Délinquance à Nantes : le Lidl de Rezé ferme à 17h, une arme de poing trouvée aux Dervallières

A LA UNE

Malgré la focalisation des médias sur le coronavirus et les mesures appropriées pour (ne pas) lui faire face, la délinquance continue de gangrener l’agglomération nantaise et peser sur la vie des habitants. A Rezé, le Lidl du Château de Rezé, « sensible » quartier s’il en est, ferme désormais avant la tombée de la nuit, vers 17 heures.

Le 26 octobre dernier vers 18 h la BAC a mené une opération de routine sur un point de deal, rue Louis le Nain aux Dervallières, autre quartier « sensible » de l’ouest nantais. Bonne pioche : dans un local technique, ils ont trouvé une arme de poing calibre 357 Magnum, des gants et des sachets de cannabis.

A Rezé, de guerre lasse, c’est le Lidl qui va fermer à 17h, se privant des actifs et de la clientèle venue par le tram. Situé sur une esplanade au cœur du quartier du Château, le Lidl est de longue date entouré par le deal. Pis, les guerres de bandes – alimentées par une forte diaspora tchétchène présente dans le deal – et les fusillades, moins nombreuses qu’à Malakoff ou Bellevue, mais présentes tout de même, font fuir tout le monde.

Par exemple le cabinet médical, qui ferme fin octobre dans son ensemble. Six généralistes d’un coup, qui refusent de s’exprimer. Mais en toile de fond, beaucoup désignent une insécurité avec laquelle ni la Ville, ni les pouvoirs publics, n’ont envie de lutter. Moins médiatique que les « quartiers » de Nantes, le Château de Rezé semble abandonné à la délinquance.

Toujours à propos de délinquance, deux adolescents de 15 et 16 ans, connus défavorablement de la gendarmerie, ont été arrêtés ce 22 octobre pour avoir agressé, le 19 vers 20 heures, un chauffeur de bus qui leur avait demandé de cesser de faire des dégâts matériels et d’importuner les passagers. Ils avaient aussi pris du gaz hilarant dans le bus. Le chauffeur de bus avait reçu un violent coup sur le nez. Ils ont été mis en examen par le juge des enfants, qui avait moins envie de rire. Les dégâts matériels s’élèvent à 1750 €

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Thorgal est de retour (bande dessinée)

Créée il y a plus de quarante ans, la bande dessinée Thorgal, teintée de fantastique, est aujourd’hui encore la...

Après Josephine, Bécassine au Panthéon ! [L’Agora]

Avec Josephine Baker (1906-1975), c’est un personnage en grande partie fabriqué selon les méthodes du show business qui entrera...

Articles liés