemment le sens des faits pour mieux se rassurer faisant abstraction que l’adversaire va faire usage de son arme même pour un professionnel.

La réalité est alors trop difficile à accepter et psychologiquement nous sommes incapables de faire face.

Souvent concomitante à la négation, l’hésitation peut provoquer une réaction à contre temps. On repousse mentalement l’échéance même en présence d’un danger concret et imminent ,on doute de la légitimité du geste et on temporise son action en pensant éventuellement qu’une attitude « déterminée » sera amplement suffisante pour faire face à un adversaire.

Deux écueils supplémentaires à noter :

D’abord la plupart des gens s’ils n’ont pas encore été agressés s’imaginent que les codes moraux de leurs agresseurs sont les mêmes que les leurs et cette naïveté ne leur sera pas pardonnée par leur agresseur .

D’autre part, la détestation inconsciente de l’emploi de la violence qui les saisira lors de la lutte, il est rassurant de s’imaginer maîtriser la situation sans avoir à faire usage de la violence, mais sans préparation psychologique cela s’avèrera fatal.

L’objectif de l’achat d’une telle arme devra donc prendre en considération tous ces facteurs a la fois technique et psychologique , se rassurer ce n’est pas seulement posséder mais savoir et pouvoir utiliser une arme en passant outre les conseils de voisins, amis, parents qui pour la plupart n’ont pas vécu cette expérience mais se croient tout de même capables de vous apporter leur compétence .

Quelque soit l’arme en question (stylo tactique, bombe lacrymogène, Taser) bien que la capacité technique à faire usage de son arme soit importante pour survivre elle doit toujours être associée à une détermination sans faille.

Il faut tout de même savoir qu’au cours d’une telle confrontation avec usage d’armes, les chances de survie d’un individu préparé sont basées à

  • 75% sur le mental
  • 15 % sur les compétences techniques (et en l’occurrence sur sa capacité à faire usage de son arme quelle qu’elle soit avec efficacité)
  • 5 % sur sa condition physique
  • à 5% sur le facteur chance.

Pour un individu non préparé, la tendance s’inverse et ses chances de survie reposent alors à

  • 5% sur son mental
  • 15 % sur ses compétences techniques
  • 5 % sur sa condition physique
  • 75% sur le facteur chance. (1)

Cette détermination est ce qu’il y a de plus important pour survivre à une agression. Une arme est totalement inutile si elle n’est pas utilisée d’une façon volontaire et responsable. Le meilleur technicien du monde équipé de l’arme la plus efficace ne survivra pas s’il n’est pas prêt à toutes les éventualités pour protéger sa propre vie ou celle d’autrui.

On doit donc être mentalement prêt à faire face aux situations les plus extrêmes cela revient à «s’attendre à tout pour ne s’étonner de rien »et dans cette optique les civils comme les professionnels ne doivent jamais négliger le port d’un «bouclier«  (gilet pare-balles, vêtements pare couteau )

Pour les circonstances résumées ci dessous :

Enfin posez vous cette question :

Porteriez vous un gilet pare-balles ou un vêtement pare couteaux si vous aviez la certitude de vous faire tirer dessus ou poignarder ?

Dans l’affirmative partez toujours de cette hypothèse et faites en votre principe de vie.

Pascal Tenand du site kamouflages.com

« L’arme ultime est l’esprit humain, tout le reste n’est qu’accessoire »  John Steinbeck

(1) Charles Rembsberg auteur du livre The Tactical Edge (Caliber Press)

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas vivre sur le même sol...

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas...

Rennes. Un individu fonce en voiture sur un policier

Dans la nuit du 5 au 6 mai à Rennes, du côté de la Prévalaye, quatre policiers qui réalisaient...

1 COMMENTAIRE

  1. Avec un odieux vivre-ensemble imposé avec perversité comme une identité-heureuse, un clientèlisme toxique, mortifère, indigne a mis en danger, dans une désinvolture corruptive, la Société Française maltraitée, escroquée, rackettée, tyrannisée.
    Voilà où nous en sommes arrivés avec toute cette lâchosphère cupide en marche soumise islamo-collaborative.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Insolite. En Espagne, un atelier d’impression d’armes 3D démantelé

Un trafic d'armes démantelé par la police espagnole, une information plutôt banale à première vue. Sauf que l'arsenal en question, saisi aux Canaries, a...

USA. L’Iowa devient le 19e État à établir le port constitutionnel des armes à feu

L'État de l'Iowa, aux USA, vient d'adopter une loi qui en fera le 19e État à promulguer le Constitutional Carry, également connu sous le...

Rennes. Cinq personnes interpellées en lien avec le trafic de drogue

Le journal Ouest France révèle que tôt ce 24 mars, cinq personnes ont été arrêtées par le Raid, dans le quartier de Villejean. « Ces...

Comment transporter ses armes en France ? Quelle législation ? (catégorie B et C)

Comment transporter ses armes en France ? Quelle législation ? (catégorie B et C). La réponse ci-dessous avec l'animateur de la chaine Tir National https://www.youtube.com/watch?v=JseUhfoBV68 Crédit...